lun. Août 19th, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Débat Jupiler Pro League #1 : Qui part favori cette saison ?

8 min read

Après le succès des débats entre autres sur le foot Italien la saison dernière, on a décidé de développer la chose. Pour cette nouvelle saison vous trouverez donc deux nouveaux championnats européens traités de la sorte sur TLMSF ! Premier des nouveaux championnats à débarquer : la Belgique avec sa Jupiler Pro League. Un championnat avec un nom de bière, on ne pouvait pas passer à côté.

Pour bien faire nous avons décidé de réunir plusieurs experts, supporters de différents clubs, afin de récolter leurs avis sur différents sujets d’actualité ! Faisons les présentations de la joyeuse bande. Honneur à nos invités tout d’abord. On souhaite la bienvenue à Jean Marie Pfouff qui tient par ailleurs la Jup’ Académie chez les copaings de HorsJeu.net, ainsi qu’à Yasmine qui porte Charleroi dans son cœur et Zett’ qui de son côté voue un culte sans faille à Anderlecht depuis le passage de Pär Zetterberg. Quand à nos deux autres intervenants vous les retrouverez encore plus régulièrement sur TLMSF puisque nos amis Lothar Chullo et Lika le Rouche s’occuperont de vous faire des points réguliers sur la JPL et le Championship anglais tout au long de cette saison en plus de ces débats.

Pour lancer tranquillement la saison, nous traiterons tout d’abord de deux sujets cette semaine :

1- Qui part favori cette saison ?

2- Quels joueurs seront les patrons du championnat ?

( Oui, thèmes communs avec l’Espagne pour commencer, vous êtes de fins observateurs.)

Belgique ballon flag

@JMPfouff : Bruges est mon favori. La saison dernière, en jouant toutes les compétitions à fond, le Club s’est planté lors des playoffs, usé par les matchs à répétition (17 matchs joués de plus que La Gantoise, championne). Cette fois-ci, Bruges s’est rapidement renforcé, s’est donné plus de choix, et n’a pour le moment perdu que Ryan et De Sutter. Ma seule crainte vient de l’infirmerie pleine depuis des mois. Quand on y a continuellement 4 ou 5 joueurs importants, ça n’est plus de la malchance.

Je ne vois pas La Gantoise réitérer l’exploit. Le projet est intéressant, intelligemment construit, le nouveau stade semble être un réel avantage, mais il faudra encore attendre 2 ou 3 ans avant de faire de Gand un « favori » pour le titre. Vu le recrutement assez soft, je pense que les dirigeants en sont conscients.

Anderlecht a très mal géré son mercato. Il a fallu attendre fin juillet pour voir partir Mitrovic et Mbemba. Les recrues ont, sur le papier, un niveau intéressant, mais elles ont nécessité une réorganisation totale du plan de jeu. Pour le moment, ça ne fonctionne pas. Le Sporting sera sur le podium, mais pas sur la plus haute, la seule qu’elle doit viser chaque saison.

@YasmineJockir : Le Club de Bruges est pour moi le favori cette saison. Après avoir raté de peu le titre l’année dernière, les Brugeois auront à cœur de remporter ce trophée, 10 ans après leur dernier titre national. Le départ de leur très bon gardien – Mathew Ryan – à Valence m’avait laissée sceptique mais le Club a su lui trouver un remplaçant qui s’est montré assez convaincant en ce début de saison.

Anderlecht_20132014
La parole est au mauve : Anderlecht de retour au top ?

@Zett21 : Mon favori pour le titre ? Pas facile comme question. Vous m’auriez posé la question il y a 15 jours j’aurais dit Anderlecht sans hésiter. Malgré la mauvaise prestation face à Louvain, je les trouvais supérieurs et semblaient mieux équipés mais depuis il y a eu ce match face à Gand, nul au score certes, mais très nul dans le jeu. Et confirmation contre Ostende, là c’était la débandade. Il y a de grosses lacunes dans ce noyau et le système d’Hasi ne semble pas fonctionner avec les joueurs qu’il a sous la main. Aujourd’hui je suis donc plus mesuré.

Le Standard et Genk me paraissent vraiment un cran en dessous. Les Rouches sont trop dépendants d’un Anthony Knockaert et quand à Genk, ce club est malade depuis son dernier titre et le mal semble profond. Cette année ils semblent faire confiance à de vieux briscards du championnat comme Buyens (pas si vieux) ou De Camargo, tout en achetant un jeune gars prometteur comme Dewaest. Avec leurs valeurs sûres comme Buffel et Gorius la sauce pourrait prendre mais à mon sens, il faudra attendre l’année prochaine pour que le travail de Maes paie vraiment. Encore qu’avec le système de play-offs … Autre candidat régulier au titre, les Belau en Swart de Bruges ont commencé la saison en demi-teinte, c’est rien de le dire. Michel Preud’Homme (MPH pour les initiés) doit faire face à une infirmerie que ferait rougir de jalousie un club comme Arsenal et je pense que l’année dernière a laissé des traces, ce titre loupé alors qu’ils ont dominé de la tête et presque des épaules toute l’année. Du coup, il reste Gand. Surprenant l’année dernière, les hommes de Vanhaezebrouck semblent n’avoir pas (trop) pris la grosse tête et prennent des points sans être transcendants. A voir comment ce club, peu habitué aux titres et aux compétitions européennes, va gérer la page Ligue des Champions et son énorme butin. Et puis quand tout le monde pensera connaître le favori, les play-offs commenceront.

gantoise20142015
Les Buffalos de la Gantoise peuvent ils remettre ça ?

