Coucou Suisse : Episode 1

Coucou ! Avant toute chose, il nous faut présenter ce concept d’articles “Le Coucou suisse” : il s’agit d’une série d’articles relatant l’actualité des championnats professionnels suisses, c’est à dire la Super League et la Challenge League. Au menu : résumés des matchs, les hauts et les bas ainsi qu’un point au classement. Nous vous proposons ces articles au rythme d’un toutes les 3 journées de championnat, afin de voir plus clairement les tendances qui se dégagent de nos pelouses helvètes.

Pour ce premier épisode, place à la reprise des championnats ! En effet, mi-juillet voyait arriver notre moment favori de l’année avec la rentrée des classes pour les clubs de la Swiss Football League.

Ce qu’il s’est passé en Super League

En Super League, la première journée a vu passer quelques surprises, à commencer par la défaite 2-1 à domicile du FC Bâle face à Saint-Gall. Une autre surprise fut la victoire 2-0 de Xamax, néo-promu, sur la pelouse du FC Lucerne pour leur retour en Super League après un passage de 6 ans et une reconstruction totale dans les échelons inférieurs du foot suisse. Lugano, candidat idéal à la relégation, s’est également imposé 2-1 sur le terrain du FC Sion avec notamment un but gag de Dragan Mihaljovic, séquence qui a fait le tour du monde. Les autres rencontres ont vu YB s’imposer 2-0 à domicile contre GC et le FC Zürich l’emporter 2-1 contre Thoune.

Le but surprenant de Mihajlovic face à Sion

La deuxième journée fut moins riche en surprises mais nous fit quand même vivre de très belles émotions, notamment le retour de la Super League à la Maladière avec un match nul 1-1 entre Xamax et le FC Bâle. Dans un stade plein à craquer, ayant rendu hommage à l’immense Gilbert Facchinetti (président de Neuchâtel Xamax lors de ses grandes années et figure emblématique du football Suisse), les locaux égalisent à la 88e par l’intermédiaire de la star du club Raphaël Nuzzolo. Les autres matchs de cette journée ont vu Zürich remporter le derby face à un Grasshopper à la peine, tandis qu’YB est allé confirmer son bon départ à Lugano (2-0 dams les deux rencontres). Sion est allé s’imposer 4-2 à St-Gall lors d’une rencontre riche en buts et Thoune remporte ses premiers points en l’emportant 2-1 contre Lucerne.

Nuzzolo délivre la Maladière en inscrivant le 1-1 contre Bâle à la 88e minute

La troisième journée s’est déroulée sous une lourde canicule, elle a pourtant vu une pluie de buts. 24 buts marqués en 5 rencontres ! Le match le moins prolifique fut la victoire 3-0 du FC Sion dans le derby contre Xamax dans une rencontre à sens unique. YB s’est également imposé sur le score net de 4-0 face au FC Zürich dans ce qui devait être le choc au sommet (mais fut finalement une promenade de santé pour les Bernois). Bâle et Lucerne emportèrent enfin leurs premiers matchs, respectivement face à GC et Lugano (4-2 dans les 2 matchs) tandis que Saint-Gall joua à se faire peur lors de leur match face à Thoune : alors qu’ils menaient tranquillement 3-0 à la mi-temps, ils encaissèrent 2 buts coup sur coup à 15 minutes de la fin du match. Ils parvinrent néanmoins à garder le score à ce moment là et ont remporté la rencontre 3-2.

Le calme olympien de Nsamé au moment d'inscrire le 4-0 pour YB face à Zürich

Ce qu’il s’est passé en Challenge League

Le match inaugural de Challenge League voyait le promu Kriens défier le favori du Lausanne-Sport dans son antre. Sous une pluie diluvienne, les Lucernois réussirent à tenir tête à des Lausannois pas encore au point (1-1). L’autre favori, Servette, n’a pas manqué son entrée car ils sont allés s’imposer 2-0 à Aarau, alors sérieux outsider à la promotion vu leur ambitieux mercato. Vaduz, autre outsider, est également allé s’imposer à Chiasso (3-1). Dans les autres rencontres, Wil a pris le dessus sur Winterthour (2-0) alors que Rapperswil-Jona a facilement pris le dessus d’un faible Schaffhouse (3-0). A noter que 3 cartons rouges ont été distribués durant cette première journée ! Les tacles visant les tibias ne se sont pas fait attendre longtemps

Après plusieurs années dans les divisions inférieures, Kriens is back !

