mar. Juin 18th, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Vu d’Italie #2 – 4/4 : Mihajlovic est-il le coach qu’il faut à Milan?

5 min read

Vous en avez désormais l’habitude, TLMSenFoot traite des championnats peu médiatisés qui nous passionnent.
Cette ligne éditoriale nous est chère et ne sera pas bouleversée au profit du football buzz (qui ferait pourtant bien plus de vues).
A plusieurs reprises, la question du non-traitement de la Serie A nous a été posée.
La vraie raison à cela tient au fait que TLMSenFoot n’apporte aucune plus-value aux lecteurs en faisant des points hebdomadaires sur ce championnat, ceux-ci étant déjà bien réalisés ailleurs sur le web.

La plus-value serait par contre de proposer un traitement en profondeur de ce championnat, chose que l’on ne retrouve que sur les sites spécialisés, pas forcément connus des non-initiés.

A ce titre, nous avons décidé de réunir plusieurs experts, supporters de différents clubs, afin de récolter leurs avis sur différents sujets d’actualité.

Pour ce 2e numéro de Vu d’Italie, 4 sujets seront mis en lumière.

1- Après Parma, le Genoa également interdit de licence UEFA par la FIGC. Pourquoi cette décision et va-t’on vers une généralisation de faillite des clubs italiens ?

2- Les joueurs à aller chercher en Serie A pour la Ligue 1.

3- En matière de football, la ville de Rome a-t-elle structurellement dépassé celle de Milan?

4- Mihajlovic est-il le coach qu’il faut à Milan? (quel serait le meilleur coach pour Milan?)

italie

Mihajlovic est-il le coach qu’il faut à Milan? (quel serait le meilleur coach pour Milan?)

NB : au moment du débat, Mihajlovic n’était pas encore officiellement intronisé.

@Monsieur_Mehdi :
L’effectif a été construit par un homme, un seul : Silvio Berlusconi. Puisqu’aucun entraineur ne trouve grâce à ses yeux pour gérer ses fabuleuses recrues, autant qu’il prenne l’équipe en main lui-même.
Il en rêve depuis longtemps, et au moins, si le spectacle n’est pas sur le terrain, il sera au moins sur le banc.
Si ça peut au passage éviter de griller des gens comme Seedorf, qui a l’air d’avoir une vraie réflexion et d’avoir fait un vrai travail sur son role de coach, ça ne peut qu’être bénéfique.

@AcMilan_France :
Rien ne l’indique, mais nous voulons y croire !
Le bilan de Sinisa en tant qu’entraîneur n’est pour l’instant pas flamboyant. Ses passages à la Serbie et à la Fiorentina se sont révélés des échecs (dans des contextes certes compliqués), il n’a pas imposé une « patte » dans le jeu de ses équipes, il n’est pas milanista (pire, interista !) et plus globalement les entraîneurs étrangers de l’ère Berlusconi n’ont guère brillé. La « hype » autour de lui en Italie est assez difficilement compréhensible.
Ceci dit, Mihajlovic a tout de même eu quelques réussites en tant qu’entraîneur (à Catania surtout et à la Samp en partie), mais surtout sa personnalité, charismatique, pleine d’autorité, peut faire espérer qu’il devienne un bon entraîneur dans un grand club. Le club devrait mettre à disposition de bien meilleurs joueurs que ceux gérés par ses deux malheureux prédécesseurs…
Une chose est certaine, étant donné l’effectif dont il devrait disposer et son passé non-milanista, nous serons bien moins patients que nous l’avons pu être envers Pippo…

GENOA, ITALY - OCTOBER 25:  UC Sampdoria head coach Sinisa Mihajlovic looks on during the Serie A match between UC Sampdoria and AS Roma at Stadio Luigi Ferraris on October 25, 2014 in Genoa, Italy.  (Photo by Valerio Pennicino/Getty Images)
GENOA, ITALY – OCTOBER 25: UC Sampdoria head coach Sinisa Mihajlovic looks on during the Serie A match between UC Sampdoria and AS Roma at Stadio Luigi Ferraris on October 25, 2014 in Genoa, Italy. (Photo by Valerio Pennicino/Getty Images)

@LeCalcioFoot :
Début juin, on disait que c’était fait et j’ai tout de suite tweeté mon scepticisme quant à ce choix. A l’heure où j’écris, à mi-juin, c’est pas encore officiel. Ce qui est étrange d’ailleurs, qu’attendent-ils? De trouver une entente pour le contrat de Inzaghi? Moi ils me donnent l’impression de ne pas être eux-même convaincu de leur choix.
En ce moment Galliani se promène dans le jet de Doyen Sports à travers l’Europe pour négocier de gros noms grâce au chéquier chinois (Jackson Martinez semble dans le sac). La logique aurait voulu un gros nom ronflant sur le banc, comme l’est (était) la coutume du grand Milan. Ancelotti a d’ailleurs été courtisé avec insistance pour reprendre ce projet ambitieux, sans succès. Choix judicieux que ça aurait été. Mais si ton premier choix est Ancelotti, comment avoir Sinisa Mihajlovic en 2ème? Dur, froid, n’a entrainé que des petits, pas de palmarès (de coach), ex-interiste, Mihajlovic est tout l’inverse de Carlo. Et colle pas du tout au style Milan, et encore moins au « new international AC Milan de Mr Bee qui veut s’exporter en Asie et rachète de gros joueurs ». Aux premières vagues, il se fera descendre par tous. Et ça risque d’arriver très vite.

@Enzocalcio :
Après de longues semaines de doute quant au futur entraineur du Milan AC, on sait maintenant que c’est Siniša Mihajlović, entraineur de la Sampdoria pendant 2 saisons (2013-2015) et ancien joueur de l’Inter, qui va succéder à Inzaghi. Son premier challenge sera de convaincre le peuple Rossonero. En effet en 2010, Mihajlović avait déclaré dans une interview qu’il ne pourrait jamais entrainer Milan par respect pour les Interisti. Une déclaration qui a vite refait surface lorsqu’il a été placé à la tête des Rossoneri, il a vite réagi et annoncé qu’à l’époque il avait besoin d’ennemis mais que depuis il avait vieilli et muri. Premier entraineur de l’ère Bee Taechaubol, il récupère une équipe qui ne fait plus rêver et un vestiaire loin d’être uni, sa mission sera de rallumer un San Siro qui s’éteint un peu plus chaque saison. Alors certes Mihajlović n’est pas Ancelotti et il n’aura pas autant de crédit que ce dernier auprès de Berlusconi concernant le mercato mais il arrive à Milan avec ses idées après une bonne saison avec la Sampdoria, 3ème à la trêve hivernal et 7ème en fin de saison, les Blucerchiati sous Sinisa n’ont connus que 2 défaites a domicile cette saison, seule la Juve a fait mieux en Serie A, une telle performance du coté de Milan permettrai de refaire de San Siro un stade craint de ses adversaires. La renaissance Milanaise est en marche.

3 thoughts on “Vu d’Italie #2 – 4/4 : Mihajlovic est-il le coach qu’il faut à Milan?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.