mar. Juin 18th, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

TLMSF interviewe Romain Del Bello

5 min read

Bientôt quinze ans qu’il décortique tous les faits et gestes de la planète football… Depuis ses débuts sur Infosport, Romain Del Bello est devenu un spécialiste incontournable du ballon rond.

Huit ans passés sur TF1, notamment pour Téléfoot, le journaliste sportif d’origine italienne officie désormais sur les antennes du groupe Canal, et ce, depuis plus de quatre ans et ce fameux coup de fil de Cyril Linette !

Sa carrière, en constante évolution, ne s’arrêtera certainement pas là, la preuve, il a décidé de passer un peu de temps sur TLMSF…

Avant de vouloir devenir journaliste sportif et alors que tu étais encore un gamin, tu voulais devenir footballeur professionnel. Si tu avais réalisé ton rêve, tu aurais aimé être quel joueur ?

Attention, il doit évoluer en ligue 1…

Maxime BOSSIS était mon idole mais étant attaquant j’aurais plutôt choisi Loïc AMISSE.

Aussi loin que remontent mes souvenirs, j’ai commencé côté gauche en poussins rien que pour l’imiter alors qu’en fait je suis droitier.

Ou alors, c’est moi qui ai inventé à 8 ans la tactique des pieds inversés et là c’est du génie !

 

Infosport t’a donné une véritable première expérience. Cependant, on ne t’a pas placé au sein de la rédaction mais au « trafic »… Tout comme moi sauf que, par la suite, j’ai passé huit ans aux Baumettes et pas à TF1. Bref ! Que retiens-tu de cette expérience ?

Le « trafic » (l’endroit où on reçoit les images), c’était une porte d’entrée dans un media de sport après mon école de journalisme. J’étais là le jour où Infosport est né et ça c’est une grande fierté !

Heureusement, je suis passé rapidement du côté de la rédaction car ça manquait de monde à l’époque !

Bref, Infosport c’est ma rampe de lancement. Une époque magnifique où l’on travaillait en s’amusant avec des potes comme Antoine Le Roy qui sont encore avec moi à Canal aujourd’hui, 14 ans après !

Journalistes et joueurs ont la même passion mais pas forcément la même vision et quelques fois, les rapports peuvent être tendus. Quel regard portes-tu sur cette relation ?

Je n’ai jamais été très proches des joueurs. D’une part parce que ça évite des connivences et d’autre part parce qu’on le veuille ou non, on n’est pas du même monde !

Après, il y a des affinités qui se créent par rapport à des expériences communes. Par exemple avec Patrick VIEIRA car je l’avais accompagné en reportage pour son retour au Sénégal en 2003 ou avec Rio MAVUBA pour sa première sélection en Bleu, ou Ousmane DABO parce qu’il jouait à l’Atalanta (mon club). Là, ça crée des liens.

 

Tu as travaillé aux côtés du regretté Thierry Gilardi. En hommage à ce grand passionné qu’il était, aurais-tu une anecdote sympathique à nous raconter ?

J’aurais tellement de choses à dire à propos de Thierry.

Quand j’étais gamin et que je jouais à FIFA sur mon PC avec mon meilleur pote, on commentait les matches en l’imitant ! Alors, t’imagines, travailler avec lui, c’était un clin d’œil du destin.

Il m’a beaucoup appris, pas forcément par les conseils directs mais en le regardant faire.

Je me souviens aussi d’un mail d’encouragements très sympa qu’il m’avait envoyé alors qu’il était en vacances en Afrique, la veille de ma 1ère présentation de Téléfoot où je le remplaçais.

Et puis, une belle soufflante aussi, un soir de Ligue des Champion où j’avais raté l’interview de Paul Le Guen après l’élimination de Lyon !

Son départ a été un choc. Quelque part, j’y ai vu un signe me disant que c’était le moment de quitter TF1… et 4 mois plus tard, Cyril Linette m’appelait pour venir à Canal !

Grâce à TLMSF, tu es nommé sélectionneur de l’équipe de France.

Ta première déclaration ?

Bonjour à tous.

Si mon chapeau savait pour qui je vote, je raclerais les fonds de tiroir pour muscler mon jeu…

Ta première décision ?

Faire revenir Zizou

Ton premier onze ?

Compo en 4-2-3-1

Lloris / Evra-Sakho-Koscielny-Debuchy / Cabaye-Matuidi / Ribery-Zidane (s’il accepte de revenir !)- Menez / Benzema (et Valbuena en joker au milieu)

Quel adjectif  assimilerais-tu à ces championnats ?

. Ligue 1 : imprévisible    . Premier League : explosif            . Bundesliga : festif

. Liga :            binaire            . Serie A : passionné   

De tous les matchs que tu as pu voir, lequel t’a le plus fait vibrer ?

En tant que spectateur, le fameux PSG-Real de 1993 avec la tête de Kombouaré. J’étais au Parc.

Dans le cadre du boulot, la finale de Ligue des Champions Milan-Liverpool en 2005. J’étais placé derrière la cage où il y a eu les 6 buts et les tirs au but !

Depuis l’arrivée de beIn Sport, le mercato journalistique de cet été a été très mouvementé…

Ne me dis pas que tu n’as pas été contacté ?

Il y a eu contact. Mais comme ça n’était pas dans la surface de réparation, je n’ai pas plongé.

Malgré mon immense talent, personne ne m’a jamais contacté pour intégrer une équipe au sein d’un journal ou d’une télévision. Veux-tu être le premier ?

Incroyable en effet. En fait, ton questionnaire, c’est juste pour te trouver un boulot ?!

Pour finir, nous t’offrons une tribune libre… Tu as le choix d’exprimer ton opinion sur le sujet que tu souhaites.

Coup de gueule, coup de cœur, réclamation… Fais-toi plaisir !

J’en profite pour passer une petite annonce alors :

Si quelqu’un retrouve mes jambes et mon souffle de 18 ans, qu’il me les ramène vite car ça commence à se voir que je vieillis sur un terrain !

Romain, toute l’équipe du site www.toutlemondesenfoot.fr te remercie d’avoir joué le jeu. Bonne saison sur les antennes du groupe Canal.

De rien. Thank you !                        

Un grand remerciement à Petit Pont Moulon, sans qui cette interview n’aurait pas été possible!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.