Le guide TLMSF du Groundhopper : on était à la finale de la DFB Pokal Junioren | TLM S'En Foot
Sign in / Join

Le guide TLMSF du Groundhopper : on était à la finale de la DFB Pokal Junioren

Le stade8
Le football9
Le public et les gens9
Les alentours7
La ville 10
L'expérience Groundhopper10
8.8
Reader Rating: (0 Rates)0

Aujourd’hui je vais vous parler de la finale de la DFB Pokal. La grande finale du soir opposant l’Eintracht Frankfurt au Bayern München était très intéressante mais il est très difficile d’avoir le saint graal qui nous permet d’accéder à l’Olympiastadion de Berlin à ce moment de l’année. J’ai donc opté pour la « petite finale », celle des U20, entre le 1.FC Kaiserslautern et le SC Freiburg. Elle se jouait à 11:00 à l’AmateurStadion, dans l’Olympiapark, derrière le grand stade olympique berlinois.

La ville

Pour ce groundhopping je n’ai pas vraiment eu besoin de prendre un avion, un Flixbus ou un train. Habitant à Berlin cela été facile pour le déplacement.

Deux lignes de S Bahn se rendent au stade Olympique (S3 et S5) vous avez également une ligne de métro (U5).

Concernant la ville, Berlin est bondée de monuments, ponts, parcs tous plus beaux les uns que les autres.

Il y a les incontournables Brandenburger Tor, Bundestag, Fernsehturm (Tour de Television avec plateforme d’observation/bar/restaurant), le parc Tiergarten et sa colonne de la victoire (possibilité de montée au sommet de la colonne), etc..

Je vous conseille d’aller faire un tour à Alexanderplatz si vous voulez faire du shopping. Un grand centre commercial s’appelant "Alexa“ comporte une boutique sympa avec plusieurs objets de différents clubs de football allemands peu importe la division (Ex: 1860 München et Hansa Rostock) ! Ce n’est pas très grand mais c’est très cool.

Si vous arrivez à la Hauptbahnhof (Gare centrale) vous aurez la Friedrichstraße à un arrêt de S Bahn. Vous y trouverez des magasins un peu plus cher mais aussi pleins de restaurants sympa.

Je vais m’arrêter là pour la présentation de la ville mais il y aurait encore tellement de choses à dire !

 

La ville10/10

 

Les alentours

Concernant les alentours du stade, l’Amateure Stadion se trouve dans l’Olympiapark qui n’est d’autre que le centre d’entraînement du Hertha BSC. Pour y accéder vous devez sortir de la station de S Bahn puis passer devant l’imposant Olympiastadion et rentrer soit à gauche de la billetterie qui se trouve face à l’entrée principale du grand stade, soit faire le tour en passant par la station de U Bahn (Metro) et utiliser Google maps / Plan pour se repérer. Mais rassurez vous ce n’est vraiment pas compliqué.

Une fois arrivé dans l’Olympiapark vous trouverez des terrains de tailles differentes allant du synthétique au naturel, du pleins de trou avec des marguerites ayant poussé jusqu’au professionnel bien taillé, le complexe sportif est immense et donne vraiment envie de le parcourir les jours d’entraînements, de matchs jeune ou de la réserve.

Les alentours7/10

 

Le stade

Je viens de parler de matchs de la réserve. Celle-ci évolue en Regionalliga Nordost (4e division) et le rapport avec tout ça, c’est que l’AmateurStadion est le stade dans lequel évolue le Hertha BSC II. Il est donc possible d’aller régulièrement voir un match dans ce petit stade.

Je dit petit stade mais ce stade a une capacité de 5.400 places.

Vrai stade à l’allemande, il se compose d’une tribune latéral de 1.100 places assises (C’est dans cette tribune que se trouve les vestiaires) et de deux autres tribunes uniquement à placement debout. Effectivement un des quartes côtés du stade ne contient pas de tribune mais un gros filet car un autre terrain d’entraînement se trouve à proximité.

Le stade est très bien mais le petit bémol est qu’une grille se trouve le long de La Tribune latéral « debout » et donc, il est impossible de voir tout le terrain correctement quand on est en tribune basse.

Le stade8/10

 

Le public et les gens

J’ai été impressionné de voir autant de supporters de Freiburg et Kaiserslautern qui ont traversé le pays du sud-ouest au nord-est pour venir encouragé leurs minots. Respect.

D’ailleurs, les récents relégués de 2.Bundesliga avaient un parcage qu’ils ont « bâchés » !

Moi, je me trouvais dans le secteur de Freiburg, la fameuse tribune latérale debout. L’ambiance n’était pas là même que dans un match professionnel mais de temps en temps des chants se faisaient entendre. Il y a même eu un chambrage quand les supporters de Freiburg ont lancés un « Bundesliga nie mehr, nie mehr, nie mehr » (Bundesliga, plus jamais, plus jamais, plus jamais) aux supporters du mythique K’lautern qui ont répliqué tout aussi tôt « Deutscher Meister, niemals, niemals, niemals » (Champion d’Allemagne, jamais, jamais, jamais) sur le même rythme.

Puis des rires, des émotions au coup de sifflet final, une communion joueurs/supporters, un chant de victoire.. l’ambiance était au rendez-vous pour cette finale de jeunes.

Le public et les gens9/10

 

Le football

Le football était particulièrement agréable. Cela ne m’a étonné qu’à moitié, Freiburg ayant une réputation d’excellence dans le domaine de la formation de jeunes prodiges. De l’autre côté, les jeunes de Kaiserslautern ont fait un parcours en coupe assez extraordinaire en battant dans l’ordre les jeunes du : Hansa Rostock (2:0), Bayern München (3:2), Werder Bremen (0:0 - 14:13 TAB) et du TSG Hoffenheim (5:0) !

Le football9/10

 

L‘experience Groundhopper

Le match s’est terminé sur un 2:1 en faveur de Freiburg dans un match très disputé et très agréable à vivre.

La place m’a coûté seulement 5€ en prix réduit étudiant mais elle était à 8€ au prix normal, ce qui est très abordable pour une finale.

 

L'expérience groundhopper10/10

 

Je vous recommande ce petit stade que ce soit pour la prochaine finale de DFB Pokal Junioren ou pour les matchs de Regionalliga Nordost avec la réserve du Hertha BSC et je vous donne rendez-vous prochainement pour un autre guide TLMSF sur un stade Allemand, Tschüss !

Laisser un commentaire