Sign in / Join

SC Heerenveen, Frisons garantis

Source: http://www.kassiesa.com/uefaclubs/html/Heerenveen.html

Aujourd’hui zoom sur le club du Friesland, avec tout d’abord un peu d’Histoire. Un club qui a vu passer de nombreux soulier d’or d’Eredivisie. Présentation :

 

La création

Le club est créé le 20 Juillet 1920. A cette époque, le club s’appelle Athleta. Mais le 30 Mai 1922, le club change de nom et devient De Spartaan, dû à la fusion avec les étudiants de la Hoogere Burger School. Le 25 Octobre 1922, la NVB (Fédération néerlandaise de football) envoi une notification au club avec comme nom V.V. Heerenveen au lieu de « De Spartaan ». Personne dans le club ne sait pourquoi ce changement de nom. Pensant sûrement qu’un autre club s’appelait déjà De Spartaan, le club accepte le changement de nom en V.V.Heerenveen. En 1928, le club emménage dans un nouveau complexe situé au JH Kruisstraat, qui reste depuis 65 ans le siège de Heerenveen. Jusqu'en 1936, le club se maintient à son niveau amateur. Arrive ensuite l'entraîneur Syd Castle et avec lui Abe Lenstra, alors âgé de 15 ans. C'est le début de nombreuses et belles années de gloire de Heerenveen.

Source: http://voetnootjes.blogspot.com/2015/11/27-november-1920-abe-lenstra-geboren.html

Les premiers succès, sous l’occupation allemande

En 1937, le club fête son premier titre en remportant le Tweede Klasse A, le club se qualifie pour les play-offs de montée qu’ils remportent. Le club monte en Eerste Klasse pour la première fois. Mais en 1941, le club intègre le championnat du Nord créé sous occupation allemande. Ils remportent 3 titres d’affilé, puis encore 6 autres après la libération du pays en 1945, jusqu’en 1951.

Tous ces trophées sont remportés par les premières stars de l’époque, Abe Lenstra 4e meilleur buteur de l’Histoire en sélection avec 33 buts, mais aussi Jan Ploegh et Germ Hofma. Ensuite, malgré la star de l’époque Abe Lenstra, Heerenveen ne gagne jamais le championnat national contre des équipes comme l’Ajax, DWS, NAC ou encore Haarlem.

Source: https://toestemming.ndcmediagroep.nl/?token=fe2c38d8-0869-402f-b8af-e40b405ead8a

Un professionnalisme difficile

En 1954, le football professionnel apparaît aux Pays-Bas. Les discussions sont animées quand l’arrivée du football professionnel à Heerenveen. Abe Lenstra se voit proposer un contrat en Italie mais refuse d’y signer. Finalement, Abe Lenstra signe au Sportclub Enschede. Heerenveen évolue d’abord en Eerste Klasse A (D2), avant d’évoluer 4 saisons en Tweede Klasse B (D3). En 1960, le club remonte en Eerste Divisie B (D2) grâce notamment à Kevin Van Galen, et y restera 2 saisons avant de redescendre en Tweede Divisie A dans un premier temps, puis en Tweede Divisie suite à une réforme des championnats professionnels.

Suite à ce manque de résultats, le club est en difficultés financières en 1967. C’est la population locale qui va sauver le club avec la création d’Aktie ’67, et qui va récupérer de l’argent pour le club de toutes les manières possibles pour rester dans le monde professionnel. Cette belle histoire se conclut avec un titre en Tweede Divisie pour le V.V.Heerenveen et une montée en Eerste Divisie. Le club ne redescendra plus en D3.

Source: https://www.sc-heerenveen.nl/nieuws/bordreclame-aktie-67/10

Les années Eerste Divisie et la création du SC Heerenveen

Le V.V.Heerenveen commence les années 70 en étant dans le ventre mou, mis à part 1972 et 1974 où le club joue la montée en Eredivisie, mais n’y parvient pas (ce n’est que partie remise). Malgré ces bons résultats, les problèmes financiers rattrapent le club. Le club fait le maximum pour ne pas être déclaré en faillite. En 1977, la décision est prise de séparé l’entité professionnelle de l’entité amateur. Le club professionnel s’appelle désormais Sportclub Heerenveen. Le club manque la montée en Eredivisie pour 2 points lors des play-offs en 1981. En 1982, le club manque la montée au goal average en play-offs. Tout cela sous les ordres de Henk Van Brussel.

