Sign in / Join

Suisse 2018/2019 - FC Zurich : poursuivre sur cette lancée

Après une bonne saison pour son retour dans l'élite, le FC Zurich espère faire encore mieux que cette place au pied du podium. Possible, avec l'Europa League ?

La saison 2017-2018

Descendu en Challenge League à l'issue de la saison 2015-2016, ce qui représentait un désastre pour un club avec ses ambitions, le FC Zurich avait mené avec brio son opération remontée express. En gardant un groupe quasi-inchangé, il a ainsi pu garder la dynamique de cette saison survolée en début de championnat. Invaincu jusqu'à la 9e journée de championnat, le FC Zurich dispute alors la première place à Young Boys.
Entre octobre et novembre, une série de quatre matchs sans victoire les situe plus vers la lutte à la troisième place. Les hommes d'Uli Forte restent en phase avec cet objectif mais, contre toute attente, le coach en place depuis le printemps 2016 est débouté. Place à la jeunesse, avec la prise de fonction de l'ancien international Ludovic Magnin pour sa première expérience en tant qu'entraîneur principal.
Le bilan du Vaudois sur ses dix premiers matchs de championnat n'est pas vraiment bon, sans être catastrophique : cinq défaites, deux victoires et trois matchs nuls. Heureusement, en parallèle, le club phare des années 2000 se qualifie pour la finale de la Coupe Suisse. Peut-être cette perspective égaie-t-elle les joueurs, car ceux-ci terminent la saison avec neuf points en cinq matchs, en battant notamment le FC Bâle (4-1). Ce regain de forme leur permet d'accrocher cette quatrième place au terme d'une saison où le FCZ n'a jamais quitté la première moitié du tableau. Surtout, le club remporte, comme en 2014 et en 2016, la Coupe Suisse en battant les récents vainqueurs du championnat, Young Boys (2-1). Ce premier titre pour Magnin, la 10e coupe du club, envoie directement le FC Zurich en phases de groupe d'Europa League.

Revivre la fin de saison et le titre des Young Boys

Le mercato

Le FC Zurich ne chamboule pas son effectif pour la saison à venir. Avec, toujours, des cadres datant de la Challenge League, le FCZ a surtout effectué une certaine rafle de jeunes joueurs qu'il saura certainement encore lancer dans le grand bain la saison prochaine.
Hakim Guenouche, latéral gauche de 18 ans, débarque sur les bords de la Limmat, tout comme le Servettiens Becir Omeragic (16 ans). Un Danois laisse sa place à un autre en défense centrale : Andreas Maxsö (24 ans) arrive d'Osmanlispor pour combler le départ de Rasmus Thelander à  Vitesse. Un autre départ majeur, celui du latéral droit Cédric Brunner à Bielefeld, n'a visiblement pas été comblé. Salim Khelifi (24 ans), ancien ailier du  Lausanne-Sport, est revient en Suisse après une expérience de trois ans à l'Eintracht Braunschweig.
Enfin, le FC Zurich chipe le milieu relayeur Hekuran Kryeziu (25 ans), en fin de contrat à Lucerne. Plusieurs joueurs des équipes jeunes sont intégrés à l'effectif, notamment certains qu'on avait déjà vu évoluer en Challenge League sans faire officiellement partie du groupe professionnel.

Les objectifs de la saison

En 2016, alors vainqueur de la Coupe mais relégué en Challenge League, le FCZ avait failli devenir  le premier club d'une division inférieure à passer les poules de l'Europa League. Cette année, avec un effectif de niveau Super League, le club d'Ancillo Canepa entend bien faire son bout de chemin sur la scène européenne.
Sur la scène nationale, Ludovic Magnin va vouloir faire mieux que la saison passée, et l'objectif du club sera de figurer sur le podium de Super League. Si possible, en promouvant comme l'année passé les joyaux de sa formation.

Les pronos de la rédaction

Axel : 5e
Benji : 3e
Clément : 3e
Jonathan : 2e
Salim : 3e
Moyenne : 3e

1 comment

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :