dim. Juin 16th, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

TLMSF interviewe Hubert Castets (entraineur de Cherbourg)

4 min read

Du National à la Ligue 1 en passant par la Ligue 2… Hubert Castets se livre sur sa carrière et nous révèle quelques secrets… Rencontre avec le FootballVrai !

 

Bonjour Hubert, Le Havre, Amiens, Créteil, le Clermont-Foot puis Cherbourg… Comment tout a commencé ?

Tout a commencé le jour où je suis rentré au centre de formation du Havre en 1987 avec la ferme intention de devenir pro et 4 ans plus tard, je signais mon premier contrat pro après avoir fait une vingtaine de matchs en D2.

 

Tu as passé trois saisons en Ligain entre 91 et 94. Tu as donc joué l’Olympique de Marseille lors de la saison 92 – 93 année du sacre Européen. Les dirigeants Marseillais t’ont forcément fait un geste. Te souviens-tu de la somme que tu as perçue ?

Effectivement Bernard Tapie m’a invité sur son yatch et m’a remis une valise dans laquelle il y avait la somme de… Merde, Alzheimer me guette, je ne m’en souviens plus mais c’était des francs à l’époque.

 

Hubert, les attaquants adverses craignaient pour leurs tibias. Comment as-tu vécu cette réputation de joueur sanguin ?

Une fausse réputation car j’étais un joueur très technique mais c’est vrai un peu maladroit par moment…

 

As-tu eu un attaquant « bête noire ». Le genre d’attaquant où avant le match, tu savais que tu allais passer une sale soirée ? A ce propos, il me semble t’avoir déjà entendu parler de Darcheville…

Je n’aimais pas les petits attaquants vifs et rapides car pour un grand comme moi, ils étaient plus difficiles à gérer mais je n’avais pas vraiment de bête noire…

 

En quelques mots, décris-nous ton jeu…

Sens du placement, bonne relance et très bon joueur de tête…

 

Le 24 mars 2000, lors de la rencontre qui opposait ton club Créteil à Châteauroux, tu as eu des propos déplacés envers M. Moulin alors au sifflet. A l’époque, tu as écopé d’une suspension réduite de quatre matchs fermes au lieu des deux mois préalablement décidé par la commission de discipline… Qu’as-tu bien pu dire à M. Moulin ?

J’ai dit à M. Moulin qu’il devrait se pacser avec un homme… Mdr. Mais d’une autre façon.

 

Quel est pour toi aujourd’hui ton Top 5 des meilleurs défenseurs mondiaux ?

Meilleur défenseur : Thiago Sylva devant beaucoup d’autres.

 

On a tous un modèle… Moi, c’est toi ! Et toi ?

Le joueur que j’ai adoré regarder jouer est Franco Baresi.

 

Parmi ton palmarès, on compte une Coupe Gambardella, un titre de champion de France de Ligue 2, un titre de champion de National, des montées en Ligue 2… Quel a été pour toi le plus beau titre ?

On dit que le plus beau ou le meilleur est toujours le premier. C’est vrai que cette victoire en Gambardella contre le PSG à Geoffroy Guichard reste un moment particulier.

 

Tu as marqué ton premier but en pro en 92 contre le Téfécé. Te rappelles-tu comment tu l’as célébré ?

Oui, je l’ai célébré par un salto arrière à la manière de Djibril Cissé et je suis sorti sur civière…

 

Sur l’ensemble de ta carrière, tu en as inscrit 10. Si tu ne devais en retenir qu’un, ce serait lequel ?

Mon plus beau but, je l’ai inscrit en deuxième division avec Le Havre contre Angers. Une frappe de 25 mètres dans la lucarne… Victoire 1 à 0, d’ailleurs si tu peux me retrouver les images, merci. Canal + doit les avoir. (images introuvables, mais ce match existe bien, la preuve – oui journalisme d’investigation)

 

Le monde du Foot est tout petit… Grâce à des relations communes, j’ai réussi à récupérer ton short de la Coupe de France 2002 floqué du numéro 4. A ton avis, j’en tire combien sur ebay ?

Je pense que si tu tombes sur un vrai connaisseur, tu peux en tirer un bon pris. Cinq… Six… Francs !

 

Que penses-tu du site www.toutlemondesenfoot.fr ? Histoire de t’obliger à  aller le visiter 😉

C’est un site fantastique, que d’analyses fines. (Bon la vraie réponse était : « Je n’ai pas eu le temps de visiter le site mais promis j’irais »).

 

Aujourd’hui, tu es devenu entraîneur, racontes nous comment tu t’es retrouvé à ce poste et ton quotidien ?

Tout au long de ma carrière, j’ai passé mes diplômes car j’ai senti très vite que j’avais la fibre et que je voulais me diriger vers l’entraînement et redonner tout ce que j’ai vécu dans ma carrière.

 

Fut un temps, tu n’avais chez toi que deux chaînes… Canal +, (tu disais que c’était pour le foot) et Equidia… tu es propriétaire de cheveux,  à quel niveau es-tu impliqué dans le scandale des lasagnes ?

C’est bien connu que d’un âne on ne fait pas un cheval de course donc il faut bien trouver des solutions…

 

Que peut-on te souhaiter ?

Entraîner un jour au plus haut niveau…

 

Droits : Ouest-France

 

Hubert, on te remercie de nous avoir accordé ces quelques minutes et toute l’équipe du site www.toutlemondesenfoot.fr te souhaite une grande réussite et attends avec impatience de te voir sur les bancs…

2 thoughts on “TLMSF interviewe Hubert Castets (entraineur de Cherbourg)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.