lun. Sep 16th, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

On était dans la nouvelle tribune d’Anfield contre Sunderland

5 min read

Le Club a inauguré cette année sa nouvelle tribune Main Stand Upper. 130 Millions d’Euros dépensés pour 8 500 sièges supplémentaires. Anfield en avait bien besoin puisqu’il est déjà bien difficile d’accéder à Anfield et ses 54 000 places. Ce qui à l’échelle d’un aussi grand club, n’est pas si énorme. Mais il valait mieux cela qu’un nouveau stade, rapidement évoqué avant ce projet mais inconcevable pour les fans.  sera donc ma tribune pour le match de cet après-midi.

Avant ça, j’en profite pour faire le tour d’Anfield. C’est con, mais j’ai déjà fait Anfield 4 fois sans me soucier de tous les contours du stade. On passe notamment par le parking pour la famille des joueurs et y croise la famille à Firmino. Puis, après ce parking, une Fan Zone pour ceux qui veulent boire un peu d’alcool, sans l’autorisation d’en sortir avant d’avoir terminé. C’est aussi l’occasion de vous mentionner le charme des petites rues voisines au stade. Un charme qui tend à disparaître avec les nouveaux stades mais Anfield garde lui toute sa proximité avec la ville et ses habitants. Néanmoins, de l’autre côté (l’avenue et l’entrée principale) des travaux auront lieu afin de créer une vraie place de foot pour les piétons. Un projet qui semble prometteur, et nécessaire (les retours en bus semblent compliqué). En espérant qu’on n’y perde pas trop de saveurs en retour.

"The smell of the street foods", devant Anfield.
« The smell of the street foods », devant Anfield.

Il est ensuite temps d’aller en tribune. Devant cette partie du stade, un grand drapeau à l’encontre du “journal” The S*n (faisant suite à leurs mensonges sur le drame d’Hillsborough). Je ne vais pas revenir dans les détails que vous connaissez ou que vous retrouverez facilement sur internet. Faisons simplement mention que cet engagement est très fort et que l’on tombe souvent sur des gens distribuant des tracts en ville les jours de match : “Don’t Sell The S*n”, “Don’t Buy The S*n”. Certains taxis en font également mention. Autant dire, je n’ai jamais vu un journal The S*n sur Liverpool.

Je monte en partie haute de la tribune Main Stand, des escaliers (information très surprenante) mais aussi un escalator. Voilà qui est bien moderne (je pense au km de marche en tournant en rond du récent Etihad Stadium). J’ai emprunté les escaliers afin de profiter des murs : De nombreux drapeaux accrochés, quelques allusions à Everton, par exemple. Moi qui vantait assez bien le Celtic Park, ce sont des petites touches fortement sympathiques.

Ma place est en “Restricted View”. En réalité, une partie du toit de la tribune d’Anfield Road longe parfaitement la ligne de but. Cela se joue au centimètre. Le club a le mérite de préciser Restricted View. En fonction de la taille des personnes devant, on peut également avoir une partie du terrain cachée. Il faut suivre « attentivement » le match afin de bouger sa tête en fonction des mouvements des autres. Par exemple, mon voisin derrière moi m’a rapidement demandé de mieux me tenir dans le fond de mon siège. La mention “Restricted View” est justifiée mais loin d’être compromettante. Je n’ai rien raté du match. Si un jour vous vous retrouvez dans la position d’acheter une place en vue restrictive (il n’y a souvent plus que ça de disponible sur la billetterie), vous pouvez y aller sans grande crainte. Surtout que le prix est en conséquence moins élevé. Cependant, ne prenez pas le risque avec un enfant.

Le match ? Après les propos de Moyes garantissant un ou deux bus devant le but, j’avais peur. L’équipe a souvent buté sur cet énorme bloc défensif. Ça a longtemps été une tactique payante pour eux. Et sans réellement jouer dur ni provoquer des fautes. J’ai perdu le sourire pendant 30 minutes, quand Coutinho est sorti sur civière. Liverpool va perdre l’un des meilleurs joueurs actuels, et mon chouchou depuis son arrivée au club. L’équipe a donc besoin de notre aide pour garder confiance et rester patient. Pour avoir notre aide, Klopp n’hésite pas à haranguer le Kop. C’est toujours très efficace. Et finalement  Origi – avec une cote de popularité importante ici – me redonnera le sourire en marquant un but. Ce but scellera le match, la tactique de Sunderland étant exclusivement de viser le 0-0.

Ce qui est appréciable depuis la Main Stand, c’est de voir avec recul la prestation des joueurs et le jeu de l’équipe. L’abattage défensif d’Henderson est incroyable, on comprend pourquoi il est celui qui court le plus de PL, et jamais dans le vide. Il est celui qui fait (1130) et réussi (996) le plus de passes, le plus de tacles (53). Ce nombre de tacles pour récupérer un ballon proprement, parfois alors que l’adversaire semble pourtant définitivement en avance.. Can a aussi du mérite. Quelle détermination. Et la propreté des contrôles de Firmino. Envoyez-lui une chandelle, le ballon lui collera à la poitrine ou au pied. Ce n’est plus le même sport que le FC Nantes là, si ? La rengaine est toujours la même : Le poste de gardien… Aujourd’hui, Karius a concédé en corner en tirant son 6m. Les conditions météorologiques étaient parfaites. Bon. Pour l’instant, ça ne se paie jamais par des buts. Jusqu’à quand ?

https://twitter.com/empireofthekop/status/802784028831182848

2 thoughts on “On était dans la nouvelle tribune d’Anfield contre Sunderland

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.