lun. Août 19th, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Pleure pas Mario, la semaine a été nulle

3 min read

Alors que le championnat semblait presque terminé, la Juve survolant son sujet et ne lâchant pas de points, le nul de la Vieille Dame à Vérone dans un match ou les hommes de Conte avaient pourtant rapidement fait la différence, c’est Luca Toni qui a permis à son équipe de revenir dans le match.

Forcément, si les adversaires de la Juve n'alignent pas de gardien, forcément qu'ils gagnent tout le temps !
Si les adversaires de la Juve n’alignent pas de gardien, forcément qu’ils gagnent tout le temps !

Un nul sans conséquences ?

Mais malgré ce « ralentissement », la Juve garde son avance. En effet, face au rideau de fer façon Laziale, ses poursuivants Romains n’ont pu faire mieux qu’un 0-0, malgré un but refusé à Gervinho, et une domination de tous les instants. Un coup pour rien, donc, dans la course au Scudetto.

La défense de la Lazio Dimanche dernier
La défense de la Lazio Dimanche dernier

Resserrement en tête

Avec ce nul de la Roma, ajouté au match en retard pour les joueurs de Garcia, le Napoli reprend espoir dans la lutte à la seconde place. Les deux équipes, également à la lutte pour une place en finale de la Coupe, devraient s’écharper jusqu’au bout de la saison pour tenter d’éviter le tour préliminaire de la Ligue des Champions.

A moins que la multiplication des matchs et les tâtonnements de Benitez ne permettent à la Fiorentina, à l’Affût, de s’immiscer discrètement dans le trio de tête.

Et après ?

Outre le capitanat assez surprenant de Méxès, ce que l’on retiendra du match du Milan, ce sont les larmes de Balotelli. Encore inexpliquées (certains évoquent son mauvais match, d’autres d’éventuels chants racistes, mais rien n’est confirmé), elles montrent toute la détresse dans laquelle se retrouve la jeune star du Milan, lui qui réalise, à l’image de son club, une saison très moyenne.

Tu sais, Mario, ca nous a fait pareil la première fois qu'on a eu droit au duo Rami - Mexes en Bleu.
Tu sais, Mario, ca nous a fait pareil la première fois qu’on a eu droit au duo Rami – Mexes en Bleu.

Coté Inter, après avoir écrasé Sassuolo 7 à 0 à l’aller, c’est cette fois-ci avec un seul petit but que les hommes de Mazzarri s’en sont sortis. Sans magie ni surprise, juste avec de la réussite. Une saison très décevante, donc, dans la ville de la mode, ou il se murmure que toute la colonie Argentine pourrait aller voir ailleurs si l’herbe est plus verte dès la saison prochaine.

Coté Bologne, malgré la vente improbable de Diamanti en Chine, le club a réussi à s’imposer au Torino, grâce au remplaçant de l’international Italien, le jeune Argentin Cristaldo. De quoi prendre un peu d’avance sur le Chievo, victime d’un autre ancien, Antonio Di Natale.

Les légendes ne meurent jamais
Les légendes ne meurent jamais

A suivre

Après la Coupe, en milieu de semaine, on retrouvera de belles oppositions. L’Inter rendra visite à la Fiorentina, tandis que la Samp se déplacera à l’Olimpico, pour jouer la Roma. De quoi se faire de vraies idées sur la physionomie en haut du tableau en Italie.

1 thought on “Pleure pas Mario, la semaine a été nulle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.