Lors de la deuxième journée, les favoris à la promotion se sont fait respectés. Lausanne est allé s’imposer à Vaduz (2-1) tandis que Servette s’est baladé à Chiasso (3-0), pourtant réputé comme le déplacement le plus ardu de cette Challenge League. Aarau continue de décevoir et perd 3-1 à Winterthour tandis que Schaffhouse se rattrape et dispose de Wil (2-0). Rapperswil-Jona continue de surprendre son monde en allant s’imposer 4-1 face à Kriens.

Le début de saison du FC Aarau a en effet de quoi surprendre

La troisième journée n’était sûrement pas une bonne journée pour les parieurs.. le favori Servette est allé perdre 2-1 face à Wil, les outsiders Aarau et Vaduz se sont inclinés (2-0 contre Kriens et 4-1 contre Schaffhouse) tandis que l’équipe en forme du moment, Rapperswil-Jona, s’est fait atomisé à domicile par le FC Winterthour (4-0). Une situation qui a néanmoins profité au Lausanne-Sport, seul favori à avoir confirmé en réalisant un festival offensif à domicile contre Chiasso (5-1).

Morn alli uf Rappi! Uswärtssieg! #ultras #winterthur #fcwinterthur

Une publication partagée par @ ultraswinterthur le

Les 200 supporters du FC Winterthur ont fait le déplacement jusqu'à Rapperswil en bateau 

Les hauts

Young Boys

Les Bernois confirment leur statut de champion. Ils réalisent en effet un sans faute avec 3 victoires en autant de matchs, 8 buts inscrits pour 0 encaissé. Le rythme d’un champion qui a gardé sa colonne vertébrale et son sens du jeu, malgré les joueurs sollicités lors de ce mercato. Chapeau YB !

Cédric Itten

Le jeune joueur (21 ans) formé à Bâle carbure à fond en ce début de championnat : 3 matchs, autant de buts ! En poursuivant ses bonnes performances, il pourrait, pourquoi pas, attirer les regards de Petkovic : la Suisse a bien besoin d’un attaquant. A Itten de continuer d’empiler les buts !

Anto Grgic

Le jeune milieu défensif suisse (21 ans également) impressionne lui aussi. ll réalise un bon début de saison avec, tout comme Itten, 3 buts à son actif. Il se montre surtout décisif sur coups de pieds arrêté : 1 penalty et 1 coup-franc magistral inscrits ainsi qu’une passe décisive sur coup-franc. Bravo Anto !

Les bas

La direction du FC Bâle

Le licenciement de Wicky, consécutif aux défaites face au FC Saint-Gall et au PAOK en Champions League, semble être une décision irréfléchie et prise à chaud. Ça n’est pas digne d’un club qui se veut être le plus grand club de Suisse.

Grasshopper

Le club le plus titré du pays couve une crise depuis des années. C’est particulièrement visible après ce début de saison : 3 matchs, 3 défaites. Pourtant sous la houlette du réputé Thorsten Fink, les Sauterelles semblent incapables d’obtenir le moindre résultat.

Aarau

Vu comme un outsider en Challenge League, Aarau déçoit grandement. 3 matchs, 3 défaites, 1 but marqué pour 7 encaissés. Plus que les résultats, l’équipe montre très peu d’inspiration et laisse finalement peu d’espoir à ses supporters, qui espéraient voir leur club, pourtant habitué de la première division ces dernières décennies, revenir sur le devant de la scène.

Les tableaux

Voici les classements de Super League et de Challenge League après 3 journées. Peu significatifs à l’heure actuelle, ils illustrent tout de même quelles équipes ont globalement réussi ou raté leur entrée en matière.

Le deuxième épisode du Coucou de Suisse sortira début septembre. D’ici là, n’hésitez pas à aller nous suivre sur twitter et à nous partager vos photos au stade en utilisant le #HoppSuisseOnTour !

Laisser un commentaire