Sign in / Join

Vos quatre nouvelles raisons de suivre la Jupiler Pro League

Championnat d’expérience, vivier de jeunes talents et habituée des coupes d’Europe, tant d’expressions pour vous faire tomber « in love » de… la Jupiler Pro League. Rangez votre sourire mesquin. Voici les quatre joueurs qui vous rendront accros au championnat du plat pays.

#1 Guillermo Ochoa

C’est le gardien qui aura toujours une place dans notre coeur. Alors oui, lorsque vous entendez le nom du portier mexicain vous penserez immédiatement à ses performances « grandiosas » lors de ses différents mondiaux. Les brésiliens s’en souviennent encore. Mais il lui arrive aussi de jouer en club ! Ça serait trop facile de jouer tous les quatre ans…

Dernier rempart emblématique de l'AC Ajaccio. Passé par Club América, Malaga ou encore Grenade, il pose ses valises au Standard de Liège en juillet 2017. Résultat après une saison : une sixième place décrochée au classement général et une deuxième place au classement des play-offs à trois points du titre. Il n’y a pas de hasard. « Memo » porte bien son surnom et vous rappellera qu’on ne passe pas à côté du championnat belge aussi facilement.

 

Il était temps de prendre de ses nouvelles en club... Crédits Photos : La Meuse Verviers

 

#2 Sander Berge

Ce deuxième joueur vous est peut-être moins familier que le premier. Mais ne vous inquiétez pas, il devrait le devenir assez rapidement. Il est jeune, il est grand, il est fort et il a les dents blanches. Ce n’est évidemment pas votre beau-frère mais bien le milieu de terrain norvégien Sander Berge. Il est LE titulaire incontournable en ce début de saison du côté de Genk. Kjetil Regdal, son entraîneur à Vålerenga (club d’Oslo, Norvège) le comparait souvent à notre Patrick Vieira national.

Doté d’une palette technique très rare du haut de ses vingt ans, il règne sur le terrain par sa polyvalence. Pour faire simple, c’est une tour de contrôle (1m90, 88kg) possédant une vista et une qualité de passe à toute épreuve. Il a aussi ce petit béguin pour les crochets, éliminer ses adversaires n’est qu’une formalité. Enfin si vous voulez en voir un peu plus, allez sur Youtube comme tout le monde. Ça en vaut le détour.

 

Il est aussi efficace que son sourire. Crédits Photos : sportsbibelen.com

 

 

 

 

 

 

 

#3 Jonathan David

C’est la sensation de ce début de championnat. Il n’est pas encore titulaire et pourtant marque autant de buts que d’esprits. Le jeune attaquant de la Gantoise en est déjà à quatre réalisations en six rencontres de Jupiler Pro League (271 minutes jouées) et tout ça… à dix-huit ans.

Il avait parfaitement entamé sa saison par le troisième tour préliminaire d’Europa League. Le canadien est alors auteur d’un doublé en 34 minutes de jeu face aux Polonais du Jagiellonia Bialystok.

Son avantage ? Il est utilisé comme arme fatale en fin de match par son entraîneur Yves Vanderhaeghe. Capable de se sortir de situations compliquées balle au pied, il est juste techniquement et décisif devant le but. En plus de sa rapidité, il n’a pas froid aux yeux et pas seulement à cause de ses origines… Que demander de plus ? Il a tout ce qu’il faut pour réussir.

Il signait son premier contrat professionnel en janvier dernier et se retrouve aujourd’hui au rang de chouchou du public. Belle histoire, et ce n’est que le début. Qui a dit que les canadiens ne savaient pas jouer au foot ?

 

C'est si rare une pépite en provenance du Canada... Profitons. Crédits Photos : Sportsactu.be

 

 

 

 

 

 

 

 

#4 Ivan Santini

Il est important de garder le meilleur pour la fin. Voilà qui est fait. Si vous n’étiez pas au courant, l’ancien « goleador » du Stade Malherbe de Caen a bel et bien signé à Anderlecht cet été.

L’international croate fait alors son retour en Belgique après s’être expatrié du côté de l’hexagone pendant deux belles années (26 buts). Ce périple français, il l’a fait à la suite d’un long séjour au sein de la Jupiler League. Tout d’abord par un passage remarqué à Courtrai où il marque 30 buts en 69 matches puis au Standard de Liège où il inscrit la bagatelle de 12 buts en 28 matches.

Le colosse croate retrouve cet été l’élite belge pour une transaction tournant autour des 3 millions d’euros. Son come-back est totalement réussi. Il est à ce jour, meilleur buteur du championnat belge avec huit buts en neuf rencontres. C’est autant de réalisations que Messi et Ronaldo ensemble en championnat… Chapeau l’artiste.

On ne vous avait pas menti, le championnat belge est plein de surprises.

L'international croate en est à huit en neuf matches de championnat. Crédits Photos : rtl.be

Laisser un commentaire