jeu. Août 22nd, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

On était à Liverpool – Leeds (1/4 League Cup)

3 min read

Lorsque je rentre dans le stade pour ce ¼ de finale de League Cup, je me dis qu’Anfield va avoir fort à faire face aux supporters de Leeds. Et peut-être montrer ses limites. Comme il est coutume en Angleterre (coucou la LFP), les supporters adverses occupent une part importante de l’affluence générale. Ici, nous avions carrément toute la tribune basse d’Anfield Road (et même débordant sur la Centenary Stand) réservée à Leeds, soit probablement au dessus de 6 000 supporters. Je me demande comment sont passés les accords entre les clubs, surtout dans un format sans match retour. Car des supporters de Liverpool auraient pu occuper ces places.

Alors que comme à chaque fois, nous reprenons le YNWA (a revivre ici depuis le KOP), les joueurs se dirigent vers le rond central pour se recueillir par une minute de silence après la catastrophe de chapecaonse. Le YNWA garde là aussi toute sa signification et c’est un moment fort à retenir de la soirée. La minute de silence est évidemment respectée par tous.

 

 

Les supporters reprendront à chanter ensuite. Étrangement, alors que ma position est la même que contre Tottenham, 90% du Kop va rester debout pendant l’intégralité du match, sans aucun stadier pour nous faire la remarque (par ailleurs notons toujours des fouilles ridicules ou inexistantes). Et il fallait bien ça pour ne pas se laisser “emmerder” par les bruyants fans de Leeds. Depuis ma position, un affrontement équilibré de chants entre les deux équipes. Le Kop a parfois pousse très fort, mais a aussi eu un creux de 30 minutes en seconde période quand l’équipe (avec beaucoup de jeunes) subissait énormément. Les fans de Leeds ou ceux se trouvant à proximité pourraient logiquement dire qu’ils ont fait plus de bruit. A ce stade, cela dépend probablement de la position de chacun en tribune.

Sur le terrain, dans un match équilibré, c’est à Liverpool que la chance sourira en premier avec un but d’Origi. Il continue de se mettre le public dans la poche, même si il a joué de manière bien excessive aujourd’hui. Mais son but doit aussi beaucoup au centre parfait d’Alexander Arnold, arrière droit prometteur de Liverpool. L’autre belle promesse c’est Woodburn. Après une première tentative, il finira finalement par mettre son premier but avec les pros, pour le club qu’il supporte depuis petit, devant son Kop. Émotion garantie pour lui, tout le monde était un peu plus heureux que d’habitude. Que ce soit en tribune et sur le terrain. Il inscrit son nom au palmarès du plus jeune buteur de l’Histoire du LFC (17 ans) et on lui prédit déjà un (trop) bel avenir au club.

 

 

 

 

6 thoughts on “On était à Liverpool – Leeds (1/4 League Cup)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.