 

Les années Foppe De Haan et l’Eredivisie

En 1985, Van Brussel part à De Graafschap. Le président Riemer Van Der Velde nomme Foppe De Haan comme nouvel entraîneur. Un homme de la région et qui connaît la région et doit façonner le nouveau Heerenveen. Le départ de Foppe De Haan est difficile et en 1988, Ted Immers devient le nouvel entraîneur du club. En 1989-1990, le club entraîné par Fritz Korbach, peut participer aux play-offs grâce à sa victoire lors d’une période, et ce malgré la 16ème place en Eerste Divisie. Le club monte pour la première fois de l’Histoire en Eredivisie. Lors de la saison 1990/91, le club n’a pas réussi à se maintenir au plus haut niveau, en terminant le championnat à la 17e place, à un but du SVV Schiedam 16e. Foppe De Haan de retour, le club est de nouveau promu en 1992/93 en Eredivisie grâce aux play-offs. Le club n’est plus redescendu jusqu'à aujourd'hui.

Cette même année, le club joue sa première finale de KNVB Beker contre l’armada de l’Ajax de Louis Van Gaal. Le score final sera de 6-2 pour Ajax, avec Edgar Davids, Dennis Bergkamp, Marc Overmars ou encore Dan Petersen ont marqué lors de ce match. En 1997, le club joue sa deuxième Finale de KNVB Beker, cette fois contre le Roda JC de Martin Jol, Ruud Hesp, André Ooijer et Gerald Sibon. Le club du Friesland échouera à nouveau en perdant la Finale 4-2, malgré la présence de Jon Dahl Tomasson, Igor Korneev et Hans Vonk dans leur rang. En 1998, le club joue à Zwolle contre le FC Twente pour une place en Coupe des Coupes. La particularité de ce match est que les 2 équipes ont été éliminés en demi-finale de la KNVB Beker, mais comme les 2 finalistes (Ajax et PSV) étaient assurés d’être en Ligue des Champions, la solution était donc de créé une petite finale dont le vainqueur irait en Coupe des Coupes. Heerenveen sort vainqueur de cette confrontation 3-1 et participera à sa première coupe européenne.

Source: https://www.ad.nl/sport/scheld-schreeuw-schop-en-dan-er-fris-tegenaan~aad23a92/

Année 2000 et première européenne

Le club s’est stabilisé en Eredivisie avec une politique d’achat et revente de jeunes talents néerlandais et nordiques (Norvégien, Danois, Suèdois, Islandais). En 1998, le club vend Ruud Van Nistelrooy au PSV 7 Millions d’Euros. Lors de la saison 1998-1999, le club dispute la Coupe des Coupes. Après avoir éliminé les polonais de l’Amica Wronki (3-1, 1-0), ils se feront éliminer dès les 8de Finale contre les croates du Varteks Varazdin (2-1, 2-4 après prolongations). La saison suivante, le club qui compte dans ses rangs notamment Arkadiusz Radomski, Daniel Jensen et Mika Nurmela, finit à une superbe deuxième place en championnat, loin derrière (16 points) de PSV d’Eric Gerets, avec Ruud Van Nistelrooy (31 buts en 34 matches de championnat) et Luc Nilis (24 buts en 27 matches de championnat).

Le club ne fera jamais mieux, mais continuera de jouer en Coupe d’Europe. Lors de la saison 2000-2001, le club dispute la Ligue des Champions pour la première fois, mais dans un groupe relevé avec Valence, Lyon et l’Olympiakos, le club finira dernier avec 4 points (Victoire contre l’Olympiakos et match nul à Valence). En 2004, Foppe De Haan quitte le club pour dans un premier temps prendre sa retraite, finalement il dirigera les Jong Oranje (Espoirs). Il est remplacé par Gertjan Verbeek ancien joueur d’Heerenveen déjà sous les ordres de De Haan et également ancien adjoint de De Haan. Le club continue de jouer le top 5 en championnat tout en étant éliminé dans les premiers tours de Coupe UEFA. Mais l’essentiel pour la survie du club est la détection et la revente de jeunes talents.

Dans cette optique, le club verra passer de grands joueurs à l’aube de leur carrière, tel que Marcus Allbäck, Mika Väyrynen, Michael Bradley, Klaas-Jan Huntelaar, Georgios Samaras, Danijel Pranjic et Miralem Sulejmani sont notamment passer par Heerenveen sous les ordres de Verbeek. Ce dernier quitte le club en 2008 pour Feyenoord. Sa dernière saison se conclura par une 5e place et surtout le record du nombre de buts marqués sur une saison pour le club (88).

Premier trophée, puis le ventre mou

En 2008, Verbeek parti, c’est le norvégien Trond Sollied qui arrive dans le club du Nord des Pays-Bas. Il est précédé par son excellente réputation due à ses passages réussis à Bodo Glimt, Rosenborg, FC Bruges et l’Olympiakos. La première saison est réussie en finissant 5e, et surtout en remportant la KNVB Beker pour la première fois de l’histoire du club. Le club avait à l’époque des joueurs comme Danijel Pranjic, Daryl Janmaat, Viktor Elm, Mika Väyrinen, Tarik Elyounoussi, Roy Beerens, Bonaventure Kalou, Samuel Armenteros ou encore Arnor Smarason. Ils remportent la Coupe face au FC Twente 5 tirs au but à 4. Du côté de Twente on retrouvait des joueurs tel que Sander Boschker, Edson Braafheid, Theo Janssen, Cheik Tioté, Kenneth Perez, Marko Arnautovic, Eljero Elia et Blaise N’Kufo, tout ça sous les ordres de Steve McClaren. La saison suivante, c’est l’opposé, le club connait 2 entraineurs après le limogeage de Trond Sollied le 31 Aout 2009, pour des débuts insuffisants. Jan De Jonge prend la relève jusqu’au mois de février, mais les résultats bien insuffisants (14e après 21 journées) lui coûteront sa place. Jan Everse Junior prend la relève pour la fin de la saison. Les résultats ne sont guère mieux, mais le club finira à la 11e place, son meilleur classement sur les 6 derniers mois. La saison suivante c’est Ron Jans qui arrive à Heerenveen, après 7 ans et demi à Groningen, qu’il a stabilisé en Eredivisie. Sa première saison avec l’objectif Europa League est ratée avec une 12e place en championnat. Sa deuxième saison répond aux exigences des dirigeants, le club fini à la 5e place, notamment grâce au sérial buteur Bas Dost.

Ron Jans fait le choix surprenant de quitter le club à la fin de la saison. Il est remplacé par Marco Van Basten idole du football mondial des années 80-90. Sous Van Basten, le club fait éclore d’excellents joueurs offensifs tels que Filip Djuricic, Alfred Finnbogason et Hakim Ziyech. Il fait également débuté des joueurs tels que Daley Sinkgraven, Kenny Otigba et Joost Van Aken. Van Basten quitte le club en 2014 pour rejoindre AZ, il sera remplacé par Dwight Lodeweges arrivé du rival de toujours le SC Cambuur. Lodeweges démissionne dès sa deuxième saison au club suite à une perte de 8 places en 7 journées de championnat. Foppe De Haan prend sa succession et termine le championnat à la 12e place. Jurgen Streppel prendra sa succession jusqu'à la fin de la saison 2017/2018. Le club finira toujours autour de la 9e place en championnat, quel que soit l’entraineur. Depuis le 1er Juillet 2018, c’est Jan Olde Riekerink qui est l’entraineur du club.

Source: http://www.arjansshirts.nl/knvb-beker/20082009-2/

Abe Lenstra Stadion

Le stade du SC Heerenveen sort de terre en 1993 et dispose de plus de 13 000 places. Le stade est appelé Abe Lenstra, première idole du SC Heerenveen et décédé en 1985. Le stade est inauguré avec le match amical SC Heerenveen-PSV le 20 Août 1994. Devant le PSV de Ronaldo et le Heerenveen de Jon Dahl Tomasson c’est le Prince Willem-Alexander (actuel Roi des Pays-Bas) qui fait le coup d’envoi fictif. Le premier match officiel et le premier but officiel ont lieu le 26 Août 1994 lors du Derby du Nord contre Groningen et la victoire 2-0, c’est Tom Sier qui marque le premier but dans le stade.

En 2002, le projet d’agrandissement du stade « Sportstad Heerenveen » fait passer la capacité du stade de 14 500 à 26 800 places et obtient la classification 4 étoiles de l'UEFA. Suite à la dernière modification du stade en 2016, le stade peut contenir 27 224 personnes.

Source: https://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Abe_Lenstra_Stadion_08c.JPG

Source: https://www.tripadvisor.fr/LocationPhotoDirectLink-g635663-d11621630-i287330794-Abe_Lenstra_Stadion-Heerenveen_Friesland_Province.html

Laisser un commentaire