lun. Sep 23rd, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

On était à Anfield pour West Ham et les U23

3 min read

Pour la première fois depuis que je suis arrivé, le club proposait de prolonger un peu plus notre week-end à Anfield avec un match des U23 contre Arsenal, gratuit pour les membres et à 3£ dans le cas contraire. Mais avant cela, ce sont les pros qui se présentaient le dimanche pour affronter West Ham. Depuis mes précédents compte-rendus, la situation a un peu changé. Le LFC a perdu 4-3 a Bournemouth avec un scénario rocambolesque (Liverpool menait encore de deux buts à la 75eme minute) mais désormais trop connu des fans de Liverpool. Avec souvent le même dénominateur commun : Des erreurs individuelles ou au moins critiques sur le poste de gardien. Un résultat qui faisait déjà suite à la précédente blessure de Coutinho contre Sunderland. Autant dire que les fans étaient passés de l’optimisme au pessimisme. West Ham, qui avait pris trop de branlées ces derniers temps, ressemblait à l’équipe qui viendrait mettre un terme à sa série de mauvais résultats à Anfield.

Depuis notre place en Main Stand, la pression se faisait effectivement sentir chez tous les fans. La confiance n’étant plus totalement la même. Cette jeune équipe peut-elle rebondir après une si grosse déconvenue à Bournemouth ? En tout cas pas Karius, coupable d’au moins une erreur sur ce match. Mais c’est d’abord Lallana qui va vite ouvrir le score. Cependant, on a bien senti que l’équipe ne souhaitait plus jouer autant qu’à son habitude, comme si nous étions capable de tenir un avantage d’un but pendant 80 minutes.

Alors, sur le rare bon coup-franc de West Ham, Payet va conclure ça tel un penalty. Il faut dire que le placement de Karius, totalement décentré, était un cadeau pour un si bon tireur. Quand West Ham va prendre l’avantage 2-1, Karius semble encore critiquable même si cela part d’une erreur et mésentente avec Matip. Comme souvent dans cette situation ces temps-ci, Origi va se montrer décisif et permettre de récupérer un point. Un résultat qui ne se refuse pas dans cette situation ou l’équipe semble incertaine de sa force.

Reste un point à aborder, vous l’avez deviné ? L’ambiance. Et bien, dans la continuité des doutes de l’équipe, nous avons connu la pire ambiance à Anfield. Celle qu’on déteste voir depuis la TV, et qui met mal à l’aise au stade. Toute la première mi-temps, on entendra jamais le Kop. Deux bandes de 4 potes avec beaucoup d’entrain mettront en revanche l’ambiance en Main Stand. Le Kop se réveillera au moins 25 minutes en seconde mi-temps grâce à l’égalisation rapide de Liverpool. Pas forcément les réactions opportunistes qu’on aime voir. Ce dimanche, c’était en tout cas ainsi. Ceux de West Ham, après un bon début, n’ont pas fait grand chose non plus pour se faire remarquer.

Un dimanche bien frustrant, qu’on va tenter d’oublier dès le lundi par un match des U23 à Anfield. Pour le plaisir supplémentaire de voir une défaite d’Arsenal. Pour ce match d’U23 (avec quelques joueurs plus âgés, dont Sakho), seul le célèbre Kop est ouvert. Le public est présent en grand nombre, 40% du Kop est rempli. Visuellement, cela fait donc bel effet et déjà un peu de pression pour les jeunes même si nous encourageons sans chanter. Ces initiatives permettent aussi à ceux qui ne peuvent accéder aux matchs des Pro de profiter d’Anfield de plus belle manière que par une visite payante. A noter que c’était le premier match des U23 sans leur coach habituel, parti dans de nouvelles aventures. On a pressenti un moment peut-être Steven Gerrard pour le remplacer. A suivre..

https://twitter.com/LFCEspanol/status/808763779827830784

2 thoughts on “On était à Anfield pour West Ham et les U23

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.