MVV Maastricht, Glory Glory MVV’ke

Source: https://www.mvv.nl

 

Avant le professionnalisme

MVV Maastricht est fondé en 1902 sous le nom MVC (Maastricht Voetbal Club), ce qui en fait le plus vieux club professionnel du Limbourg. Le club change de nom et devient MVV en 1908. Le nom complet du club est Maastricht Voetbal Vereniging, plus communément MVV. Le club joue ses premiers matches dans le quartier d’Amby. En 1911, l’équipe s’installe au stade De Boschpoort, ils y resteront 50 ans. Ce stade aura donc connu tous les succès amateurs du club. En 1926, MVV finit 2e du championnat du Sud à 1 point du SC Enschede. Le club finira souvent à cette 2e place, comme en 1933 derrière PSV, en 1936 derrière NAC, en 1939 derrière CES et en 1947 derrière SV Limburgia. En 1948, le club finit enfin champion du Sud et joue le championnat de Pays-Bas contre Ajax, Heerenveen, NEC, BVV et Blauw Wit Amsterdam, MVV finira 4e. Dans ces années avant le football professionnel, 5 joueurs ont été appelés en sélection : Hubert Felix, Joke Soons, Jeu van Bun, Dré Ravenstein et Pol den Hoed.

Source: https://tibaert.com/2014/02/21/maastricht-mvv-de-boschpoort/

Le professionnalisme

En 1954, le football professionnel arrive aux Pays-Bas et MVV fait partie des heureux élues jouant dans le premier championnat d’Eredivisie. MVV fini son premier championnat en Eredivisie à la 4e place, derrière l’Ajax, le SC Enschede et Fortuna ’54, mai devant VVV, PSV et Feijenoord notamment.  Cette saison, le MVV la joue dans un stade de 18 000 places, toujours à De Boschpoort. En 1958, MVV réussi son meilleur résultat en KNVB Beker en allant jusqu’en demi-finale, éliminé par le FC Volendam.

Après 5 ans dans leur stade en Eredivisie, et 50 ans de football dans ce stade, MVV quitte De Boschpoort pour le Stadion Geusselt en 1961. De 1964 à 1973 la star du club s’appelle Willy Brokamp, auteur de 122 buts en 318 matches sur cette période, il quittera le club dû à ses performances et son titre de joueur de l’année en 1973 pour l’Ajax. Suite à la perte de sa star en 1974, MVV se retrouve en difficulté en Eredivisie et descend pour la première fois en 1976. Brokamp revient au club pour y finir sa carrière en 1976, il y jouera encore 36 matches et marquera 17 buts et aidera le club à remonter lors de sa dernière saison en 1978. En 1980, MVV marque l’Histoire du football aux Pays-Bas en gagnant 6-3 contre l’Ajax à De Meer. C’est le plus grand nombre de buts encaissé à De Meer par l’Ajax.

Source: https://twitter.com/mvvmaastricht/status/702861747393269760

L’ascenseur

Le club débute une période où il va faire de nombreuse fois l’ascenseur. En 1982 pour deux saisons, car la saison 1983/84 les voient remporté le titre en Eerste Divisie (D2). Le club remonte pour 2 saisons avant d’être relégué une 3e fois en 10 ans, suite à une 16e place en Eredivisie. 2 ans plus tard le club remonte grâce aux play-offs en remportant 5 de ses 6 matches. Le club pense en avoir fini avec l’Eerste Divisie notamment suite aux saisons 1991/92 et 1992/93 qui voit le club finir à la 7e place, juste derrière les places européennes. Le club est même nommé équipe de l’année en 1992.

 

Mais le destin en a décidé autrement, suite au départ de Sef Vergossen, l’entraîneur des belles années de MVV, le club retombe à la 16e place en 1995. Le club ne s’éternise pas une fois de plus en Eerste Divisie, puisqu’il remonte en 1997 grâce au titre de champion obtenu. Le club fête son titre au Marktplein (Place du Marché) de Maastricht avec 50 000 fans.

Source: https://www.mvv.nl/mvv-maastricht/club/clubhistorie

21e siècle sans Eredivisie

Le club commence le 21e siècle en Eredivisie à la 14e place au 1e janvier 2000, mais dans une saison où ils n’ont jamais étais plus haut que la 13e place, ils finiront à la 16e place en championnat et seront relégué suite aux play-offs. Le club ne le sait pas encore, mais il ne reverra pas l’Eredivisie jusqu'à aujourd'hui. Le club connaît même sa pire saison de son histoire de plus de 100 ans en 2004, en finissant 18e et avant dernier d’Eerste Divisie. Le club vit une embellie avec l’arrivée de Robert Maaskant sur son banc en 2007. MVV croit pouvoir monter via les play-offs grâce à leur 5e place, mais le tirage au sort leur a désigné RKC qui avait fini 2e sur la saison régulière avec seulement 4 buts de moins que Volendam 1e. MVV perd bien évidemment la double confrontation (1-0, 0-2), mais espère enfin revenir en Eredivisie prochainement.

Maaskant quitte le club pour NAC, il est remplacé par le turc Fuat Capa. Capa fait une aussi bonne saison à MVV que Maaskant, en finissant avec 60 points, comme son prédécesseur. Le MVV de Capa fini 6e et doit donc débuté dès le premier tour de play-offs qu’ils remportent face à Telstar (0-0, 1-0). Le tour suivant est beaucoup moins clément, puisque MVV doit se défaire de De Graafschap 17e d’Eredivisie. MVV ne s’en sort pas et se fait éliminer au même stade que la saison précédente (2-3, 2-2).

Source: https://www.indehekken.net/vette-filmpjes-mvv-roda-jc/

Faillite financière

En 2010, MVV a rencontré de graves problèmes financiers, à une époque où le football néerlandais a déjà perdu un club (HFC Haarlem) pour cause de faillite. Après que la saison a commencé, un homme d’affaire turc a cessé le processus d’achat du club en informant la KNVB que cela rentrerai en conflit d’intérêts avec un club turc. Au printemps 2010, le club n’arrive plus à s’en sortir financièrement et tente de sortir la tête de l’eau. Pour cela, le club a demandé de l’aide à la ville de Maastricht, qui a conclu un accord avec ses créanciers. Ces problèmes importants ont rendu incertain l’obtention de la licence professionnelle pour rester en Eerste Divisie. Le club obtient sa licence mais débute la saison avec 8 points de pénalités, 8 autres clubs prennent également une pénalité allant de 1 points (Zwolle) à 9 points (AGOVV Apeldoorn). Ces points de pénalité n’ont pas eu d’incidence pour le titre (Zwolle fini  2 points de RKC).

 

Repartir de zéro

En 2010, le club repart donc sans aucune dette mais avec 8 points en moins. Pour marquer ce changement, la signification de MVV change passant de Maastricht Voetbal Vereniging (Maastricht Football Association) à Maatschappelijke Voetbal Vereniging Maastricht (dans l’ordre : Sociale Football Association Maastricht) car le club est désormais diriger par un groupe de personnes s’étant mobilisé pour sauver le club. Malgré les points de pénalités, le club parvient à finir à la 10e place. Les 3 saisons suivantes voient MVV se qualifier pour les play-offs mais, à chaque fois, le club est battu par Volendam, Cambuur et une nouvelle fois Volendam. René Trost, en poste depuis 2010, parvient à amener le club à la 5e place et se qualifier encore pour les play-offs.

Cette fois, le club se fera sortir en demi-finale des play-offs par le FC Volendam, sa bête noire sous Trost. Trost part de MVV et laisse sa place à Tiny Ruijs venant de Roda JC (Responsable du Centre de Formation). Ruijs ne reste pas longtemps, puisqu’après une défaite contre le JVC Cuijk (Topklasse Zondag, D3) en KNVB Beker, le club se sépare de son entraineur.

Ron Elsen prend la suite pour faire remonter le club au classement. Le club passe de 27 points pris en 22 journées (11e) à 26 points en 12 journées, Elsen passe même à 1 point de remporter la dernière période et donc de qualifier MVV en play-offs. Sous Elsen, le club se qualifie tous les ans pour les play-offs sauf en 2014 et 2015. En 2016, MVV se fait sortir par De Graafschap en demi-finale (1-2, 0-1) après avoir sorti Volendam au premier tour (2-1, 2-1). En 2017, se fait battre en finale des play-offs contre Roda JC (0-0, 0-1), après avoir battu en demi-finale Cambuur (1-1, 2-1). Enfin, en 2018, MVV se fait sortir dès le premier tour par Almere City (1-3, 2-3).

Source: https://www.1limburg.nl/tijd-dringt-voor-mvv-op-transfermarkt

Stadion De Geusselt

MVV commence à jouer au football au stade De Boschpoort contre le SC Germania et après 50 ans dans ce stade de 18 000 places, le club y fait ses adieux face au PSV. MVV s’installe à De Geusselt en 1961 de l’autre côté de la Meuse et est inauguré par une victoire contre Willem II, 2-0. Dans les années 80, Leon Melchior veut couvrir entièrement De Geusselt et l’agrandir jusqu'à 30 000 places, ce qui serait une première mondiale, mais la ville de Maastricht refuse de le suivre. Le stade sera uniquement rénové en supprimant la piste d’athlétisme. Actuellement, la tribune Q-Park (Tribune De Boschpoort) est la mémoire de l’ancien stade de MVV et la tribune Angelside, est celle des supporters. Tous les matches contre Fortuna Sittard (Derby du Limbourg) se jouent à guichet fermé. Le stade a également, depuis 2012, une partie louée pour des bureaux d’entreprises.

Source: https://www.limburger.nl/cnt/dmf20180306_00057167/mvv-en-commercieel-manager-uit-elkaar

Laisser un commentaire