lun. Août 19th, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Italie : La journée de tous les plaisirs

7 min read

En Italie, La Serie A a retrouvé ses têtes d’affiche. Mis à part le Milan, tous les grands clubs sont au rendez-vous en ce début de saison, et occupent le haut du tableau après 6 journées. De quoi nous offrir une 7ème journée pleine d’enjeux et de chocs.

Le choc du Samedi :

Inter Milan – AS Roma

En Italie, il reste encore 4 équipes invaincues après les 6 premières journées. L’énorme choc entre un surprenant Inter et une Roma qui réalise le meilleur départ de son histoire s’annonce donc électrique.

Les équipes :

Toutes les deux en difficultés l’an passé, les deux formations ont changé d’entraîneur cet été. D’un coté, l’élégant Mazzarri. De l’autre, le bouillant Rudi Garcia. Ce sera l’occasion de voir une vraie opposition de style, entre le 3-5-2 Interiste, et le 4-3-3 de la Roma.
Coté Interiste, la tactique devrait ressembler à celle adoptée face à la Juventus : un bloc bas, une défense solide, et des contres menés par le duo Guarin – Alvarez, chargé d’alimenter Rodrigo Palacio en bons ballons.
La Roma, elle, voudra contrôler le jeu, s’installer dans le camp adverse, s’appuyer sur l’orientation du jeu de Totti et la vivacité de ses ailiers, afin de continuer sur sa série de victoire.
On attend un match mémorable au milieu du terrain, ou le trio De Rossi – Pjanic – Strootman aura fort à faire face à Cambiasso, Guarin, Alvarez, voire Kovacic.

« Regardez !! Une légende « 

Les stats :

La Roma a gagné ses six premiers matchs de la saison, a inscrit au moins deux buts dans ses sept dernières sorties, et a gardé sa cage inviolée lors de cinq de ses six dernières rencontres.
Meilleure attaque, meilleure défense, leader du championnat, seconde en moyenne de possession par match, seconde meilleure équipe en terme de passes réussies, la Louve réalise un début de saison impressionnant.

L’Inter est également invaincu cette saison, mais compte deux matchs nuls. A la décharge des Milanais, à la différence des Romains, ils ont deja joué deux « gros », la Juventus, avec qui ils ont partagé les points, et la Fiorentina, qu’ils ont battu. Les Interistes possèdent également la deuxième meilleure défense et le deuxième meilleure attaque du championnat. Tous les ingrédients pour une rencontre explosive sont donc réunis.

Les précédentes confrontations :

9 buts lors des trois derniers Inter – Roma de Serie A, avec un nul, et deux victoires des Giallorossi. Pas de quoi booster la confiance des hommes de Mazzarri à l’aube de ce qui pourrait s’avérer être un premier tournant dans la saison.

Les joueurs à suivre :

D’un coté, Totti, 6 passes décisives en autant de journées de championnat, qui retrouve son rôle de faux numéro 9, et qui est la base du jeu offensif Romain.
De l’autre, Ricky Alvarez, transformé en bon joueur, compte deux buts et trois passes décisives depuis le début de saison.

Rendez-vous Samedi, 20h45, à San Siro.

L’autre match du Samedi :

Chievo Vérone – Atalanta Bergame

Le 17ème reçoit le 13ème, dans une confrontation qui fleure bon le bas de tableau. A signaler que l’Atalanta a perdu lors de ses cinq derniers déplacements, en concédant à chaque fois au moins deux buts.
Pas de quoi rassurer des Bergamasques, qui n’ont plus gagné à Vérone depuis plus de 10 ans.

Le Dimanche, ça continue !

Non contents de proposer le plus gros choc du Samedi soir, la Serie A propose encore deux grosses rencontres ce Dimanche.

Commençons par l’affiche :

Juventus Turin – Milan AC

Certes, Milan est en recul, et ne pourra pas compter sur son meilleur joueur, ni sur sa recrue la plus médiatique. Mais ce match reste tout de même une affiche de prestige, que les deux équipes voudront absolument remporter.
La Juve, invaincue, part nettement favorite, et pourrait profiter d’un résultat favorable pour reprendre la tête de la Serie A.
Mais attention, les Turinois jouent à se faire peur. Nettement au dessus de leurs adversaires, ils concèdent tout de même très souvent l’ouverture du score, avant de réagir. Méfiance, même si Milan ne s’est jamais imposé en Serie A au Juventus Stadium.

En présaison, c’est le Milan qui s’est imposé aux tirs au but

Les joueurs à suivre :

Arturo Vidal est dans une forme éblouissante. Avec 3 buts, deux passes décisives, en 5 titularisations, le Chilien est le moteur de la Juve en ce début de saison.
Coté Milan, c’est toute l’équipe qu’il faudra guetter. Habituée à être menée avant de revenir dans les dernières minutes, ils font preuve d’un combativité remarquable. Mais face à une équipe comme la Juve, prendre un trop gros retard serait rédhibitoire. Il faudra donc que les Milanais soient solides derrière.

