Critique du documentaire "Make Us Dream"

Make Us Dream retrace la carrière de Steven Gerrard avec la Légende de Liverpool elle-même en tant qu'excellent narrateur. Derrière Make Us Dream, nous avons une partie de la même équipe que celle pour Senna (une référence) et Amy (moins le cas). La forme diffère un peu puisqu’on a cette fois-ci une œuvre faite avec le concerné lui-même. On a également d'autres participations en voix off comme son père, Jamie Carragher, Michael Owen, etc.

Puisque tout cela est relativement récent, on a pas mal d’images et vidéos d’archives de bonnes qualités du célèbre n°8 pendant son enfance sur les terrains, etc. Ce qui faisait défaut au documentaire Amy… Mais le football est quelque chose qui se partage tellement tous les jours qu’on ne ressent pas non plus des découvertes incroyables au cours du visionnage. D’autant plus que je suis un supporter de Liverpool. Les grands moments, comme pour le documentaire Amy qui m’avait laissé sur un avis un peu partagé, n’avaient finalement pas besoin de ce documentaire pour exister et être diffusés : la victoire en LdC, son speech frissonnant (puis déchirant) sur le terrain après la victoire contre City (lien). Ou plus globalement, son rapport à la  tragédie d’Hillsborough.

Heureusement, ce documentaire ne manque pas aussi de rappeler des périodes peut-être un peu plus oubliés comme sa volonté passagère de signer à Chelsea. C’est donc intéressant d’entendre Steven Gerrard revenir sur cet été compliqué et de ce qui a finalement finit par le faire rester. Parmi les autres passages intéressants, l’entendre parler du poids d’être Capitaine de ce grand club, de la marque qu’il pense avoir laissé dans ce club ou inversement de l’empreinte que laisse Liverpool sur lui et dans sa vie malgré l’échec de ne jamais avoir remporté la Premier League.

Si le documentaire revient de temps en temps sur l’Histoire de Liverpool et du Club afin de poser les fondations du documentaire, je regrette quand même qu’il n’aille pas forcément plus dans le détail ou dans l’originalité. Vous me direz, ce n’était pas spécifiquement le sujet. Une série-documentaire aurait dans ce cas été bénéfique, pour par exemple élargir nos horizons avec des interventions extérieures en s’intéressant à la relation des fans avec le joueur.

J’ai évidemment apprécié Make Us Dream mais pour preuve qu’il lui manque un petit quelque chose selon moi, il ne m’a pas réellement procuré de frissons ou de larmes. C’est inhérent au fait qu’on en sait simplement déjà beaucoup trop sur Steven Gerrard et sa carrière avant même de visionner le documentaire. Puis il a quand même résolument bien contrôlé sa vie et carrière pour qu'il n'y ait pas à en rajouter : on ne parle pas d'une "rockstar" comme G.Best. Pour comparaison, Senna m’intéressait énormément mais je n’en connaissais quasiment rien : le deal parfait pour finir subjugué. Qu’on se comprenne bien quand même, pour ce que cela en coute (104 minutes de sa vie) : le fan de Liverpool doit regarder ce documentaire. Pour les autres, je ne le vois pas comme une nécessité.

A ce jour le documentaire est disponible sur Amazon Prime mais il faut encore attendre pour la France.

https://www.youtube.com/watch?v=0IrHv6wrcRs

Laisser un commentaire