La Famille en Oranje : Episode 3

Source: https://www.knvb.nl/nieuws/oranje/nederlands-elftal/24956/geheel-vernieuwde-website-onsoranjenl-live

Tous les mois, je vous fais la présentation de la carrière internationale de joueurs de la même famille ayant joué pour l’équipe nationale néerlandaise. Aujourd’hui, les familles Blind, Halle et Paauwe.

 

Père & Fils

 

            Danny Blind & Daley Blind

 

Danny Blind

Danny Blind est né le 1e août 1961 à Oost-Souburg dans la province du Zélande. Danny débute sa carrière chez les amateurs de RCS. Il devait signer à ses 17 ans au FC VVV (VVV Venlo) mais n’ayant pas réussi son HAVO (Baccalauréat), ses parents s’y opposent. En 1979, un an plus tard, Blind obtient son diplôme et signe en Eredivisie avec le Sparta Rotterdam. Le 29 août 1979, Danny fait ses débuts avec le Sparta Rotterdam contre AZ’67. Blind y découvre les compétitions européennes durant les saisons 1983/1984 et 1985/1986. En 7 saisons avec Sparta, il a joué 188 matches. À cette époque, il jouait avec son futur entraîneur, Louis van Gaal. En juillet 1986, Danny Blind signe à l’Ajax, qui a comme directeur technique un certain Johan Cruijff. En 1992, Danny Blind est repositionné en défense centrale. Avec l’Ajax, Danny construit un palmarès rare dans le monde du football. Il y remporte tous les trophées possibles en club au niveau international (Championnat du Monde des clubs, Champions League, Coupe des Coupes, Coupe UEFA, Supercoupe de l’UEFA) et au niveau national (Eredivisie, KNVB Beker et Supercoupe des Pays-Bas), comme 5 autres joueurs avant lui (Arnold Mühren, Gaetano Scirea, Antonio Cabrini, Sergio Brio, Stefano Tacconi). Après 493 matches et 36 buts marqués, il prend sa retraite le 16 mai 1999. Il aura disputé 89 matches européens dont 79 avec l’Ajax.

La carrière internationale de Danny Blind débute le 29 avril 1986 contre l’Ecosse sur le score de 0-0. Il jouera encore contre l’Allemagne et la Tchécoslovaquie en 1986 (1-3 et 0-1), puis disparaîtra de la sélection (championne d’Europe 1988), jusqu’au 20 décembre 1989 contre le Brésil et une défaite 1-0. Pour sa 6e sélection, contre l’Italie, il s’installe enfin comme un titulaire en sélection pendant deux ans. Le 4 décembre 1991, contre la Grèce, il marque son seul but en sélection lors de cette victoire 2-0. Il est remplaçant face à la France le 5 juin 1992 et rentrera pour les 11 dernières minutes de ce match de préparation à l’Euro 1992. L’Euro 1992, il le passera malheureusement sur le banc et verra ses coéquipiers se faire sortir par le Danemark, invité de dernière minute, en demi-finale sur le score de 2-2, 4-5 aux tirs aux buts (van Basten manque le sien). Dick Advocaat devient le sélectionneur des Pays-Bas et cantonne Blind à quelques matches (4) en 2 ans. Malgré tout, Blind fait partie de la sélection qui dispute le Mondial 1994, mais ne joue aucun match. Après une élimination en 1/4 du Mondial contre le Brésil (2-3), Advocaat refait confiance à un Blind qui va vivre sa plus grosse saison à l’Ajax (1994/1995). Entre 1994 et 1996, Danny ne quittera la sélection que deux fois. Advocaat puis Hiddink lui font pleinement confiance en lui donnant 6 fois le brassard de capitaine. Sa dernière tentative pour remporter un trophée avec les Oranjes avec l’Euro 1996 se conclura par un échec en 1/4 contre la France aux tirs aux buts (encore) sur le score de 5 tirs à 4 (Seedorf manque le sien). Ce match contre la France est son 42e et dernier match en Oranje. Son bilan est de 23 victoires, 8 nuls et 13 défaites, il aura marqué 1 but.

