Sign in / Join

Lettre Ouverte à Wesley Sneijder

Source: https://jeugdjournaal.nl/artikel/2106081-wesley-sneijder-helpt-oude-jeugdclub.html

Cher Wesley Sneijder

Je t’écris cette lettre car tu m’as fait rêver depuis tes débuts en 2003 jusqu’à l’arrêt de ta carrière internationale le 6 Septembre 2018. Pour moi tu représentais l’élégance et la justesse technique sur un terrain. Je te découvre en 2003, non pas lors de ton premier match contre Willem II ou contre Groningen lors de ton premier but professionnel, mais lors du match contre NAC quand tu as marqué d’une frappe brossé dans la lucarne droite de Gabor Babos.  Je venais d’avoir 10 ans et j’ai découvert un joueur de 18 ans capable de me faire rêver. Je me souviens aussi de ce joueur élégant et sûr de lui quand il doit frapper des 25 mètres sans regarder le but de Gregory Coupet en 2008 lors de l’Euro. Ta frappe finira par toucher la barre transversale et rentrée dans le but pour le 4-1. En 2010, c’est l’aboutissement d’une carrière ou presque, tu réalises le meilleur Mondial de ta vie sûrement, le meilleur Mondial des Pays-Bas depuis bien longtemps. Cette année-là tu es mon ballon d’or, mon champion du Monde. Tu emmènes notre pays en Finale avec un match magnifique contre le Brésil où tu nous marques d’abord un but splendide, certes chanceux, avec un centre sur le but qui finit au fond des filets. Et puis viens le corner de Robben dévié par Kuijt qui finira au fond des filets avec ton seul but de la tête en sélection. Pour moi c’est le match qui est l’aboutissement de ta carrière, même si tu préfères faire une passe décisive plutôt que marquer un but. En 2014, tu fais partie de cette équipe qui prend sa revanche sur l’Espagne, tu participe à la fête avec un superbe coup-franc imparable qui finira au fond grâce à la tête de De Vrij. Sur le cinquième but, c’est toi qui lance l’escapade revancharde de Robben face à Casillas, avec une merveilleuse passe en profondeur. Le 6 Septembre dernier, tu as mis un terme à cette belle histoire avec la sélection avec un match réussi avec 100% de duels remportés, après 134 matches 31 buts, mais surtout 31 passes décisives.

En France et ailleurs, ta carrière en club est reconnue, notamment car tu as gagné presque partout où tu es passé. Avec l’Ajax, où Koeman t’a lancé, tu remportes 2 championnats, 2 coupes et 1 Johan Cruijff Schaal, tout cela à 23 ans. A 23 ans tu signe au grand Real Madrid, un club où tu auras connu le bon et le moins bon, mais surtout où tu auras étoffé ton palmarès avec un championnat d’Espagne et une Copa Del Rey. Mais tes meilleures années arrive dès ton transfert vers l’Inter de Milan en 2009. Tu es sous les ordres de Mourinho, et avec Diego Milito et Samuel Eto’o tu formes un trio redoutable, toi à la passe et eux à la finition. Dans cet Inter-là, tu remporte tous tes trophées manquant, un championnat d’Italie, 2 coupes d’Italie, une Supercoupe d’Italie, un championnat du Monde des clubs et surtout une Champion’s League. Cette Champion’s League, l’Inter le doit qu’à un seul homme, un homme distillant de merveilleuses passes, toi Wesley. Ta troisième aventure à l’étranger se passera très bien également, à Galatasaray tu es également le maître à jouer de cette équipe. Tu y remporte 3 titres de champion de Turquie, 3 Coupes de Turquie et 3 Supercoupe de Turquie. Ton passage à Nice terni l’image de ta carrière en France avec très peu de match joués, mais pour moi tu as tellement donné de bonheur à tout tes publics que je ne retiendrai pas ton passage en France. Pour moi, Sneijder en club, c’est la passe juste, un leader montrant l’exemple par le football. Ton bilan est extraordinaire, avec plus de 560 matches joué, 146 buts marqués et 141 passes décisives et plus de 43 000 minutes joués.