L’autre gros match de la journée, lui, sera un match entre outsiders.

Lazio – Fiorentina

Les Florentins s’annonçaient comme les vrais rivaux de la Juve. Fort d’un recrutement clinquant, la Viola comptait faire la course en tête. Seulement, après quelques accrocs mal venus, et avec les blessures de Mario Gomez, puis de Giuseppe Rossi, ils se retrouvent à la 5ème place, juste devant leur rival du week-end, la Lazio.
Les Biancocelesti, inconstants au possible, sont, eux, capables de tout, même s’ils semblent avoir du mal face aux équipes qui occupent le haut du classement.
Ce match nous promet une belle opposition, surtout que le coach Florentin n’est autre qu’une des légendes de l’AS Roma, ce qui ajoutera du piquant à la rencontre.
On pourra alors juger de la solidité de la Fio, qui devra absolument rebondir après deux contre-performances, qui les repousse à 7 points des leaders actuels.

Les autres rencontres :

Napoli – Livourne

Le Napoli est donc le seul prétendant au podium à affronter une équipe d’un standing inférieur. Il faudra faire attention à ne pas renouveler le petit accident qui a coûté deux points face à Sassuolo, tout en faisant perdurer la série d’invincibilité.
Benitez fera très probablement tourner son groupe après la Ligue des Champions, et certains joueurs, comme l’ancien capitaine Paolo Cannavaro, auront à cœur de se montrer.
Coté Livourne, il faudra oublier que cela fait 11 ans que le club ne s’est pas imposé au San Paolo, et compter sur son buteur Oriundo Paulinho, afin de continuer un parcours qui les porte actuellement à la 8ème place.

Parma – Sassuolo

Parme reçoit le dernier du championnat, qui cherchera à remporter la première victoire de son histoire en Serie A, après avoir pris ses deux premiers points lors des deux dernières journées.
Les Parmesans, eux, ont absolument besoin d’une victoire, pour confirmer l’excellent résultat obtenu ce Lundi à Florence, au bout du suspens. Ils devront compter sur un Biabiany des grands jours pour marquer, mais aussi sur un grand Lucarelli, pour empêcher Sassuolo de revenir au score, ce que les promus ont fait lors des deux dernières journées.

Sampdoria – Torino

Dans un duel historiquement très équilibré, c’est une Samp en très grande difficulté qui recevra un Toro qui débute plutôt bien sa saison.
Les hommes de Delio Rossi ont reçu une fessée lors du derby, et ont été incapables de gagner le moindre match depuis le début de la serie A. Le Torino, de son côté, mené par un Alessio Cerci à l’origine de 5 des 8 buts du club, cherchera à prendre des points qui permettront à l’autre club de Turin de s’éloigner toujours plus de la zone de relégation.

Allez les gars, la Serie B, c’est droit devant !

Udinese – Cagliari

Deux habituels troubles-fête de la Serie A se rencontrent, mais cette fois-ci c’est dans une relative indifférence.
Cagliari enchaîne les nuls (Ils en sont à 4 d’affilée), alors que l’Udinese ne retrouve plus la magie qui lui permettait de se qualifier régulièrement pour les compétitions Européennes.
Il n’en reste pas moins qu’Udine est invaincu à domicile, alors que les Sardes n’ont pas encore gagné à l’extérieur.

Catane – Genoa

Deux équipes à 4 points. Deux équipes à 10 buts encaissés. Deux équipes réputées pour leur agressivité et leur habitude à finir le match avec plus de cartons que d’occasion. Ce sera donc l’opportunité de voir ce que Miralem Pjanic, franchement transféré à Catane, peut donner dans un vrai combat, tandis que le Grec Tachtsidis retrouvera pour l’occasion l’un de ses anciens clubs.
Le match dans le match opposera le cerveau du Genoa, Lodi, au buteur de Catane, Barrientos. Espérons qu’ils apporteront un peu d’amour dans ce monde de brutes.

Bologne – Hellas Vérone

Pour se remettre de la leçon reçue à l’Olimpico, les Bolognais reçoivent le Hellas, qui a pris 90% de ses points à domicile. Seulement, les Rossoblu n’ont pas gagné le moindre match cette saison, et ont fait preuve d’une faiblesse défensive assez peu commune.
Très peu à l’aise pour défendre sur les contres, ils joueront une équipe de Vérone en confiance, et habituée à subir puis à sortir vite pour créer le danger.
Ce sera donc difficile pour Bologne, qui pourrait, en cas de défaite, s’enfoncer encore un peu plus dans la zone de relégation.

13 thoughts on “Italie : La journée de tous les plaisirs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.