Tour des stades de 2.Bundesliga - #1 : Willkomen à Dresden

Pour ce premier article de notre série consacrée au groundhopping en 2.Bundesliga nous allons te parler de Dresden, sa ville et son Dynamo. Wilkommen à Dresden !

La ville

Dresden est une ville très agréable à visiter. Avec son style baroque, ses musées, ses places et ses châteaux, elle peut se permettre de titiller Berlin et bien d’autres dans le classement des plus belles villes d'Allemagne.
Dresden est séparé en deux par l’Elbe (fleuve traversant l’Allemagne d’ Hambourg à Dresden en passant par Magdeburg et continuant en République Tchèque), la Neue Stadt ("nouvelle ville") au nord et la Alt Stadt ("vieille ville") au sud. La Neue stadt n’est pas vraiment intéressante à voir. Tout se passe dans l’Alt Stadt.
L’Altmarkt est la place principale, la plus ancienne de la ville.
Le palais de Zwinger contient 5 musées.
Pour les photos  Instagram, le mieux est d'aller vers la Brühl Terrasse, qui est une promenade de 600m le long de l'Elbe, la Theater Platz (place de l´opéra) et la Neumarkt où se trouve la Frauenkirche, soit l’Église des femmes.
Le Residenzschloss est incontournable, il s’agit du bâtiment le plus vieux de la ville ! Et accessoirement l’ancienne résidence des Princes et Rois de Saxe. Durant la seconde guerre mondiale il a été, comme l’ensemble de la ville,  sévèrement endommagé mais a été reconstruit minutieusement et à l’identique.  Et puis il y a beaucoup d´autres choses à découvrir en se baladant dans les rues du centre, interdites aux voitures.

Les alentours

Les alentours du stade sont magnifiques. Le DDV Stadion se trouve collé à un grand parc. Voici le Großgarten ! Cet immense jardin, comme son nom l’indique, entoure le palais Jean Goerge III. Un jardin botanique, un bassin, un lac et des espaces verts. Un lieu idéal pour se poser avant un match.
Pour l’anecdote, le Großgarten de Dresden a été frappé par cent soixante-dix bombes durant le grand bombardement du 13 et 14 février 1945. Le parc totalement détruit, sert alors de grosse parcelle pour cultiver des légumes et des pommes de terre pour permettre aux survivants de se nourrir. Le parc sera reconstruit en 1950, sous le régime de la DDR, avec notamment l’installation d’un petit train encore actif aujourd’hui.

Le stade

Le DDV Stadion est inauguré le 16 mai 1923 avant de subir 2 reconstructions en 1951 et 2009. Ce stade est très moderne, son prix de 46 millions en dit long. Une capacité de 33 066 places pour 19 502 assises, 11 055 debout (dont 2 000 pour les visiteurs) et 1 170 places VIP. Les billets les moins chers se situent aux alentours de 13e. La bière et bratwurst sont à 6.80e.
La tribune accueillant les Ultras Dresdener est souvent comparée au mur jaune du Borussia Dortmund de part le nombre impressionnant d’Ultras, de la couleur jaune mais également de l’ambiance qui y règne.

Le public

Comme dit précédemment, le bloc ultras de Dresden est souvent comparé à Dortmund. Comme partout en Allemagne, la ferveur et l’ambiance sont dignes du  Winchester FC comme le prouve cette vidéo :

Enfin, sur le plan sportif, le grand Dynamo Dresden de l’époque DDR qui fut 8 fois champions et remporta 7 coupes, se bat désormais en 2.Bundesliga pour éviter la relégation.

Pour aller plus loin : Hambourg rejoint la  2.Bundesliga !

Positionné à la 14ème place la saison dernière, le SGD compte sur un recrutement intelligent à l’image de Baris Atik (Milieu off/23) arrivé du TSG Hoffenheim mais aussi sur la promotion de ses jeunes comme Niklas Hauptmann et Osman Atilgan. Pari plutôt réussi pour ce dernier au vu de sa prestation dimanche dernier contre Chemnitz en amical.

3 comments

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :