Derby Viennois : 326e édition du 3e plus fréquent derby du monde

                    

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce dimanche 15 avril 2018 se joue le 326e derby viennois entre les ennemis de toujours à savoir le SK Rapid Wien et le FK Austria Wien. Les deux équipes sont bien loin de dominer le championnat cette saison comme cela fut le cas jusque dans les années 2000. En effet, le Rapid 3e est à 16 points du leader Salzbourgeois et l’Austria 6e est à 26 longueurs.

Si le Rapid est en passe d’atteindre son objectif initial qui était de se qualifier pour une coupe d’Europe après une saison blanche la saison dernière, l’Austria quant à lui est très loin de son objectif premier après avoir été sacré vice-champion l’année dernière. Ils essayent maintenant d’accrocher une cinquième place qui pourrait être synonyme d’Europe (si le vainqueur de la coupe finit dans les quatre premiers). Mais ils sont encore à 7 points derrière avec seulement 7 journées à jouer. Lors de ce 326e derby, le Rapid voudra en profiter pour éteindre les quelconques espoirs de l’Austria d’accrocher cette cinquième place car une défaite signalerait pour sûr la fin de leurs espoirs et par conséquent de la saison.

Ce match se jouera également pour la dernière fois au Ernst Happel Stadion avant que l’Austria regagne son nouveau stade de la Generali Arena à l’été 2018 après deux ans « d’exil » tout comme le Rapid l’avait fait durant les saisons 2014/15 et 2015/16 avant de regagner leur nouveau stade, l’Allianz Stadion. Si on se fie à la forme du moment et aux confrontations de cette saison, le Rapid partira favori après 1 victoire et 2 nuls en championnat et 1 victoire en coupe.

Au-delà de ce 326e derby, le derby viennois c’est quoi? Quel est son historique?

Avec 325 derby joués, ce derby est le troisième le plus joué au monde derrière le Old Firm (Celtic vs Rangers) et le derby d’Edinburgh (Hearts vs Hibernian). Le SK Rapid en a gagné 134 contre 117 pour l’Austria et 74 matchs nul. Au-delà des chiffres, il s’agit avant tout d’une opposition de style sous toutes ses formes et non pas que footballistique.


A lire également, Malaury Martin nous parle de son premier derby d'Edimbourg


D’un côté nous avons le FK Austria Wien, club créé le 15 mars 1911 et qui a remporté 24 titres de champion d’Autriche depuis l'introduction de la ligue autrichienne en 1911-12. Avec son rival du SK Rapid Wien, c'est l'un des deux seuls clubs à n'avoir jamais été relégué. Riche de 27 victoires en Coupe d'Autriche et six dans la Supercoupe autrichienne, l’Austria Wien est également le club le plus titré dans chacun de ces tournois et a remporté le plus de titres nationaux de tous les clubs de football autrichiens. Le club a atteint la finale de la Coupe des vainqueurs de coupe européenne en 1978, et les demi-finales de la Coupe d'Europe la saison suivante. Le surnom du club est « Die Veilchen », qui veut dire les violets en référence à la couleur du club. L’Austria Wien représente la classe « bourgeoise » qui fréquente les cafés et les milieux intellectuelles. Ils jouent au centre-ville et pratique un football axé sur la technique et le beau jeu ayant comme référence le Real Madrid et le jeu à la brésilienne. Pour les fans de l’Austria Wien le beau jeu est tout aussi important que la victoire.

 

De l’autre côté nous avons le Sportklub Rapid Wien (SK Rapid Wien) communément appelé Rapid de Vienne. Le Rapid est le club de football autrichien qui a remporté le plus de championnat avec 32 titres de champion d'Autriche, dont le premier titre de la saison inaugural en 1911-12, ainsi qu'un championnat allemand en 1941 sous la domination nazie. Le Rapid a atteint deux fois la finale de la Coupe des vainqueurs de coupe européenne en 1985 et 1996, perdant à chaque fois. Le surnom du club est « Die Grün-Weißen » pour les couleurs verte et blanc du club et également « Hütteldorfer », en référence à l'emplacement du stade (Allianz Stadion – 28'345 places) qui est à Hütteldorf, une partie du 14ème arrondissement de la ville. Si l’Austria Wien représente la « bourgeoisie » le Rapid Wien lui représente la classe ouvrière, jouant leurs matchs dans la banlieue viennoise et dont le football est axé sur la combativité, l’intensité et l’abnégation. Pour les fans du Rapid Wien, la victoire est le but ultime, le beau jeu passe en arrière-plan.

 

Maintenant que vous en savez plus, la question est de savoir, quel club vous supporterez ce dimanche 15 avril 2018…

 

Pour en savoir plus sur l’actualité du foot autrichien rendez-vous sur www.footautrichien.com et sur Twitter @footautrichien

1 comment

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :