Sign in / Join

Comment le FC Red Bull Salzburg en est arrivé là !

Foto credit: Twitter @redbullsalzburg / FC Red Bull Salzburg (April 24 2018)

 

Depuis le rachat du club par la société  Red Bull en 2005, le club impose une domination nationale sans partage avec pas moins de 8 titres de champion, 5 coupes d’Autriche dont 5 doublés coupe / championnat sur les 5 dernières années auquel on pourrait ajouter un sixième doublés coupe / championnat à la fin de cette saison. Malgré cette main mise au niveau domestique, le club a toujours peiné pour s’imposer sur la scène européenne en témoigne ses 10 échecs pour se qualifier pour les poules de la Champions League et un modeste 8e de finale d’Europa League atteint lors de la saison 2013/14 en étant éliminé à ce stade de la compétition par le  FC Basel.

Marco Rose est également adepte d’un pressing constant et de déséquilibre d’équipe assumé afin de pouvoir renverser des matchs

Ce qui a changé cette saison et permis au FC Red Bull Salzburg d’atteindre les demi-finales de l’Europa League, après avoir fini premier de son groupe et sorti la Real Sociedad, le Borussia Dortmund et la Lazio, se résume à l’arrivée de  Marco Rose à la tête de l’équipe pro.

En effet, il est arrivé fort de sa victoire sur la scène européenne en UEFA Youth League, une première pour un club autrichien, et avec lui à amener des joueurs comme Xaver Schlager, Amadou Haidara et Hannes Wolf en équipe première qui ont par la suite exploser cette saison en témoigne la première sélection de Xaver Schlager avec l’équipe nationale d’Autriche au printemps 2018.

Marco Rose est également adepte d’un pressing constant et de déséquilibre d’équipe assumé afin de pouvoir renverser des matchs, mais hormis son talent tactique, il est également capable de surmotiver ses joueurs en leur donnant une confiance que l’on avait rarement vue en Autriche, une capacité à croire qu’ils peuvent renverser des montagnes et battre n’importe quelle équipe.

Cela s’est vu à plusieurs reprises, d’abord en UEFA Youth League où Salzburg était mené au score en demi-finale contre le FC Barcelone et remporta le match 2-1 et même scenario contre le Benfica Lisbonne en finale. Puis cette année en Europa League, contre la Real Sociedad où ils étaient parvenus à revenir à 2-2 au match aller ou bien plus récemment en renversant la Lazio lorsqu’après avoir perdu le premier match 2-4 et étant mené après 50 minutes lors du match retour 0-1, les Salzburgeois finirent par l’emporter 4-1.

 

Quelques statistiques à retenir

Source : “Der Salzburger Erfolgslauf in Zahlen” de Stephan Blumenschein  https://kurier.at/sport/der-salzburger-erfolgslauf-in-zahlen/400026097

  • Depuis 2009 Salzburg est la troisième équipe ayant joué le plus de matchs d’Europa League avec 58 matchs au compteur derrière, les clubs espagnols de Villarreal (62 matches) et Bilbao (61 matchs).
  • Andreas Ulmer, le latéral gauche, a joué 1620 minutes en Coupe d'Europe cette saison. L'arrière gauche est le seul joueur de Salzbourg ayant joue l’intégralité des 18 matches de la première à la dernière minute de jeu.
  • Salzburg a remporté 30 victoires sur leur 58 matches d’Europa League. Seul Villarreal avec 33 victoires a connu plus de succès.
  • Stefan Lainer, le latéral droit a réussi à délivrer 5 passes décisives cette saison en Europa League (7 si on inclut les barrages), seul Sergio Canales, le joueur de la Real Sociedad, a fait mieux avec six (hors barrage).
  • Duje Caleta-Car, le défenseur central, a un taux de réussite de 89% de passes réussi en Europa League (520 passes tentées et 463 réussies).
  • Valon Berisha, milieu offensif, a effectué le plus de passes avec 541 passes pour un taux de réussite de 82%.
  • Salzburg en est à plus de 21,414 kilomètres de déplacement cette saison en Europe (tours preliminaires de Champions League et Europa League). Hormis leurs deux déplacements à Marseille, les Autrichiens ont voyagé à Malte, Rijeka (Croatie), Constanta (Roumanie), Guimarães (Portugal), Konya (Turquie), Saint-Sébastien, Dortmund et Rome.
  • Salzburg n'a perdu qu'un seul de ses 14 matchs en Europa League cette saison, quart de finale aller contre la Lazio (2-4). Ils affichent un bilan de 8 victoires, 5 nuls et 1 défaite.
  • Salzburg a commis 205 fautes et s’est vu infligés 26 cartons jaunes ce qui est bien supérieur à la moyenne et témoigne de leur pressing extrêmement agressif et signature du « jeu à la Marco Rose ».

 

Parcours en Europa League

Domicile     /     Extérieur

 

Barrage:            Viitorul Constanța       4–0         /        3–1

 

Groupe I

Olympique Marseille   1–0        /          0–0

Vitória S.C.                  3–0         /         1–1

Konyaspor                   0–0         /         2–0

 

16e de finale   Real Sociedad             2–1         /         2–2

 

8e de finale     Borussia Dortmund    0–0          /        2–1

 

1/4 de finale    Lazio                            4–1        /          2–4

 

1/2 finale        Olympique Marseille      ?           /           ?

 

Foto credit: Twitter @redbullsalzburg / FC Red Bull Salzburg (April 24 2018)

1 comment

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :