Suisse 2018/2019 - Young Boys : la confirmation ? | TLM S'En Foot
Sign in / Join

Suisse 2018/2019 - Young Boys : la confirmation ?

Après avoir mis fin à l’hégémonie du  FC Bâle en remportant le titre de champion la saison passée, les Young Boys chercheront sans doute à asseoir leur pouvoir sur la Super League et le football suisse.

La saison 2017-2018

Faut-il encore résumer cette saison exceptionnelle des Young Boys ? L’histoire est désormais bien connue. Le FC Bâle règne en maître sur le championnat de Suisse depuis des années et YB semble condamné à rester en deuxième position. Pourtant, la saison démarre sur des chapeaux de roues pour les Bernois puisqu’ils battent leurs rivaux rhénans 2-0 lors du premier match de la saison. Enchaînant victoires sur victoire, proposant un jeu agréable et semblant retrouver la constance qui leur faisait défaut, YB maîtrise son championnat malgré quelques petites erreurs de parcours (dont une humiliante défaite 4-0 à domicile dans le derby contre  Thoune). Autre ombre au tableau, la défaite en finale de Coupe face au  FC Zürich (2-1).

Les jaune et noir n’ont cependant pas à se soucier de ces quelques points noirs car ils ont au final réussi leur objectif : remporter un titre. Et ce avec la manière. Efficaces offensivement, solides défensivement, habiles dans les transitions, YB a séduit par ses prestations sur le terrain. On en redemanderait presque..


Pour approfonir : notre résumé de la saison des Young Boys.


Point mercato au 18 juin 2018

Pour l’instant, l’effectif a subi peu de chamboulements mis à part le changement d’entraîneur. Auf Wiedersehen Adi Hütter, qui s’en va pour la Bundesliga et l’Eintracht Frankfurt ! Le champion laisse sa place au jeune Gerardo Seoane qui sort de 6 excellents mois passés à la tête du FC Lucerne.

Au niveau des départs, pas grand chose à signaler à part le départ de Marco Bürki qui s’en va chez les Belges du Zulte-Waregem. Trois jeunes de 21 ans sont envoyés s’aguerrir en Challenge League (Taulant Seferi à Winterthur, Linus Obexer à Aarau et Kwadwo Duah à  Servette). Alexandre Letellier a lui terminé son prêt et retourner au SCO Angers.

Les arrivées sont plus alléchantes avec 3 jeunes joueurs qu’il faudra surveiller : Mohamed Camara arrive de l’Hapoel Raanana (D1 israëlienne), Ulisses Garcia arrive du Werder Bremen avec lesquels il ne jouait peu et Sandro Lauper revient du FC Thoune où il a effectué une saison pleine. Nicolas Bürgy et Marko Dangubic reviennent de prêt alors que le jeune Jan Krönig signe son premier contrat pro est rejoindra la première équipe depuis les M21.

C’est un recrutement plutôt jeune (20,9 ans de moyenne d’âge) et surtout axé sur la défense (trois défenseurs centraux, un latéral gauche, un milieu central et un avant-centre). YB, fidèle à son habitude, mise donc sur la jeunesse et anticipe les départs probables de certains de ses cadres.

L’objectif de cette saison

Cette saison, YB cherchera à confirmer ses bonnes performances et à rester au sommet du football suisse. Les Bernois n’auront comme seule envie de continuer de gagner des titres tout en mettant en valeur leur effectif composé de joueurs du cru.

Il convient également de parler d’Europe. Sur la scène européenne, les Young Boys ont plus que jamais les cartes en main pour atteindre les phases de groupe de la Champions League, ce qui n’a encore jamais été fait dans la capitale. Ils auront pour cela besoin de passer le tour de barrage afin d'affronter les grands d'Europe ainsi que de jauger leurs capacités au plus haut niveau.

Le prono de la rédaction

Axel : 1e

Benji : 2e

Clément : 2e

Jonathan : 3e

Salim : 2e

Moyenne : 2e

Laisser un commentaire