lun. Juil 6th, 2020

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

TLMSF interviewe Mikey Yome, international gibraltarien

6 min read

Formé en Espagne, Mikey Yome a poursuivi sa carrière en Angleterre, au niveau universitaire, avant de revenir à Gibraltar. Ce parcours atypique lui a ouvert les portes de la sélection nationale où il dispute trois matchs. Alors qu’il vient de signer au Manchester 62, TLM S’en Foot a rencontré cet attaquant qui a de grandes ambitions.

Formed in Spain, Mikey Yome continued his career in England, at the university level, before returning to Gibraltar. This unusual career has opened him the doors of the national team where he played three games. While he has signed with Manchester 62, TLM S’en Foot met this striker who has big ambitions.

English version at the bottom of the page

Mikey Yome, avec le maillot du Lincoln Red Imps. Crédit : Football Gibraltar
Mikey Yome, avec le maillot du Lincoln Red Imps. Crédit : Football Gibraltar

Où et comment avez vous commencé à jouer au football ?

Je ne suis pas sûr de quand c’était mais j’étais très jeune, probablement à l’âge de cinq ans. Je ne regardais que Barcelone quand j’étais jeune mais je n’ai jamais vraiment eu de modèles. J’aimais Ronaldinho et j’ai copié beaucoup de gestes qu’il faisait, mais je ne le considère pas vraiment comme un modèle pour mon style de jeu.

Vous avez joué pour beaucoup de clubs durant votre adolescence ?
J’ai quitté Gibraltar pour l’Espagne quand j’avais dix ans. A l’âge de onze ans, j’ai signé pour une équipe en Espagne -le Recreativo Linense qui déménagera à Zabal deux ans après- et j’ai passé six ans dans ce pays, jouant à un très haut niveau et contre des équipes comme le FC Séville ou le Bétis. Avant de revenir à Gibraltar et de jouer pour Lincoln, j’ai fait un essai à Malaga mais je n’ai jamais signé pour eux. Quand j’ai eu seize ans, je me suis engagé avec Lincoln.

En 2010, vous faites vos débuts avec l’équipe première de Lincoln. Est-ce que vous vous en souvenez ?
Je m’en souviens, c’était lors de la Pepe Reyes Cup (NDLR : Supercoupe de Gibraltar) et j’ai marqué lors de ce match, nous avons gagné 4-2.

Il y a quelques jours, vous avez signé avec le Manchester 62 et vous avez quitté Lincoln. Pourquoi ce choix ?
Je suis parti car j’avais besoin de changement. Je ne jouais pas assez et je n’étais pas satisfait de mon football. Et Manchester a clairement montré qu’ils me voulaient tout de suite et pour le futur. J’ai pensé que c’était le meilleur choix sur les cinq équipes qui m’avaient approché.

Vous gardez de bons souvenirs de Lincoln et de Loughborought ?
J’ai joué à Loughborought durant trois saisons parce que j’étais à l’université là-bas et j’ai donc joué avec eux et à Lincoln quand je suis revenu chez moi. Loughborought est un club et une université fantastiques. Etre capable de se déplacer et de jouer à travers l’Angleterre est incroyable. Avec Lincoln, j’ai apprécié le fait qu’ils m’ont pris dès l’adolescence et qu’ils m’ont façonné pour devenir le footballeur que je suis aujourd’hui.

Quel est le niveau du football universitaire en Angleterre ?
Et bien, une année, j’ai joué en Non-league (niveau semi-professionnel et amateur en Angleterre), qui est un niveau beaucoup plus élevé que celui chez les Universités. Mais les deux années suivantes, j’ai joué dans les grandes divisions du football universitaire, ce qui est toujours un bon niveau.

En février 2015, vous êtes une des surprises de Jeff Wood dans l’équipe de Gibraltar pour les qualifications de l’Euro 2016. Vous vous attendiez à cette sélection ?
Je ne m’y attendais pas mais évidemment, j’ai fait le plus de matchs et j’ai fait de mon mieux.

Vous avez joué quelques minutes contre l’Irlande, la Géorgie et l’Ecosse. L’équipe nationale reste un objectif pour vous ?
Oui c’en est un. Une des principales raisons, pour laquelle j’ai quitté Lincoln, était d’avoir plus de temps de jeu pour une autre équipe et pour être apte à être sélectionné à nouveau en équipe nationale.

Pour vous, comment évolue le championnat gibraltarien ? Manchester peut-il retrouver son niveau d’il y a deux ans ?
C’est évident que ça devient plus compétitif chaque année, et après avoir joué en Premier Division avant que Gibraltar rejoigne l’UEFA, c’est incroyable de voir comment le niveau a augmenté. Pour Manchester, je l’espère. Ils viennent juste de gagner deux matchs d’affilée et j’espère les aider à en gagner plus.


Yome, avec l'université de Loughborough contre Oxford, en février 2015. Crédits : http://loughboroughsport.com/
Yome, avec l’université de Loughborough contre Oxford, en février 2015. Crédits : loughboroughsport.com/

When and how did you start playing football?
I’m not sure when it was but I was really young probably 5. I only ever watched Barcelona when I was younger, but I never really had any models. I loved Ronaldinho and did copy many of the things he did, but I wouldn’t really call him a model for my way of playing.

You played for many clubs during your teenage years ?
I left Gibraltar to Spain when I was 10. When I was 11, I signed for a team in Spain -Recreativo Linense, and the whole team moved to Zabal 2 years later- and spent 6 years in this country, playing a very high level of football, and against teams like Sevilla FC and Betis. Before moving back to Gibraltar and playing for Lincoln I had a trial with Malaga but never signed with them. When I was 16, I signed with Lincoln.

In 2010, you make your debut with the Lincoln’s first team. You remember that moment?
I do, it was the Pepe Reyes Cup, and I scored in the game and we won 4-2.

A few days ago, you signed with Manchester 62 and you left Lincoln. Why this choice ?
I moved because I needed a change. I wasn’t playing enough and I wasn’t enjoying my football anymore. And Manchester made it clear that they wanted me for now and for the future. I thought that they were the best choice out of the five teams that approached me.

Do you have kept good memories of Lincoln and Loughborought?
I played for Loughborough during three seasons because I was at University there and I’d play with them at University and with Lincoln when I was back at home. Loughborough was a fantastic University and club. Being able to travel and play around England was incredible. And with Lincoln I appreciate the fact they took me in as a teenager and moulded me into the footballer I am now.

What’s the level of University’s football in England ?
Well one year, I played non league football with the University which is a much higher level than University football. But the other two years I did play in the higher levels of University football which is still of a good level.

In february 2015, you’re one of Jeff Wood’s surprise in the Gibraltar squad for 2016 Euro Qualifiers. You expected this selection?
I didn’t but I obviously made the most of the selection and did my best

You played some minutes against Ireland, Georgia and Scotland. The national team is still a goal for you?
Yes it is, one of the main reasons I left Lincoln was to get more minutes for another team to be able to get picked for the squad again in the future

For you, how evolves gibraltar championship? Manchester can regain its level of two years ago?
It’s obviously becoming more competitive every year, and having played in the Premier Division before Gibraltar joined Uefa it’s amazing how the level has increased. With Manchester, I hope so. They’ve just won two games in a row and I hope to help them win more

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.