On était au Stade des Alpes pour Grenoble - AC Ajaccio

La ville8
Les alentours7
Le stade6
Le public et les gens6.5
Le football6
Expérience groundhoppper6.7
6.7
Reader Rating: (1 Rate)10

Vendredi 9 novembre 2018, 20h - 14ème journée de Domino's Ligue 2

 

La ville

Installé à Grenoble depuis 2 mois maintenant, j'ai pu apprécier le charme de cette ville nichée entre les montagnes. La visite à faire est sans aucun doute La Bastille, un ancien fort militaire surplombant la ville. De là-haut on a une vue imprenable sur la cité la plus plate de France et les massifs alentours : la station de Chamrousse, les 2 Alpes, on peut même apercevoir le Mont-Blanc lorsque les nuages se font discrets. On peut y accéder par un téléphérique payant, qu'on appelle à Grenoble les bulles, mais les plus sportifs se laisseront tenter par une montée à pied, qui prend une petite demi-heure.

La ville est agréable à travers les nombreux espaces verts et parcs qui la composent. Le centre-ville est tout aussi appréciable avec le vieux Grenoble, où de nombreux bars et restaurants vous feront goûter aux spécialités locales.

 

Les alentours

Le tram est le moyen de transport à privilégier lorsque l'on se rend dans la cité des Alpes. Les soirs de match il est gratuit ce qui est d'autant plus pratique.

Le vélo peut être tout aussi efficace avec les nombreuses pistes cyclables et l'absence de relief dans la ville.

Le stade se trouve à quelque pas du centre-ville et du parc Paul Mistral, repère pour tous les jeunes Grenoblois, notamment en été où ses grandes étendues d'herbe sont propices aux après-midis ensoleillées. Différents commerces et lieux de restauration sont à proximité du stade, ce qui vous laissera du choix pour prendre des forces avant ou après le match.

 

Le stade

Le Stade des Alpes est un magnifique écrin de 20 000 places, construit en 2008, où le GF38 y a côtoyé la Ligue 1 lors de la saison 2009-2010. Caractérisé par son toit de verre, on y aperçoit les montagnes lorsque le match se déroule en pleine journée.

Mais aujourd'hui cette enceinte est une source de conflits entre les supporters de football et de rugby. Après la descente aux enfers du club qui a connu une liquidation judiciaire en 2011 et a été rétrogradé en championnat amateur, le club de rugby de Grenoble (le FCG) s'est réapproprié l'arène. Désormais les 2 équipes jouent dans le même stade, ce qui explique l'état exécrable de la pelouse.

Les prix des places sont très abordables, normal pour un club de Ligue 2. De plus le club n'hésite pas à faire des offres promotionnelles, pour les étudiants notamment avec des places à 5€.

 

Le public et les gens

Niveau ambiance, je suis agréablement surpris par le Kop de Grenoble, les RK, qui à chaque match supportent leurs joueurs de vive voix. Ces derniers sont cependant en conflit avec la nouvelle direction du club, et le fait savoir à chaque match avec des chants et banderoles à destination des dirigeants.

De nombreux drapeaux aux couleurs du club viennent décorer cette tribune et ce soir là un fumigène est même craqué. La ferveur autour du GF38 explique en partie le retour du club à cet échelon du football français. Grenoble pouvait ainsi se targuer d'avoir la meilleure affluence de supporters en National la saison dernière.

Sinon, le stade est la plupart du temps à moitié rempli. La tribune Est, en face du kop, est elle généralement fermée.

Le Football

Sur le terrain, les joueurs font de leur mieux malgré une pelouse bien endommagée. À la croisée des chemins, Grenoble enchaîne les bons résultats pour son retour dans le monde professionnel. En face, les Ajacciens sont en mauvaise posture au fond du classement, après une saison 2017-2018 où ils avaient accédé aux barrages pour la montée en Ligue 1.

C'est donc sans trop de difficultés que le GF38 s'impose 2-0 avec des jolis buts inscrits en fin de match par Elogo et Sotoca. Le club consolide ainsi sa surprenante cinquième place au classement.

 

Laisser un commentaire