Sign in / Join

On était au Riverside Stadium pour Middlesbrough - Leeds United

Le stade6
Le football6
Le public et les gens8
Les alentours5
La ville5
L'expérience groundhopper8
6.3

Me voilà de retour en UK après plusieurs mois d’absence ! Je ne sais pas si j’ai choisi le bon week-end, avec ce froid venu de Sibérie. Quoi qu’il en soit, j’étais là et c’était le moment pour moi de profiter.

Mon premier match était donc ce Middlesbrough (" Boro ") – Leeds United, entre le 8ème et le 11ème de Championship avant le coup d’envoi. Etant le seul match en Angleterre ce vendredi 2 mars, ce n’était pas trop compliqué pour moi de choisir cette rencontre. Quand je suis allé en bus à Newcastle et Sunderland, je suis toujours passé devant le stade et je savais qu’un jour j’y mettrai les pieds.

 

Une ville classique

Concernant la ville, je n’ai pas pu voir grand-chose par manque de temps. Cependant, le peu que j’ai vu m’a déjà semblé bien mieux que Sunderland (difficile de faire pire en même temps). Pourtant la population est plus importante à Sunderland avec 170000 habitants contre 140000 pour Middlesbrough. D’une manière générale, une bonne petite ville anglaise où l’on comprend pourquoi le football y est si populaire…


Envie de voir un match au UK ? Voici notre guide pour voir du foot anglais


L’avant-match et le stade

Au début, je n’avais aucune certitude d’assister à cette rencontre. En effet, afin d’éviter une présence trop massive des fans de Leeds, le club a bloqué les réservations de ticket à tous les nouveaux clients sur le site internet. C’était donc impossible pour moi de réserver en ligne. Cependant je n’étais pas trop inquiet, étant donné que Boro est à guichet fermé uniquement contre Newcastle ou Sunderland pour les « derbys ».

 

Je suis arrivé au stade environ une heure avant le coup d’envoi. Je me suis empressé d’aller au ticket office afin d’obtenir un billet. A peine arrivé, la femme me demande si j’ai déjà réservé un billet auparavant. Je lui dis alors que non. Elle a alors cru que j’étais un fan de Leeds, mais je lui ai expliqué que j’étais français et allais souvent voir des matchs en Angleterre. Je lui demande un billet en South Stand pour être proche des fans de Leeds mais il n’y avait plus de place. Je lui demande donc qu’elle est la tribune où il y a la meilleure ambiance et elle me dit North Stand. J’ai donc réussi à obtenir un billet sans problème.

Une fois le billet en main, j’ai fait le tour du stade pour le découvrir. La West Stand, tribune officielle, est vraiment sympa ! La porte de Middlesbrough est jolie. Malheureusement, il faisait déjà nuit donc ce n’est pas l’idéal pour admirer le stade. Sans surprise, le stade, Riverside Stadium, porte bien son nom puisqu’il est situé à côté de la Tees. Bon, pas de quoi rivaliser avec Craven Cottage et la Tamise bien entendu. Pas de quoi arranger le froid non plus. Je continue donc mon tour et passe devant l’Away Stand occupée par les fans de Leeds. Je vois qu’il y a également un ticket office. Je m’approche et demande par curiosité s’il est possible de prendre un billet en Away, le gars me dit que oui. Pas de chance j’avais déjà mon billet. Si j’avais su, je l’aurai pris avec les fans de Leeds. Je dois bien avouer que sur ce match j’avais clairement une préférence pour Leeds. Ils sont parmi les meilleurs fans d’Angleterre et puis ils ont limite plus la haine de Man U que moi, rien que pour ça ils méritent le respect. Le temps de finir le tour du stade, je vois arriver une petite dizaine de bus des fans de Leeds. Pas de doute ils seront nombreux ce soir, comme à leur habitude.

Je me suis ensuite posé pour manger et y’a pas à dire, leur bouffe est toujours autant dégueulasse. J’ai pourtant pris un hot dog mais vu le goût, j’ai pas envie de savoir d’où provient la viande…

Une fois ce fameux festin terminé, je suis allé faire un tour à la boutique. Comme d’habitude, une grande boutique avec tout ce dont il y a besoin si vous voulez vivre comme un Boro Fans tous les jours !

Ensuite, il était enfin temps de rentrer dans le stade ! Comme souvent, aucune fouille. J’ai été plutôt déçu des coursives car il y avait très peu de déco. J’ai d’ailleurs été très étonné, les prix des snacks et boissons étaient identiques à l’extérieur comme à l’intérieur du stade. Généralement, c’est toujours plus cher dans le stade. Le temps de commander un chocolat chaud, j’ai été abordé par un couple de vieux intrigué par le fait que je prenne des photos des coursives. Dans la discussion ils m’ont dit que ça faisait plus de 60 ans qu’ils allaient voir tous les matchs de Boro à domicile. Les seuls matchs qu’ils ont manqué c’était pour problème de santé quand ils étaient à l’hosto. So british