Après cette magnifique carrière, Danny Blind fait une carrière d’entraîneur qui le verra remporter la KNVB Beker et le Johan Cruijff Schaal avec l’Ajax. En 2006, Blind se fait licencier de l’Ajax malgré le soutien des membres du club et des supporters. Le directeur technique, Martin van Geel explique « La bonne personne, mais au mauvais endroit », il sera remplacé par Henk ten Cate. La saison 2007/2008 il la passe à Sparta Rotterdam comme directeur technique. Dès le 15 mai 2008, il retourne à l’Ajax comme directeur technique. Sous Marco van Basten, il s’occupe du recrutement (scoutisme et achat/vente) ainsi que du centre de formation. En juillet 2009, il démissionne pour devenir le nouvel adjoint de Martin Jol. Il reste à ce poste, même lorsque Franck de Boer remplace Martin Jol. Il redevient directeur technique au début de la saison 2011/2012, suite au recrutement de Hennie Spijkerman et Dennis Bergkamp au poste d’adjoint de Franck de Boer. En 2012, Danny Blind devient l’adjoint de Louis van Gaal en sélection. Suite au Mondial réussi, van Gaal quitte la sélection pour Manchester United, Guus Hiddink le remplace jusqu’à l’Euro 2016, ensuite Blind passera d’adjoint à numéro 1. Hiddink ayant quitté la sélection plus tôt que prévu, Blind prend sa place le 1e août 2015. Le 3 septembre 2015, lors de la défaite 1-0 contre l’Islande, Danny Blind dirige son fils Daley, c’est la première fois de l’histoire des Oranjes qu’un père est l’entraîneur (sélectionneur) de son fils. Après une seconde défaite 3-0 contre la Turquie, il remporte son premier match en tant que sélectionneur contre le Kazakhstan (2-1). Il perd également le dernier match de qualification contre la République Tchèque (2-3) et les Pays-Bas termine à une piteuse 4e place qui est non qualificative pour l’Euro 2016 à 24 en France. Le 25 mars 2017, les Pays-Bas sont 4e du groupe de qualification au Mondial 2018 après avoir perdu 2-0 en Bulgarie, le lendemain Blind est renvoyé. Il a dirigé 17 matches de la sélection, les Pays-Bas était 14e au classement FIFA à son arrivée, ils sont 32e lorsqu’il se fait renvoyer, ce qui constitue également du pire classement FIFA des Pays-Bas de l’histoire à ce moment-là.

Source: https://www.gettyimages.fr/detail/photo-d'actualité/danny-blind-of-ajax-raises-the-trophy-in-celebration-photo-dactualité/1628618

Daley Blind

Daley Blind né le 9 mars 1990 à Amsterdam (son père jouant à l’Ajax). Daley entre à l’académie de l’Ajax dès juin 1994. Le 29 mars 2007, Daley signe son premier contrat professionnel de 3 ans à l’Ajax. À l’été 2008, Daley est élu meilleur talent de l’académie de l’Ajax. Il passe de l’équipe A1 (catégorie sous Jong Ajax) à Jong Ajax le même été et devient immédiatement capitaine. Alors qu’il était habitué à jouer en défense, à ce moment-là il est positionné au milieu de terrain. Il s’entraîne également régulièrement avec les professionnels, ce qui convainc van Basten de le faire débuter le 7 décembre 2008 contre le FC Volendam en remplaçant Eyong Enoh. Ce match est historique, puisque en plus d’être son premier match, c’était également la première fois qu’il était appelé avec les A et c’est le premier fils d’ancien joueur d’Ajax à jouer pour Ajax depuis l’introduction du football professionnel. Ses prédécesseurs (fils de…) Youri Mulder, Jordi Cruijff, Danny Muller, Robbin Kieft et Danilo Sousa Campos n’ayant jamais joué en A. Blind jouera 5 matches cette saison. Lors de la saison 2009/2010, Martin Jol ne fait pas appel à lui, en conséquence l’Ajax décide de le prêter au FC Groningen, malgré l’intérêt du RSC Anderlecht. Ce choix est finalement logique, puisque Pieter Huistra qui a succédé à Ron Jans à la tête du FC Groningen l’a côtoyé avec les Jong Ajax et que le club avait besoin de renfort à son poste. Il fait ses débuts contre le sc Heerenveen dans le Derby van het Noorden le 20 janvier 2010. Après 6 mois passé à Groningen, il revient à l’Ajax et malgré l’assaut de différents clubs dont Groningen pour le récupérer, l’Ajax refuse toutes les offres. Martin Jol préfère tout de même utiliser Vurnon Anita ou Urby Emanuelson au poste d’arrière gauche. Franck de Boer qui remplace Jol en fin d’année 2010, décide d’utiliser Anita au milieu de terrain, Blind devient donc le second choix en arrière gauche. Le mercato d’hiver lui sera bénéfique, puisque son concurrent à son poste, Urby Emanuelson quitte l’Ajax pour le Milan AC.  Le 6 février 2013, Daley Blind fait ses débuts en Oranje contre l’Italie au poste d’arrière gauche lors du match nul 1-1. 4 jours plus tard il inscrit son premier but de sa carrière avec l’Ajax contre Roda JC (1-1). Sur la fin de saison, de Boer le met au repos qu’une seule fois, lors du match de coupe contre AZ. Le 22 avril 2013, il prolonge de 3 saisons. Suite à sa saison pleine et le 32e titre de l’Ajax obtenu, Daley a été élu joueur de l’année par les supporters, récompensant sa saison durant laquelle il a pris part aux 34 journées de championnat, comme Siem de Jong. Le 17 août 2013, il dispute son 100e match officiel pour l’Ajax, à seulement 23 ans, contre Feyenoord. A la fin de cette saison 2013/2014, Daley Blind remporte le soulier d’or de meilleur joueur de la saison. La récompense de sa saison c’est bien évidemment sa sélection pour le Mondial 2014 au Brésil. Il participe à tous les matches, disputant chaque minute jusqu’à sa sortie à la 70e minute face au Brésil lors du match pour la 3e place. Face à l’Espagne, lors du premier match, les Pays-Bas déjoue tous les pronostics (dont le mien) en battant de façon éclatante l’Espagne qui les avait battus 4 ans auparavant (injustement ?). Ce match est la référence pour Blind, tout le monde se souvient du but à la Superman de van Persie, mais c’est bien Blind qui fait cette passe longue incroyablement précise. Il enchaînera après la mi-temps avec une seconde longue passe précise pour Robben qui donnera l’avantage aux Oranje. Quand on sait que ce match est le premier de Blind dans un Mondial et contre le champion du Monde, ça rend sa performance incroyable.

