Sign in / Join

On était à Southend on Sea, pour Southend-Charlton, en League One

  • Ce weekend je pars à Southend on Sea. 
  • Tu pars en Californie? 
  • Non. 
  • Alors, c’est en Australie?  
  • Non!

     Southend on Sea, c’est une station balnéaire anglaise située à une soixantaine de kilomètres à l’Est de Londres. L’endroit fait moins rêver, mais la ville est connue pour avoir le plus long Pier au monde. La ville est sympathique, le bord de plage est agréable pour s’y promener, avec de nombreux commerces, un aquarium, un parc d’attractions et le fameux Pier qui s’étend sur deux kilomètres. Sur la route d’Ipswich et de l’East Anglian Derby (voir par ailleurs), c’est donc une pause qui me permet d’aller voir un match de League One: Southend United-Charlton Athletic.  

     Le stade, Roots Hall, est situé un peu plus en retrait de la ville, proche d’un quartier résidentiel. Je me rends compte que certains commerces on fermé, portes bouclées, repeintes avec les couleurs du club et des messages demandant de soutenir leur projet. Le club prévoit en fait de remplacer son stade. Ce projet date de plus de 15 ans et tarde à se concrétiser. La dernière décision de Juin a encore été repoussée. 

 

     Le Roots Hall est un stade vraiment « old school », le plus vétuste que j’ai pu voir jusqu’à présent. Il possède 12392 places (8000 spectateurs aujourd'hui). Je vous conseille de prendre une petite impasse sur le coté de la tribune Paul Robinson West Stand qui permet de voir le stade en dessous du niveau de la route. Assez surprenant, cela fait un drôle d’effet.

     Sinon, il y a trois entrées, l’une dans le quartier résidentiel entre deux habitations, une autre dans ce même quartier pour les fans away. D’ailleurs, ce jour, le déplacement de plus de 1500 supporters rouges de Charlton montre que ce club a toujours un soutien populaire malgré les difficultés récentes. La dernière est l’entrée principale. Les abords en sont composés d’un parking mal ordonné, de la boutique, qui fait aussi office de billetterie.

     Passés les tourniquets, on remarque que les murs extérieurs sont décomposés, de nombreux petits passages nous permettant de rejoindre notre tribune, puis notre place.

     La numérotation des sièges est faite à la peinture, à la main! Vraiment déroutant. Mais tellement « old school ». Le terrain est proche, très proche. Les filets du but joignent la séparation de la tribune avec le terrain. Je prends alors place derrière le but, pour avoir une vision atypique. Qui s’avérera sensationnelle lorsque le ballon frappera le fond des filets. L’impression d’être, vous savez, la caméra qui s’agite quand un but est marqué. Le niveau du dessus de la tribune est à la même distance du terrain que le niveau d’en bas. Pas de retrait. Les spectateurs peuvent donc presque se croire à la place de la Goal Line Technology... Mais ici, c’est le football vrai!  Le football à proximité des joueurs, du jeu, des sensations. L’England Football League. 

     Côté terrain, les deux équipes connaissent un début de saison plutôt mitigé, et la victoire est importante pour chacune.

     Le match débute de manière assez équilibrée, Charlton organise, alors que Southend cherche plutôt à vite jouer vers l’avant. Charlton exploite beaucoup l’aile gauche, étant très à l’aise et dangereux. A moins que ce soit l’arrière droit de Southend qui prenne plutôt le bouillon! Mais il manque toujours quelque chose dans le dernier geste. Peu avant la mi-temps, encore une fois, Southend contre attaque rapidement, un des joueurs s’échappant, est taclé virilement par derrière par un défenseur de Charlton. Ce qui vaudrait un carton rouge et quelques matchs de suspensions en France, n’aura qu’un carton jaune, grâce aux réclamations des blues. 

     En deuxième mi-tempsSouthend impose le rythme et devient vraiment dangereux. Mais sur une contre attaque, Charlton  ouvre le score. Les supporters adverses sont euphoriques. Mais quelques instants plus tard Southend égalise! Cela s’emporte dans le coin de la tribune séparant les deux clans. Charlton marquera un second but, mais hors jeu. En toute fin de match, sur un corner repris d’une superbe tête croisée, Charlton reprend l’avantage.

     La fin de match sera tendue avec une altercation qui se terminera en bagarre générale, proche du point de corner de l’attaque de Charlton, face à leurs supporters. Certains essayant même de s’y mêler. Résultat: deux cartons rouges pour Southend qui devra conclure le match avec un joueur de champ au but; un carton rouge pour Charlton. Les derniers instants se joueront avec un « découpage » en règle, sans doute de frustration, de la part des joueurs de Southend envers leurs adversaires. 

     Victoire 2-1 du Charlton Athletic Football Club, qui devra confirmer afin de mettre en oeuvre ses espoirs de montée en Championship. 

      Un après midi de football britannique comme on l’aime, dans un stade et une ambiance « Old School ». 

      Pour moi, il est temps de quitter Southend on Sea et de prendre la route d’Ipswich, avec sur le chemin la visite du stade de Colchester, le Weston Homes Community Stadium. Joli stade, récent, de ce club de League Two. 

 

Laisser un commentaire