Je suis arrivé environ 30min avant le coup d’envoi et le stade était quasiment vide. Les tribunes étaient hyper dangereuses à cause de la neige, de nombreuses personnes sont tombées.  J’étais donc placé derrière les buts, quasiment tout en haut. Puisqu’en Angleterre les supporters les plus chauds sont souvent en haut des tribunes, j’étais satisfait de ma place. Cependant pendant l’échauffement on entendait que les fans de Leeds de temps en temps, mais jamais ceux de Boro. Pour cause, ils sont tous arrivés pour le coup d’envoi. J’ai d’ailleurs été agréablement surpris car tous ceux proches de moi m’ont salué comme si j’étais un habitué. Cela est assez rare pour être souligné. John, mon voisin de droite ayant compris que j’étais français, fût stupéfait par ma présence. Il s’est mis à me raconter sa vie et j’ai retenu une anecdote assez sympa. Sa femme le laisse sortir seulement à deux endroits : au Riverside Stadium quand Boro joue à domicile, et dans un pub quand Boro joue à l’extérieur. Pour le reste, il doit assurer son rôle de père et garder sa fille. So british

Enfin, j’ai apprécié le jeu de lumière mis en place lors de l’entrée des joueurs, c’était vraiment sympa ! On avait l’impression d’être en discothèque.

 

L’ambiance

Une fois le stade de nouveau éclairé, j’ai aperçu dans la tribune en face une bâche où il était écrit « ultras ». A ma grande surprise, Boro a son groupe d’ultras. Je compris mieux pourquoi la femme m’a dit que la tribune avec la meilleure ambiance était South Stand. Après ce n’était pas fou non plus, ils étaient à peine une vingtaine. On sent que la culture n’est pas très présente en UK, puisqu’ils n’ont quasiment jamais agité leurs 3 drapeaux. Parfois ils ont tout de même réussi à faire lever leur tribune et les faire reprendre un chant pendant….15 secondes. De mon côté j’ai été chanceux, j’étais bel et bien avec les fans les plus chaud dans ma tribune, de quoi me réchauffer malgré certains fans qui étaient en t-shirt. Toutes les générations étaient réunies et chantaient ensemble ! Comme souvent en Angleterre, les fans de Boro étaient plus occupés à insulter les fans de Leeds qu’encourager leur équipe. Devant moi un gamin d’environ 8 ans chantait avec son père et ils ne se privaient pas. Que ce soit bien ou pas bien, c’est vraiment une autre mentalité.

C’était la 3ème fois que je voyais Leeds, la deuxième fois en Away. Ils ont encore une fois été très impressionnant, et ce malgré la physionomie du match. En première mi-temps, ils ont tous agité pendant une dizaine de minutes leurs écharpes. Les fans de Boro avaient beau chanter « What the fucking hell is that ? » (traduction « c’est quoi cette merde ? »), c’était beau à voir. Ils se sont naturellement un peu plus éteints en deuxième mi-temps, mais ils ont quand même chanté à la fin du match. A noter deux fumigènes craqués par les fans de Leeds, sur le deuxième et troisième but de Boro. Cela a eu de quoi agacer les fans de Boro, puisque tout le stade s’est levé puis s’est tourné vers la tribune away et a chanté « who are you ! ». Ça aussi c’était beau à voir.

On était exactement 27621, soit un taux de remplissage de 80%. Plutôt correct, surtout par ce froid !


Pour tous les fans de foot dans les stades, on a lancé notre guide TLMSF du groundhopper. N'hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez narrer votre expérience.


 

Le match

Concernant le terrain, c’était d’abord l’occasion pour moi de revoir Stewart Downing, l’ancien Red natif de Boro. Il a toujours une patte gauche exceptionnelle. Boro l’a emporté 3-0 grâce à un hat-trick de Patrick Bamford, mais ça ne fait pas de lui le meilleur joueur du match. En effet, pour moi le meilleur fut Adama Traoré. Il a amené le deuxième et troisième but. A chaque prise de balle il faisait la différence, vraiment impressionnant. Face à son talent j’ai demandé à John s’il jouait toujours à ce niveau. D’après ses dires, il a besoin de gagner en maturité et régularité. Mais quand il joue comme ce soir, celui qui est passé par le Barça étant jeune, est inarrêtable ! Ça me surprendrait pas de voir l’espagnol de 22 ans en Premier League la saison prochaine, et surement pas à Boro même s’ils sont amenés à monter. Puisque grâce à cette victoire, Boro remonte à la 7ème place et se rapproche des playoffs, tandis que Leeds se fait distancer.

 

L’après-match

Le match étant plié, de nombreux fans sont partis bien avant le coup de sifflet final. La sortie du stade se fait assez rapidement. Des fans étaient déjà aux portes extérieures pour accueillir les joueurs à leur sortie. Pour les autres, comme moi, on prenait tous la direction du centre-ville à pied. A ma grande surprise, les fans ont continué à chanter pendant quelques minutes. C’était vraiment une belle soirée pour eux, et pour moi aussi d’ailleurs.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :