Tour des stades de 2.Bundesliga - #3 : Willkommen à Kiel !

Pour notre troisième article de la série concernant le groundhopping en 2.Bundesliga nous allons te parler de Kiel, sa ville et son club qui nous a surpris la saison dernière !

Alors sans plus tarder, wilkommen à Kiel !

La ville

Kiel est la capitale du Shleswig-Holstein, Bundesland (région) situé au nord de l'Allemagne.

Voyant le jour en 1233, elle devint le principal port militaire allemand en 1866 après que le roi Guillaume Ier annexa le Schleswig. Cependant le 30 Octobre 1918, c'est de Kiel que part la révolution qui mis fin au royaume de Prusse et à la monarchie de Hohenzollern.

À la fin de la seconde guerre mondiale, la ville du nord fut très fortement bombardée en cause d'objectifs stratégiques dûs aux installations navales (bases d'entrainement, états major, chantiers navaux, hangar des sous marins U-Boot...).

Mais Kiel ce n'est pas que la guerre ! Au contraire. C'est désormais une très jolie bourgade de 243 000 Habitants selon une étude au 1er janvier 2015. Alors que faire dans la capitale du nord ?

Comme dans quasiment chaques villes en Allemagne, la Rathaus est à ne pas rater. Les Rathaus sont les mairies. Celle de Kiel dispose d'une tour inspirée du campanile de la basilique St-Marc de Venise ! Et comme dans quasiment chaque ville en Allemagne, Kiel dispose également d'une Fersheturm (Tour de radio/TV) qui n'est pas négligable pour tes posts instagram...

En parlant d'Insta, on conseille le château d'eau de Ravensberg, l'opéra de Kiel, les églises St Pierre et St Nicolas et bien sûr l'inévitable Hörn Campus, bâtiment avec une architecture courbée atypique dans un quartier au style futuriste.

Le château a été partiellement détruit et reconstruit avec un bâtiment principal plus moderne mais son jardin vaut le coup.

Le classique Alt Markt, ancienne place du marché, est aussi à découvrir.

La ville compte émormement de musées très intéréssants comme le Unterseeboot 995 où vous pourrez découvrir l'intérieur d'un sous marin !

Les alentours

Les alentours du Holstein Stadion sont à passer... situé au bord de l'autoroute et à coté du cimetière militaire du Nordfriedhof, rien d'excitant donc. Se trouvant à 3km du centre ville et 4 de la gare, tu devra prendre le Bus 91 pour 20 minutes de trajet ou le bus 11, 501/502 ou 900/901 qui mettent 30 minutes pour rejoindre Hanssenstraße, d'où il faudra marcher un petit peu pour arriver au stade.

Le stade

Le Holstein-Stadion ou plus communement le Hosteinplatz, est un stade de 13 000 places dont 11 130 sont des places "debout" ! Il a été inauguré le 15 octobre 1911 par un FV Holstein - Preußen Berlin.

À l'époque il s'agissait d'un champ avec une tribune en bois. En 1922 le stade à été élargi avec une nouvelle tribune latéral ainsi que des banques de terres sur les autres coté pour pouvoir contenir environs 8 000 spéctateurs. Il fut aggrandi encore des années jusqu'à atteindre une capacité de 18 000 places en 1940. Malheuresement il fut bombardé à la fin de la guerre et fut reconstruit en 1950 pour une capacité de ... 30 000 places ! Le record du stade est dailleurs de 30 000 personnes le 23 mars 1951 pour un Holstein Kiel – Hamburger SV.

Durant les années suivantes, le stade sera modernisé et perdra de sa capacité pour atteindre 13 000 places. Ce n'est pas le plus beau des stades, c'est certainement le plus laid de 2.Bundesliga, mais son histoire et son équipe donne envie d'y aller !

Le public

L'Holstein Kiel est un club populaire. Comme dit au-dessus, 11 130 des 13 000 places sont des places debout, ce qui donne place à une atmosphère particulière. Avec ses 10.519 peronnes par match la saison dernière, le public de Kiel est fidèle et les ultras animent chaque journée de championnat.

Le club

Fondé en octobre 1900, le club de la capitale du nord a connu une évolution mouvementée.

Entre fusions, dissolution et reconstitution, les Störchen (Cygognes) n'ont jamais baissé les bras pour le club historique de la ville. Sa meilleure période fut de 1910 à 1945 avec pas moins de 9 titres de champions dont 1 d'Allemagne. Un titre en 65, 98, 2001 puis la montée avec le titre d'Oberliga Nord en 2008, de Regionnaliga Nord en 2009 pour accéder à la 3.Liga avant de redescendre aussi t^tt au quatrième échelon.

En 2013 Kiel remonte en 3.Liga puis accède au meilleur championat du monde en 2017. La saison dernière aura été exceptionelle avec une 3e place synonyme de barrage contre le 16e de Bundesliga. Malheureusement defait 3-1 à Wolfsburg et 1-0 à domicile, le club peut être fier de son parcours lors de sa première saison de 2.Bundesliga.

Durant la saison 2018/19, le club aura pour ambition de rééditer l'exploit de titiller les "gros" du championnat et pourquoi pas écrire l'histoire avec une montée historique en Bundesliga.

Laisser un commentaire