jeu. Août 22nd, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

On était à Celtic – Borussia Monch… a German team

2 min read

Ce Celtic – Borussia n’était pas prévu, j’ai pu obtenir des places au dernier moment sur la billetterie officielle. Et c’est difficile à refuser. A savoir qu’un A/R Liverpool – Glasgow ne coûte qu’une vingtaine de £ malgré les 3 heures en train. Pas de nouveau discours sur le stade, mais la magie de la LdC qui emporte toute la ville et le stade. Pas un jour pour être supporter des Rangers. Une Fan Zone en plein cœur de Glasgow et débordant de monde dans l’après-midi.

Puis un YNWA incroyable au stade et plus impressionnant que pour le précédent LFC – ManU. Les soirées européennes réveillent les fans du Celtic.

Ambiance superbe, un public toujours fier des siens malgré la défaite qui va se dessiner par la faute de Kolo Touré. Ce qui aura le don de réveiller mes vieux démons de la saison 2013/2014 de Liverpool avec les mêmes erreurs individuelles du même joueur. Et ce, toujours en gardant chez lui ce soi disant « aura » du leader collectif. En tout cas, il a énervé tout le stade ce soir.

A ma gauche, le parcage du Borussia. Les allemands, ça déconne rarement. Une énorme activité qui va faire jeu égal avec le Kop du Celtic à ma droite. Bonus : un bon gros craquage de fumigènes en début de seconde mi-temps, ce qui ne sait plus être apprécié au Royaume-Uni. A la fin du match, comme toujours une communion admirable entre les supporters et joueurs allemands. Plus surprenant, à quelques dizaines de secondes du coup d’envoi chaque joueur a été saluer le parcage. Dans d’autres pays on vous expliquerait pourtant qu’un joueur est déjà trop concentré pour lever la tête en sortant du bus devant les fans. Une autre culture.

2 thoughts on “On était à Celtic – Borussia Monch… a German team

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.