https://www.youtube.com/watch?v=tSzXnbgfVbM

Derrière les Pays-Bas seront lancés dans un mondial extraordinaire. Lors de son dernier match du Mondial 2014, Blind marque le deuxième but des Pays-Bas face au Brésil, son premier en sélection et participe à la conquête de la médaille de bronze. Après un Mondial fini à la troisième place, le 30 Août, Blind qui est titulaire indiscutable à l’Ajax et en sélection, signe à Manchester United pour 17,5 M€ et rejoint donc Louis van Gaal son ancien sélectionneur lors du Mondial 2014 et ancien entraîneur et coéquipier de son père Danny. Daley Blind y joue 29 matches pour sa première saison, principalement au poste de milieu défensif.  En parallèle de sa première saison en tant que Red Devil, Blind joue tous les matches avec la sélection et débute donc la campagne de qualification pour l’Euro 2016 en France. La saison suivant est un tournant dans la carrière de Daley Blind. Il se retrouve positionner en défense centrale à Manchester United suite au recrutement de Schweinsteiger et Schneiderlin au milieu de terrain. Il devient aussi le premier joueur de l’histoire des Pays-Bas à jouer sous les ordres de son père en sélection et cela durera jusqu’au 25 mars 2017 et la fin d’un fiasco qui aura eu comme point d’orgue la non qualification pour l’Euro 2016. Daley vie une période difficile, les résultats en club et en sélection n’étant pas au beau fixe.  Malgré cette période délicate, Daley et Manchester remporte l’Europa League face au club formateur de Blind, l’Ajax, sur le score de 2-0 à la Friends Arena de Stockholm. Alors qu’en club sa situation est encore plus délicate, il est annoncé partant à l’été 2017, mais il reste à Manchester et fait partie de la rotation avec Darmian, Young et Shaw. Sa saison 2017/2018 est très moyenne en club, mais il fait partie du renouveau de la sélection sous les ordres d’Advocaat. Après avoir remis la sélection sur les rails, malgré les défaites 4-0 et 2-1 contre la France, Advocaat donne une sélection en meilleur état à Koeman. Advocaat et Koeman utilisent principalement Daley au poste d’arrière gauche. L’absence des Oranjes au Mondial 2018 est un mal pour un bien, puisque Koeman peut intégrer régulièrement des jeunes et pour la confiance de Blind, la bonne nouvelle pour lui est qu’étant polyvalent et seul arrière gauche de niveau international, il est devenu tout simplement indéboulonnable. Satisfait de son rôle en sélection, il décide de quitter Manchester pour revenir reprendre confiance à l’Ajax et y signe un contrat de 4 ans le 17 juillet 2018 contre un montant de 16 M€ hors bonus. Désormais, l’avenir nous dira si Daley reviendra au niveau qui a été le sien lors du Mondial 2014.

Source: https://www.squawka.com/en/news/daley-blind-proud-to-draw-level-with-father-dannys-netherlands-cap-tally/825920#btuBOZVP2Y6iBQdW.97

 

Fratries

 

            Jan Halle & Leo Halle

 

Jan Halle

Jan Halle est né le 17 février 1903 à Deventer. Il jouait au poste de milieu de terrain au sein du club de dvv Go Ahead (futur Go Ahead Eagles). C’était un joueur très rapide, champion du 100m en 11,4 secondes en 1927. En 1928, il prend la place de Gerrit Hulsman et devient titulaire indiscutable. Il devient tout aussi connu que son frère Leo. Les frères n’évolueront jamais ensemble en sélection. Jan est appelé que deux fois. Le 17 mars 1929 il fait ses débuts contre la Suisse lors de la victoire 3-2 des Oranjes. Il fera son retour une dernière fois le 5 mai 1929 contre la Belgique, lors de la défaite 3-1 contre les voisins belges. Son palmarès avec Go Ahead est bien rempli, avec 3 titres nationaux (1922, 1930 et 1933) et 7 titres de champion de l’Est. Il a disputé 400 matches avec Go Ahead. En 1939 il devient l’entraineur de Go Ahead. Après une carrière bien remplie, Jan Halle décédera le 6 janvier 1986 à l’âge de 82 ans.