Le Monde te connaît grâce à tes 134 sélections. Tes réels débuts ont lieu le 30 Avril 2003 au Philips Stadion contre le Portugal lorsque tu remplaces Phillip Cocu à la mi-temps. Mais pour moi tes débuts ont eu lieu dans ton jardin de l’Amsterdam Arena (Johan Cruijff Arena) contre l’Ecosse. C’est lors de ta troisième sélection que tu as montré toutes tes qualités au monde du football. Tu marques 1 but sur une action splendide dans ce match puis tu continues ton festival avec 3 passes décisives pour tes coéquipiers Ruud Van Nistelrooy, André Ooijer et Frank De Boer. Si je devais te mettre une note sur 10 ce serait 20 sur ce match là. Le deuxième match qui m’a marqué c’est 4 ans plus tard contre la Thaïlande où tu montres à tout le monde que tu es le métronome de cette équipe en faisant les 3 passes décisives sur les 3 buts marqués dans ce match par Heitinga, Venegoor of Hesselink et ton ami de toujours, Rafael Van der Vaart. Pour moi, ton Euro 2008 est le plus abouti et aurait mérité un meilleur résultat. Tu y marques 2 buts somptueux contre l’Italie et la France et en plus tu te permets de faire 3 passes décisives dans le tournoi, une par match joué, 2 fois pour Ruud Van Nistelrooy et une fois pour Arjen Robben, insuffisant pour aller plus loin que les quarts de finale malheureusement. Cette déception, tu l’effaceras 2 ans plus tard, quand tu décides de mettre tes passes décisives au placard et d’être décisif en marquant cette fois-ci lors du Mondial 2010. Ce Mondial tu le survole, 5 buts et 1 passe décisive. Tu ouvres ton compteur but avec une frappe surpuissante contre le Japon. Ensuite contre la Slovaquie tu délivre une merveille de passe en profondeur pour Arjen, la même que contre l’Espagne 4 ans plus tard, puis sur un caviar de Van Persie, tu double la mise d’un plat du pied. Contre le Brésil au tour suivant tu fais le match de ta vie avec les actions décrite plus haut dans cette lettre. En demi-finale, dans un match difficile contre l’Uruguay, tu marqueras un but avec la chance du champion et un ballon qui passe dans une forêt de jambes. Notre plus grand regret restera cette Finale que vous avez dominé aux nombres d’occasions, mais avec un arbitre laxiste dans les 2 sens, le but d’Iniesta sur un contre lancé suite à une faute sur Elia a brisé ton rêve, notre rêve. Cette année-là, tu mérites amplement le Ballon d’Or, mais Messi te le confisquera. Mais sache que pour moi, le meilleur joueur du Monde en 2010 c’était toi. Ta dernière Coupe du Monde, en 2014 sera aussi une réussite, avec une demi-finale à la clé, mais le moment de remporter ce trophée était passé pour toi malheureusement.

En Conclusion, Wesley, mon idole de toujours, je te remercie pour toutes ces émotions que tu nous as données. Ton dernier match en Oranje, comme un symbole, aura eu lieu à la Johan Cruijff Arena. Cette arène qui t’as vu lancer dans le grand bain par Ronald Koeman, mais qui t’aura vu également conclure ta carrière internationale avec une victoire toujours avec Ronald Koeman. Profite bien de ta retraite avec Yolanthe et tes enfants. Une page se tourne chez les Oranje, mais on ne t’oubliera jamais, je ne t’oublierai jamais.

 

BEDANKT VOOR ALLES WESLEY !

YVM.

Source: https://www.nu.nl/voetbal/5160335/recordinternational-sneijder-zwaait-af-bij-nederlands-elftal.html

Laisser un commentaire