@LotharChullo : Cette saison plus que jamais, la course pour le titre risque d’être ouverte. La Gantoise devra confirmer son récent premier titre de Champion de Belgique, mais la direction ne met pas la pression sur son coach et ses joueurs et se contenteraient d’un ticket européen. Bruges a réalisé la saison quasi-parfaite avant de s’effondrer en play-offs. La bande à MPH a décidé cette année de miser tout sur le championnat, quitte à bâcler la Coupe d’Europe où les Brugeois ont pourtant brillé la saison dernière. Anderlecht, décevant troisième de la saison écoulée, doit se racheter avec un noyau qui cette année à nouveau impressionne sur le papier. Leur ratio de « un titre tous les deux ans » de ces dernières années fait en tous les cas pencher la balance en leur faveur. Mais quid aussi du Standard qui devra digérer l’après-Duchâtelet avec un noyau taillé pour la course au titre ? Enfin, si Genk devrait profiter de l’arrivée de Peter Maes pour assurer sa participation aux PO1, la place de sixième sera la plus ouverte cette année. Avec Charleroi qui voudra confirmer, Ostende qui souhaite s’inviter au bal des Grands, ou encore des clubs comme Malines, Courtrai ou Lokeren qui régulièrement s’invitent à la fête, cela promet de la bagarre !

D’autant qu’avec la réforme, tout le monde voudra éviter de basculer… A ce titre, la plus grosse inconnue reste Mouscron. Les Hurlus ont été rachetés par un Israélien au bras long et oscillent désormais entre le bonnet d’âne et la possible révélation auprès des pronostiqueurs. De notre côté, on a malheureusement pour le Canonnier plus envie de croire la première idée ! Surtout qu’OHL et Matthijsen savent comment se sauver in extremis et que Saint-Trond misera sur son synthétique et son capital sympathie pour prolonger leur bail en JPL acquis la saison dernière.

@Llikael :  Au début, j’ai voulu répondre Anderlecht, car ça me semblait assez clair. Mais je vois beaucoup de problèmes coté mauves. La défense n’est toujours pas au niveau. Remplacer Mbemba par Kara ne semble pas une bonne idée, surtout pour une équipe qui avait déjà besoin d’un deuxième défenseur central solide avant le départ du jeune congolais vers Newcastle. Proto gagnera encore des points, mais on l’a vu, ce n’est pas assez. Au milieu, Tielemans est parti pour régaler mais qui pour l’entourer ? Defour peine a retrouver un semblant de niveau et Praet à l’air d’avoir la tête à un transfert. Il y a toujours Hassan et Gillet, ou encore Dendoncker, mais l’Egyptien n’est pas encore la. Devant, Anderlecht est le plus armé. Sylla se mets en évidence et sera une solution importante pour Hasi si le duo Ezekiel – Okaka ne fonctionne pas. Et derrière eux, à la condition que son physique suive, Matias Suarez pourrait être une addition de choix dans le système Hasi. Si le club trouve les solutions (en interne par un changement tactique, ou externe par des transferts) ils seront les favoris, mais aujourd’hui c’est le FC Bruges qui a ma préférence.

L’équipe de Michel Preud’homme est la plus solide et pour moi le vrai favori. La seule grosse inconnue est le poste de gardien. Bruzzese connait un bon début de saison mais Bolat n’est pas venu pour cirer le banc. En défense les solutions sont multiples et qualitatives. Mechele – Engels – Duarte pour l’axe, le jeune Dion Cools, avec son magnifique début de saison, se place comme une vraie solution à droite Et De Bock, malgré ses 22 ans a déjà 200 matchs (toutes compétitions confondues) dans les jambes. Au milieu et devant, le coach aura l’embarras du choix, une fois toutes les blessures guéries, entre Izquierdo, Rafaelov, Gedoz, Vazquez, Vanaken, les joueurs de talent ne manquent pas et Tuur Dierckx est prêt à se frotter à tout ce beau monde pour être titulaire toute la saison. L’autre petit point sur lequel on peut se questionner est l’attaque, avec Oularé et Diaby le club semble assez léger, mais avec le milieu que MPH peut mettre en place, l’attaquant titulaire devrait avoir l’occasion de se mettre en valeur assez facilement. Et puis enfin, La Gantoise, champion sortant, sera en embuscade derrière ces deux là.

1 thought on “Débat Jupiler Pro League #1 : Qui part favori cette saison ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.