mar. Oct 15th, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

On était à France – Arménie

3 min read

N’ayant jamais vu la France de ma petite vie auparavant, je me suis dit voilà une belle occasion d’aller voir évoluer Moussa Sissoko, Olivier Giroud et Alexandre Lacazette à l’Allianz Riviera. Oui, c’est une tannée incommensurable pour se rendre au stade (et pour en sortir), mais les Bleus restent les Bleus. Aller les voir (ne serait-ce qu’une seule fois) en vrai requiert presque d’une obligation.

IMG_20151008_233306

De plus, la perspective de voir évoluer Varane et Sakho ensemble m’enchante. Sans parler de Lass en sentinelle, juste devant eux. Me voilà donc installé en Populaire Sud, chez les Niçois, moi le Monégasque. D’ailleurs, pile devant moi, sont assis deux jeunes vêtus de la veste typique « M’en bati sieu Nissart », « Je m’en fous, je suis Niçois » pour les non-Azuréens…

Sur les 10-15 premières minutes, la France pousse gentiment mais ne trouve pas le chemin des filets. S’en suit une longue période de domination, parfois stérile. L’occasion de s’attarder sur l’enceinte en elle-même qui, il faut l’avouer, est pas mal foutue. Du deuxième anneau derrière les buts : aucun souci pour bien analyser le match. Les premières « ola » commencent à vouloir se lancer par quelques persévérants qui essaient 4,5,6 fois d’affilée. Côté terrain, pas grand-chose à se mettre sous la dent. Des supporters lancent de timides « Allez les Bleus » par-ci par-là, tantôt repris, tantôt tombés dans le silence.

Il faut attendre la 35e minute pour entendre une vraie clameur et voir se lever tout un stade (ou presque). Griezmann combine en une-deux avec Benz’ et le Colchonero conclut le travail. Les 32 136 spectateurs de l’Allianz apprécient. Moins les Arméniens regroupés en parcage au dernier anneau du stade, et les 3 visiteurs aux chants incompréhensibles situés quelques rangs au-dessus de moi.

DSC_0196

Mi-temps, le speaker du stade organise un magnifique jeu KFC où l’objectif est, depuis le rond central, de rentrer un ballon dans un KFC Bucket géant situé devant les cages. Résultat : aucun ne remportera le game. Pour occuper les spectateurs pendant ces 15 minutes, une « Energie Cam » recherche dans tout le stade, un peu au hasard, celui qui saura le « mieux » danser pour lui offrir un voyage (si j’ai bien compris malgré la piètre qualité de la sono…).

Seconde période. Le match repart sur un petit rythme jusqu’au second but des Bleus inscrit par Cabaye, récompensé par son bon début de match. Les « ola » ont tout à coup moins de mal à se mettre en place et les spectateurs moins de mal pour se lever. Pour ne pas non plus être le rabat-joie de service, je me contente personnellement de lever un bras une fois sur deux. Celui devant moi prend moins de gants et se pose moins de questions, il envoie des doigts d’honneur à la tribune à chaque ola. En parlant de ce type… Milieu de deuxième mi-temps, un spectateur dans la tribune Populaire Sud veut lancer un « Aux Armes ». Les deux Niçois devant moi, en bons protecteurs de territoire, ont le réflexe de s’offusquer. Quand bien même ce chant veut rendre gloire aux Français et non aux Marseillais, il déplaît aux Nissart. Le spectateur retente, mais finit par se faire insulter… et la sécurité d’être obligée d’intervenir.  Manque de bol, et signe d’une certaine débilité, la personne ayant voulu lancer le Aux Armes ne l’a pas fait pour provoquer… pour la simple et bonne raison qu’il portait lui aussi un haut en hommage aux Aiglons.

Pendant tout ce temps, on a vu Hatem Ben Arfa … sur l’écran du stade, acclamé par les supporters. On a aussi vu le 26e but de Benz’ chez les Bleus… et le 27e dans la foulée. Malgré le peu de temps entre les deux réalisations du Français, certains ont réussi à lancer un « et 1, et 2 et 3-0 ». Ils devaient avoir une dérogation pour chanter cela.

Fin du match, quelques spectateurs avaient quitté leur siège quelques minutes avant pour ne pas tomber dans la marée humaine post-match. Au final, belle petite expérience et belle mise en bouche avant l’Euro 2016.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.