dim. Oct 20th, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

TLMSF interviewe Maxime Blanchard : « J’adore l’Irlande ! »

5 min read

Maxime Blanchard est le seul français présent dans le championnat irlandais de football. Passé par Laval, Tranmere Rovers ou encore Plymouth (où il a notamment été élu joueur de l’année en 2011/12), il truste aujourd’hui les premières places de l’Airtricity League sous les couleurs du club le plus “hype” de Dublin : les Shamrock Rovers. Entre Fighting spirit, Europa League et fish and chips, il se livre ici pour TLMSF.

Crédits photo : irishtimes.com
Crédits photo : irishtimes.com

Salut Max, tout d’abord, explique-nous comment tu t’es retrouvé en Irlande ?

J’étais sans club depuis mon départ de Plymouth, puis en Janvier, alors que j’étais à l’essai à St Mirren en Ecosse (Premier League à l’époque) je me suis fait ouvrir la jambe dans un duel plutôt normal. Du coup, blessé je n’ai pas pu finir mon essai et le mercato s’est terminé alors j’ai rendu visite à mon frère à Dublin et demandé à Pat Fenlon (coach des rovers, ndhc) si je pouvais m’entretenir physiquement avec eux. Il s’est avéré qu’il recherchait un défenseur central et j’ai finalement décidé de signer (en février 2015, ndhc).

Le club des Shamrock Rovers est le plus populaire des clubs irlandais, avec une grosse histoire (17 Championnats, 25 FAI Cup) tu le ressens au quotidien ou dans tes matchs ?

Oui l’attente des supporters et des gens autour est plutôt élevée. Ça peut être embêtant si on ne gagne pas, mais si on gagne un titre, je pense ce serait le club avec lequel ça aurait le plus de saveur.

Et la rivalité avec les Bohemians ? C’est vraiment chaud ?

Ouais ça peut l’être, chez nous nos fans préparent de beaux tifosis et font du bruit, chez eux ça peut parfois être un poil agressif dans les tribunes.

Parle-nous du niveau général, tu compares l’Airtricity League à quel championnat ?

Je n’aime pas du tout comparer, on me posait souvent cette question en Angleterre et il y a plein de paramètres à prendre en compte pour vraiment comparer une ligue à une autre. Ça peut être long… (rires)

Par rapport à ce que tu as connu, qu’est-ce qui change en Irlande ? Je parle des infrastructures, de la diététique, de la musique dans le vestiaire ou pas, boire des coups genre 3ème mi-temps de rugby… ?

Les mecs sont super sympas. L’ambiance générale irlandaise est beaucoup plus relax qu’en UK ou en France. En terme d’infrastructures, on est bien moins loti qu’en lower league Anglaises. C’est le problème que l’on rencontre ici malheureusement, il n’y a pas beaucoup d’argent reversé aux clubs. Par exemple, les clubs ne touchent rien sur les droits TV.

Ça te fait quoi de jouer de mars à novembre, tu ne te sens pas en décalage ?

Si un petit peu. C’est assez horrible de jouer quand personne d’autre ne joue. Ne pas avoir de match à mater à la TV le week-end, pas de Champions League, mais cette année il y aura l’Euro alors ça ira !

Signer aux Rovers, c’était aussi l’occasion de jouer l’Europa League, tes impressions ?

Un peu mitigé étant donné que je revenais de blessure et je suis resté sur le banc. Sinon c’est une super expérience. Avoir l’opportunité de rencontrer des équipes de pays et culture footballistique différente est quelque chose d’enrichissant et quelque chose que je recherche aussi d’un point de vue personnel.

Quel(s) joueur(s) t’a le plus impressionné ? Et l’attaquant qui t’as posé le plus de problèmes ?

Je ne sais pas trop, j’aime beaucoup mon coéquipier Brandon Miele. J’aimais bien Chris Forrester de Pats aussi (parti depuis juin à Peterborough, en League one anglaise, ndhc).

C’est marrant que tu parles de Brandon Miele parce que personnellement j’en suis fan, je le trouve très fort, tu penses qu’il peut aller plus haut que la Premier League irlandaise ?

Oui il est très intéressant, il a un panel de qualités offensives qui sont menaçantes. Il est capable de marquer dans différentes positions, c’est un bon passeur et un bon finisseur. En plus il a encore une marge de progression intéressante. Ça saute aux yeux qu’il a les moyens de jouer plus haut, et s’il confirme l’an prochain, je ne vois pas pourquoi un club Anglais ne viendrait pas le chercher.

Vous terminez la saison à la troisième place du classement, derrière Cork City et Dundalk. Tu estimes que vous êtes à votre place, ou il y a des regrets ?

Non, il y a des regrets, clairement. Pas pour le titre, mais pour la seconde place, on finit à 2 points de Cork. Et ces points, on les perd chez des mal-classés, genre Bray (2-2) ou Derry par exemple, où on ne doit jamais perdre (défaite 1-0).

Ton bilan personnel, plutôt satisfaisant je suppose ?

(Hésitation) la dernière partie de saison oui. J’ai retrouvé mes sensations sur les derniers mois de la saison, donc on va dire que pour moi l’interminable break Irlandais ne tombe pas spécialement à pic !

5 cartons jaunes et 4 buts marqués. Tu l’as raté quand ce 5ème but qui aurait pu te mettre d’égaliser tes stats ?

Cork à domicile. Coup franc excentré, j’arrive à me démarquer et je place une belle tête que le gardien sort sur sa ligne.

Ton avenir, je parle de l’après-carrière ? Tu y penses ? Tu as des projets ?

J’y pense beaucoup, mais pour le moment je n’ai pas de projet précis. Le football est un métier passion, mais un milieu particulier donc pour l’instant ce n’est pas encore clair.

Le fighting spirit irlandais, il existe ou c’est une invention de journalistes ?

Le fighting spirit Anglo-Saxon en général oui, il existe.

Côté extra-sportif, vivre en Irlande, à Dublin, c’est comment ?

C’est génial ! J’adore l’Irlande, je suis tombé sous le charme de Dublin, ma copine aussi d’ailleurs. On se sent bien ici, les gens sont vraiment sympas et l’ambiance générale de la ville nous correspond bien. En plus mon frère habite ici avec sa femme et ses 3 filles donc ça me permet de passer du temps avec.

Où on trouve le meilleur fish & chips ?

Malheureusement je ne peux pas te renseigner parce que je ne suis pas fan du fish and chips. Je dirais plutôt de choisir un endroit comme Dalkey, village sur la côte sud-est, où la nourriture est bonne et l’environnement est agréable

Pour finir, qui va gagner la Ligue des Champions 2015/16 ?

Cette année c’est pas facile, tous les gros ont d’importants défauts en ce moment. Barça va être renforcé en Janvier avec la levée de l’embargo et Messi va être en feu quand il va revenir mais bon…. PSG ?

1 thought on “TLMSF interviewe Maxime Blanchard : « J’adore l’Irlande ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.