Source: https://museum.niettekraken.nl/product/jan-halle/

 

Leo Halle

Leo Halle est né le 26 janvier 1906 à Deventer comme son frère. Il évoluait au poste de gardien de but. Il fait partie de l’équipe de Go Ahead champion national en 1930 et 1933. Surnommé « De Leeuw van Deventer » (le lion de Deventer). Leo fait ses débuts en sélection le 2 décembre 2028, lors de la défaite 3-2 contre l’Italie. Malgré un bon match, il a dû faire face à Gejus van der Meulen son concurrent venant de HFC. Leo fera son retour sur les terrains en Oranje que le 4 novembre 1934, lors de la victoire 4-2 contre la Suisse qui avait battu les Pays-Bas lors du Mondial 1934. Il n’encaissera que 26 buts en 15 sélections, ce qui est peu pour cette époque. Il se fait connaitre en arrêtant 2 penaltys lors de deux matches consécutifs. Sa dernière sélection sera contre la France le 31 octobre 1937 lors de la défaite 3-2. Son bilan est bon, avec 8 victoires, 2 nuls et 5 défaites avec les Oranjes. En 1986, le stade Adelaarshorst (Go Ahead Eagles) voit une de ses tribunes nommée Leo Halle. Il décédera le 15 juin 1992 à l’âge de 86 ans.

Source: http://resources.huygens.knaw.nl/bwn1880-2000/lemmata/bwn6/halle

 

            Jaap Paauwe & Bas Paauwe

 

Jaap Paauwe

Jaap Paauwe est né le 3 février 1909 à Rotterdam. Cet ancien milieu de terrain a fait toute sa carrière à Feyenoord entre 1928 et 1939, y disputant 127 rencontres et marquant 2 buts. Entre le 29 mars 1931 et le 29 mai 1932 il jouera 8 matches avec les Oranjes. Ne jouant que des matches amicaux dont quatre contre la Belgique, il ne marquera jamais et ne connaîtra que deux fois la défaite le 3 mai 1931 contre la Belgique (2-4) et le 29 mai 1932 contre la Tchécoslovaquie (1-2). Il décède le 25 juin 1982 à l’âge de 73 ans.

Source: https://www.voetballegends.nl/profile.php?id=164

 

Bas Paauwe

Bas Paauwe né le 4 octobre 1911 à Rotterdam comme son frère. C’est un droitier évoluant au milieu. Excellent joueur de Feyenoord, il fait partie des douze joueurs ayant inauguré le stadion Feijenoord (De Kuip) le 27 mars 1937 lors d’un match amical contre les belges du Beerschot. Plus de 37 825 spectateurs était présent sous une pluie battante pour voir Feyenoord s’imposer 5-2. Le 4 mai 1944, Bas Paauwe et Gerard Kuppen inaugure une nouvelle technique pour tirer un penalty. Cela se passe face au Sparta Rotterdam et sur l’ancien terrain de Feyenoord. Bas s’élance pour tirer le penalty, mais il ne le touche que légèrement et Gerard Kuppen suit pour marquer ce penalty jouer à deux. Feyenoord s’imposera 4-3. Au total Bas disputera 311 et marquera 18 buts en championnat, tous pour Feyenoord. Il remportera également les coupes de 1930 et 1935 et trois championnats nationaux (1936, 1938 et 1940). Ce grand talent a joué 31 fois en Oranje et marquer un but. Il fait ses débuts en sélection le 8 mai 1932, lors de la défaite 2-0 contre l’Irlande. Sa 22e sélection il la fête par une défaite 3-0 après prolongations contre la Tchécoslovaquie lors du Mondial 1938. Il marque son seul but en sélection le 31 mars 1940 contre le Luxembourg lors de la défaite 5-4. Pour ses 4 dernières sélections, il est nommé à chaque fois capitaine. Sa dernière sélection a lieu le 27 novembre 1946 contre l’Angleterre et une défaite 8-2. Entre 1947 et 1973 il entraînera 10 clubs et remportera les championnats de Tweede Divisie (D3) avec Wageningen en 1968 et Heerenveen en 1970. Il décède le 27 février 1989 à l’âge de 77 ans.

Source: http://www.pesmitidelcalcio.com/viewtopic.php?f=22&t=1919

Laisser un commentaire