Critique du livre "Le scandale de la FIFA" d'Andrew Jennings

Titre : Le scandale de la FIFA
Auteur : Andrew Jennings
Prix : 21€
Edition : Seuil

Introduction

27 mai 2015. Zurich. 6h du matin. Sept cadres de la FIFA sont interpellés par la police dans un hôtel luxueux. Ces arrestations sont l’ultime étape d’un périple déjà vieux de près de trente ans et entamé en 1988 par Andrew Jennings, journaliste d’investigation écossais, spécialisé dans les enquêtes sur la corruption.

« En lisant l’acte d’inculpation ahurissant de 164 pages que le Département de la Justice a rendu public après la descente de police à Zurich, je me rends compte que ce sont mes preuves qui ont provoqué le cataclysme à la FIFA, l’affaire du jour dans le monde entier. »

Tout le monde y passe. Ou presque. Andrew Jennings ne laisse personne de côté quand il s’agit de corruption, de Chuck Blazer à Sepp Blatter en passant par Ricardo Teixeira et Joao Havelange. L’auteur évoque l’amitié qui lie ces personnes, mais également les coups dans le dos que des amis peuvent se faire pour quelques dollars de plus. L’enquête du journaliste va le mener des favelas de Rio, à des restaurants luxueux de New-York, aux hôtels suisses, à l’aéroport de Zurich, à l’Afrique du Sud…

On parle très peu de football dans cet ouvrage, et ce n’est pas le sujet. Andrew Jennings laisse le terrain et la tactique de côté, et s’emploie à nous parler de stratégie, celle pour rester au sommet. Il nous retrace les parcours des différents dirigeants, évoquant la gloire et les déboires de ceux qui sont à la tête de l’association la plus importante du football. De même, l’argent est au cœur de tout cet ouvrage : comment gagner plus d’argent quand on est déjà riche ? Comme la FIFA, association à but non lucratif, peut-elle engranger autant d’argent ?

« Sepp Blatter se faisait du souci à propos du Mondial 2002. S’il voulait continuer à imposer des droits de retransmission énormes aux chaînes de télé du monde entier, il devait remplir les stades. Le problème, c’étaient les Coréens. Ils seraient là, en bons patriotes, pour soutenir leur équipe nationale chaque fois qu’elle jouerait. Mais auraient-ils encore envie d’acheter des billets une fois éliminée ? […] Warner a déclaré plus tard qu’il était « content que la Corée l’emporte » et, dans un rare moment de lucidité, il admit alors que c’était mieux pour la télévision. »

Chaque chapitre, chaque page, a son lot de révélations – et elles sont extrêmement nombreuses. Ce livre ne s’adresse pas forcément aux amoureux du football, pas plus qu’à des détracteurs. C’est une enquête policière, un bijou d’investigation. En se penchant sur ce livre, votre vision des instances du football ne changera certainement pas – et vous pourrez continuer de crier « TOUS CORROMPUS » sur les réseaux sociaux -, mais cette fois-ci, vous pourrez étayer votre argumentation.


Chapitres

Chapitre 1 : Bienvenue à Rio.

Chapitre 2 : Les meilleurs amis du monde.

Chapitre 3 : La mallette d’or d’Havelange.

Chapitre 4 : Enfin ! La liste secrète des pots-de-vin.

Chapitre 5 : Razzia sur le football brésilien.

Chapitre 6 : Coups de poignards dans le dos de Mandela.

Chapitre 7 : Vous voulez des billes pour la Coupe du Monde ?

Chapitre 8 : Comment Blatter conserve le pouvoir à la FIFA.

Chapitre 9 : Le ventre engloutit la FIFA.

Chapitre 10 : Comment le Ventre a dégonflé la baudruche Warner.

Chapitre 11 : Les deux mi-temps d’Hildbrand.

Chapitre 12 : Jean-Marie Weber ne doit pas être viré !

Chapitre 13 : Comment les escrocs de la FIFA s’en sont sortis.

Chapitre 14 : Le prestidigitateur de Zurich.

Chapitre 15 : Havelange expulsé des Jeux Olympiques.

Chapitre 16 : Marin a dénoncé Vlado.

Chapitre 17 : Blatter recrute ses propres détectives.

Chapitre 18 : Blatter réécrit son code éthique.

Chapitre 19 : Blatter déterre les cercueils de famille.

Chapitre 20 : Le gang est au complet à Sao Paulo.


Avis de la rédaction

Un véritable coup de pied dans la fourmilière. C’est en ces termes que je résumerais l’ouvrage d’Andrew Jennings, le spécialiste de la question de la corruption à la FIFA et au comité olympique. Il s’agit d’un modèle du genre.

Ce livre, c’est avant tout quinze ans de travail, de preuves amassées à l’encontre des grands dirigeants de la FIFA, de refus, et surtout d’abnégation. Car il en faut pour travailler sur un sujet comme celui-ci, tant on peut vite être débordé devant la masse de travail. Les titres des chapitres sont volontairement choquants, mais bien moins que les méthodes des personnes citées au sein du livre.

En réalité, il est difficile pour moi de vous donner des exemples pour que vous ayez envie de lire ce livre, car il est bourré d’informations en tous genres. Je voulais vous mettre milles extraits, milles passages tant il y a de choses à dire. Je me contente donc de l’essentiel et je ne peux vraiment que vous conseiller une seule chose : lisez Andrew Jennings. Vous voulez en apprendre plus sur la FIFA ? Lisez Andrew Jennings. Vous voulez savoir comment les riches deviennent plus riches ? Lisez Andrew Jennings. Vous voulez connaître les méthodes pour vous procurez des billets pour la Coupe du Monde ? Encore une fois, lisez Andrew Jennings.

 

Avis de la rédaction7.5/10

Commander le livre

NB: Vous pouvez commander le livre à partir du lien Amazon ci-dessous (en désactivant Adblock ponctuellement) :

 


Intérêt Football8
Style6
Accessibilité8.5
7.5
Reader Rating: (0 Rates)0

2 comments

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :