Sign in / Join

Critique du livre "44 jours" de David Peace

Titre : 44 jours
Auteur : David Peace
Prix : 9,65€
Edition : Rivages/Noir

Introduction

Œuvre de fiction, David Peace livre un roman autour du football anglais – comme il le fera quelques années plus tard avec Rouge ou Mort. Dans un style inimitable, hachuré et vulgaire, l’auteur exprime sa vision du Leeds de Brian Clough, celui de l’année 1974, mais également de ses années précédentes, celles qui l’ont façonné en tant qu’entraîneur à Derby County. Désormais maître du polar, c’est un ouvrage particulier que nous présentons ici.

Brian Clough et son équipe de Derby – ©Footballwhispers

Football. Insultes. Fierté.

Comment je peux résumer ce putain de bouquin ? 470 pages de pur bonheur. Fictives. Jouissives. C’est une plongée dans le football britannique et européen des années 70. Des terrains boueux. De la corruption. Et un mec qui a des idées préconçues sur ce que doit être le football.  Et tout le livre va à 50 000 à l’heure.

« « Des tricheurs et des putains de lâches ! » tu cries.

Tu hais l’Italie. Tu hais la Juventus…

La vieille Salope de Turin…

La Putain de l’Europe…

Tu te souviendras de la mauvaise odeur, de la puanteur de Turin ; tu t’en souviendras jusqu’à la fin de tes jours ; la mauvaise odeur de la corruption, la puanteur de la pourriture… »

 

44 jours.
C’est le temps de Clough à Leeds. Une déchéance pour celui qui avait fait de Derby County un club qui comptait en Angleterre. Et c’est ce parallèle qui est évoqué tout le long du livre. Gloire et Décadence. Montée et Descente. Ascenseur sportif. De la deuxième division anglaise aux portes de la finale de la Coupe d’Europe. 470 pages de voyages. 470 pages de football et de mise en scène.

Clough déteste Leeds. Leeds déteste Clough. Clough aime Derby et Derby aime Clough. Blessures, entraînement, intimité. La vie d’un club. D’un entraîneur. De son équipe. De ses équipes en réalité. Chaque chapitre est divisé en plusieurs parties. La vie de Clough à Derby. La vie de Clough à Leeds. La vie de Clough à Derby. La vie de Clough à Leeds. La vie de Clough à Derby. La vie de Clough à Leeds.

Est-ce que vous aimerez Clough ? C’est un putain d’antihéros. Détestable. Fumeur. Alcoolique. Mais droit dans ses bottes. Parfois trop. Ses idées sont extrêmes, mais il se battra jusqu’au bout pour elles. Jamais il ne lâchera. On veut le voir réussir. On veut le voir perdre. On le voit réussir à Derby. On le voit échouer à Leeds. Clough veut la gloire. Clough veut l’Angleterre. Clough veut la reconnaissance et le beau jeu. Être champion ne suffit pas pour lui. Il veut l’art et la manière. Et Clough veut la peau de Don Revie. Son putain de rival. Ce connard. Clough se bat contre Revie. Le Derby de Clough contre le Leeds de Revie. Le Leeds de Clough contre le Leeds de Revie. Il se bat contre lui-même.

On connaît l’histoire. On connaît la fin. Mais que c’est beau.


Chapitres

Le livre se compose de 44 chapitres, un pour chaque jour que passe Clough à Leeds. Il est divisé en 7 tableaux, qui correspondent aux rencontres disputées par Clough à Leeds (6 rencontres + le classement final de la saison précédente). Les chapitres sont courts et équilibrés.


Avis de la rédaction

 

Statue de Brian Clough à Nottingham

Ce qui fait le bouquin, c’est le style de Peace. Hachuré. Direct. Vulgaire. Et ça fonctionne parfaitement avec la vie de Clough. La plume de David Peace est acerbe. C’est un style à part entière. L’extrait choisi sur la Juventus fait acte : vous n’aimez pas ce passage ? Vous n’aimerez pas le livre. Vous êtes curieux à la suite de sa lecture ? Laissez vous tentez. Vous ne le regretterez pas.

Je le répète ici : c’est une œuvre de fiction. Ne vous attendez pas à en apprendre plus sur Brian Clough, Leeds, Derby ou je ne sais quoi. Tout est inventé. Mais tout est réel. C’est la vie du football anglais des années 60 et 70, comme il le fera quelques années plus tard avec Rouge ou Mort qui raconte la vie de Shankly à Liverpool. C’est la vie de Clough à Leeds par David Peace. C’est la vie de Clough à Derby par David Peace.

C’est un roman noir. Mais quel roman ! Putain tout y est : football, engueulade, vie de vestiaire, vie de dirigeant, boisson… L’Angleterre des années 70.

On pourrait presque regretter que David Peace ne soit pas allé plus loin dans l’histoire de Brian Clough. Parce que s’il échoue à Leeds, Brian Clough fait un travail formidable à Nottingham Forest. Il y réalisera un exploit unique, remportant la Coupe d’Europe deux fois d’affilée avec le club anglais. Mais Peace s’est avant tout intéressé à la rivalité entre Clough et Revie. On a tout de même un arrière-goût d’inachevé.

 

Avis de la rédaction8/10

 


Commander le livre


Intérêt Football7
Style10
Accessibilité7
8
Reader Rating: (0 Rates)0

Laisser un commentaire