mar. Nov 12th, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Requiem pour des cons suffisants

5 min read

Chers diffuseurs,

Avant d’arriver sur les réseaux sociaux, je pensais être le seul à être scandalisé par la qualité des commentateurs qui nous sont offerts par les différents diffuseurs de football en France. Quel a été mon soulagement quand j’ai vu que ça en devient insupportable pour quasiment tout le monde de regarder du football à la télévision.

Je vous prie, si vous veniez à voir ce modeste article, d’y porter une certaine attention. Evidemment, je compte sur vous pour faire fi de toute la portée subjective de l’article et d’en tirer quelques enseignements sur la qualité de vos commentateurs TV qui alignent piètres performances sur piètres performances.  Autosatisfaction, inepties, français déplorable pour certains, mauvaise foi, inculture footballistique complète et choix tactiques de défense individuelle en avant-match (acharnement ou louanges sur un joueur, quel que soit la qualité de son match)  pour les autres.

Quand on paye un abonnement au câble ou au satellite et qu’on ne peut même pas profiter de son match en entendant les conneries énormes de vos commentateurs, on a plutôt envie d’aller se poignarder le cul avec une saucisse* que de payer pour regarder un match.

Eurosport nous propose pour les matchs de Ligue 2, et les tournois jeunes comme le mondial U20 en ce moment, l’immense expertise de Xavier Gravelaine. Je vais illustrer mon propos avec le parcours professionnel de Gravelaine, histoire que vous compreniez bien qu’elle est notre frustration quand on l’entend dispenser des conseils de vieux sage alors qu’il n’a pas le tiers du talent des joueurs qu’ils critiquent (la plupart du temps, je vous parle pas des autres quenelles de Ligue 2 qui finiront probablement par commenter les matchs d’Eurosport en 2021/2022). Mais merde, quand je vois ce pitre descendre des joueurs de l’Equipe de France U20, je me dis que ces gars-là mériteraient un droit de réponse. Je suppose que pour un défenseur, Desailly a un certain crédit quand il vous taille (et encore, il a bien d’autres tares), mais quand Gravelaine, 18 clubs en 16 ans de carrière, se permet au mieux de vous conseiller, au pire de vous descendre, vous avez juste envie d’avoir le droit à un temps d’antenne pour lui faire fermer sa gueule. Il en est de même pour les entraîneurs, le gars est tellement mauvais que sa carrière de dirigeant s’est soldée par 3 échecs assez rapides. Mais il commente, et le commentateur est roi.

On pourrait se dire qu’Eurosport n’est qu’une chaîne d’amateurs qui ne fait que ramasser les miettes en matière de droits TV et donc en consultants. Mais non, BeInSport et Canal+ nous offrent également le luxe, derrière un panel de journalistes très talentueux malheureusement inclus à tort dans les réprimandes envers les chaînes. Prenons l’exemple d’Omar Da Fonseca, la Jane Birkin du football espagnol, consultant Espagne/C1 pour BeInSport qui ne becte pas un mot de la langue de Molière alors qu’il est en France depuis 1982. Alors, vu qu’on ne comprend pas ce qu’il dit, il compense en beuglant comme un sourd, tout le temps. Et le pire, c’est que les seules fois où on daigne écouter ce qu’il dit, il nous balance une connerie pas possible, bien subjective et ponctuée d’un hurlement. On pourrait mettre Al-Jazeera qu’on trouverait les commentaires plus audibles et pertinents. Puisqu’on est dans la fibre espagnole, je me permets également de balancer le nom de Fred Hermel, madridiste affirmé qui essaie de clamer une objectivité dans ses propos au milieu des attaques permanentes envers Messi et le FC Barcelone. Le plus insupportable dans cette histoire, c’est qu’on nous monte une image de ce mec en « Spécialiste Espagne » dont l’influence est absolue et la parole incontestable.

Canal+, ivre de rivalité, relance le duel avec BeInSport en dégainant sa doublette de blaireaux : Stéphane GUYYYYYYYYYYY et le grand, l’illustre, le sublime, le magnifique, l’apôtre, le prince de l’onanisme footballistique, Marcel Desailly. S’ils ont le mérite de s’exprimer correctement, on ne peut que regretter cette association entre les deux spécialistes du football anglais les plus inaudibles du groupe Canal. Et ce n’est pas tout, le retour des matchs de Ligue 1 le samedi à 17h00 nous permet de recevoir les belles leçons de morale de Monsieur Guy et ses comparaisons foireuses entre le Paris Saint-Germain et tout club « qui a le mérite de faire une belle saison avec des moyens 25 fois moindres que son adversaire du jour. »

Heureusement, tout le football n’est pas payant, le badaud moyen a également le droit de se faire agresser sur le faible éventail de football qui lui est proposé. Quand W9 prend l’excellente initiative de diffuser les matchs des clubs français en Europa League, qui veut aller leur donner de l’audience quand les commentateurs sont Jean-Marc Ferreri et Denis Balbir, lui que j’espérais vraiment voir mourir de la main d’Aimé Jacquet dans ce fameux sketch des Guignols.

TF1, dont la qualité de l’offre est passé de Coupe de France, résumés Ligue 1, Ligue des Champions, Euro et Coupe du Monde il y a 10 ans aux matchs de l’Equipe de France à domicile et un pauvre Telefoot composé 1 fois sur 3 d’un reportage sur Didier Drogba avec quelques images des buts de Ligue 1 de la journée passée 3 semaines plus tôt, nous sert Christian Jeanpierre. Le footixme est une secte qui se nourrit des commentaires de cet affreux personnage, toujours joyeux, qui gueule quand la France prend un but qui se fait monter la semence devant Lionel Messi et nous accable de sa pauvre science du football, déteignant malheureusement sur un Bixente Lizarazu pour lequel j’ai beaucoup d’affection.

 

Mesdames et messieurs les directeurs des sports de ces chaînes-là, si vous ne voulez pas perdre ce qui vous reste d’audimat, je vous en supplie, en tant que téléspectateur et me faisant la voix de nombreux autres, de cesser de privilégier des noms « ronflants » pour vos commentaires sportifs. S’il y a bien des contre-exemples, il est clair que prendre un footballeur à la retraite n’est pas forcément la solution à long terme. Si certains sont très talentueux, beaucoup ne sont pas faits pour ça, je vous prie alors de vous tourner vers un vivier de jeunes journalistes qui ont fait des études de journalisme et qui en ont certainement assez de se faire barrer la route par des guignols surpayés au motif qu’ils ont un nom connu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.