Ultra, mode de vie ou l'Odyssée de la Grinta

Titre : Ultra, mode de vie
Auteur : Benoit Taix, Bastien Poupat et Adrien Verrecchia
Prix : 19,99€ + 5€ de participation aux frais de port
Edition : Indépendante

Introduction

Rares sont les livres à traiter du mouvement ultra. A l’heure actuelle, dans la France de 2018, l’ultra est bien plus assurément vu comme un ennemi à éradiquer par les autorités que par un membre actif du monde du football. Depuis quelques années, en effet, et en particulier depuis la saison dernière, la tension entre les Ultras et les autorités (qu’elles soient de la LFP ou préfectorales) a franchi un seuil. La récente action menée sur bien des terrains de France à l’initiative de l’ANS qui visait à faire comprendre que les Ultras n’étaient pas des criminels entre pleinement dans cette logique. Dépeints comme des hordes de sauvages voire de barbare, les Ultras ne sont pas loin d’être définis comme une des tumeurs du football par nombre d’observateurs. C’est donc avec un enthousiasme non feint et une joie profonde que nous voyons arriver le livre co-écrit par Benoit Taix, Bastien Poupat et Adrien Verrecchia, tous trois journalistes indépendants et membres du site La Grinta. Ultra, mode de vie se présente comme une immersion au sein du mouvement ultra français pour raconter des anecdotes croustillantes et les histoires de nombreux groupes ultra de l’hexagone. En cela il s’apparente à mes yeux à l’Odyssée d’Homère, nos trois héros troquant les créatures mythologiques pour les groupes Ultra.

 


Chapitres

Préface

La naissance du mouvement ultra français à Marseille

Saint-Etienne, les enfants du Forez

Lyon rugit en silence

Red Kaos, les ultras alpins

Les gladiateurs de Nîmes

Montpellier, les Gitans de la Paillade

Lille, les Dogues de combat

Lens, l’oeil du tigre

Strasbourg, au coeur des 25 ans des « Zubés »

Mulhouse, bastion de la culture ultra

L’utopie de la Grand-Metz des tribunes

Bastia, les Lions de Furiani

Monaco, le Prince et des Ultras

Toulon, la passion n’a pas de division

Cannes, les projecteurs ne demandent qu’à se rallumer

Nice, les gens veulent savoir

Bordeaux, contre vents et marées

Toulouse, les Indiens du Capitole,

Naoned Spirit

Paris (partie Boulogne)

Paris (partie Auteuil)

Quel avenir pour le mouvement ultra en France ?

 


Avis de la rédaction

Avis de la rédaction9.7/10

 

Ultra, mode de vie nous présente une fresque du mouvement ultra français agencée comme un voyage d’initiation. Démarrant à Marseille, berceau du mouvement Ultra français, le voyage se terminera à Paris dans une forme de manière de boucler la boucle d’un livre dense et fourni. Dans l’Odyssée de la Grinta, pas de Calypso (quoique les auteurs ont sans doute dû avoir envie de demeurer longtemps, à l’image d’Ulysse, auprès de certains groupes), pas de Cyclopes (bien que certains groupes fassent plus peur que d’autre) ni de Circé ou de sirènes. Pourtant, le voyage décrit par les trois auteurs s’apparente d’une certaine manière au retour d’Ulysse vers Ithaque. Parti de la préface de Nicolas Hourcade, spécialiste du mouvement ultra, le voyage proposé par les auteurs se révèle être un cheminement long et sinueux dans toute la France avec des points d’étape réguliers. Aux multiples batailles et anecdotes à propos d’Ulysse se substituent les histoires des rivalités entre les différents groupes Ultra, des vols de bâche et autres affrontements symboliques. Ce qui est fortement appréciable dans cet ouvrage consacré aux Ultras, c’est qu’il leur donne la parole comme rarement. Faisant preuve d’une humilité rare dans le traitement de ce sujet, les trois auteurs réussissent à être des media au sens premier du terme à savoir être un lien (ici entre les Ultras et les lecteurs). Hormis quelques petits éléments de contextualisation bienvenus, ce sont principalement les acteurs ultra qui parlent directement et nous racontent leurs histoires riches et nombreuses. Comme un clin d’œil à la véritable Odyssée d’Homère, le livre se termine par là où il avait commencé en préface : une réflexion sur l’avenir du mouvement ultra. Pareille au retour à Ithaque du héros de la guerre de Troie, cette conclusion semble suggérer une forme de lutte finale à venir pour le mouvement Ultra : conserver son identité et mourir avec dignité ou parvenir à survivre en faisant des concessions plus ou moins importantes. Pour finir, dernier point très appréciable de ce livre, la manière dont il a été édité, en totale indépendance – comme une forme d’hommage aux groupes Ultras refusant bien souvent l’aide des clubs. Que vous soyez Ultra ou non, ce livre est un must read tant il dénote dans la littérature actuelle par sa précision, son humilité et son ambition globale. Nos trois auteurs font de dignes héritiers d’Homère.

 

Précision : la note donnée ne saurait être objective (je ne crois pas à l’objectivité) et ne reflète que mon avis.


Commander le livre


Intérêt football10
Style9
Accessibilité10
9.7
Reader Rating: (8 Rates)8.2

1 comment

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :