lun. Sep 23rd, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Débat Oranje #1 – 4/4 : Quel futur pour l’Eredivisie ? Vraie force en Europe ou tremplin pour jeunes ?

6 min read

Après le succès des débats sur le foot Italien, l’expérience a été étendue à d’autres pays, notamment aux Pays-Bas.

A ce titre, nous avons décidé de réunir plusieurs experts, supporters de différents clubs, afin de récolter leurs avis sur différents sujets d’actualité.

Pour ce premier numéro de Débat Oranje, 4 sujets seront mis en lumière.

1/4 : La domination du PSV : faiblesse de la concurrence ou vraie domination?

2/4 : Le cas Richairo Zivkovic

3/4 : La collaboration entre Chelsea et le Vitesse fausse-t-elle le championnat?

4/4 : Quel futur pour l’Eredivisie ? Vraie force en Europe ou tremplin pour jeunes ?

paysbas

@Ceesnipes : L’Eredivisie a pour une fois été plutôt sympathique en Europe. Beaucoup de bons matches, quelques coups d’éclats (Feyenoord – Seville, anyone ?) mais finalement une petite déception de voir disparaître le Big Three de manière assez anonyme. Il semble tout de même que l’Eredivisie est sur le bon chemin, avec des jeunes qui restent en Eredivisie comme Albert Rusnak, et des anciens bons joueurs qui restent après un bon retour, comme Karim El Ahmadi. On n’a toujours pas trouvé le quatrième club qui pourrait bousculer le Big Three mais après l’échec AZ (jamais régulier), l’échec Twente (qui est en train d’exploser) et autres clubs qui ne sont pas réguliers, on peut voir le Vitesse ou le PEC Zwolle qui semblent vouloir s’inscrire dans la durée en haut des classements. L’avenir de l’Eredivisie n’est peut-être pas bleu comme l’azur, mais il est en tout cas bien plus intéressant qu’il y a quelques années.

@manelo_ : Ce beau championnat qu’est l’Eredivisie mérite un peu plus de visibilité, mais bon, nous sommes en France, donc on ne va pas trop en demander tout de même. Concernant la question de départ, j’opterais (malheureusement) vers une Eredivisie qui est plus un tremplin pour les jeunes hollandais, mais aussi les joueurs scandinaves (Norvège, Danemark, Suède, Islande etc…).
Pour que ce championnat se fasse une vraie place dans le gratin européen, il faudrait quelques résultats en Ligue des Champions, mais surtout en Europa League. Ce qui est, pour le moment, loin d’être le cas, malheureusement. Cependant, c’est peut-être un mal pour un bien puisque ces jeunes qui évoluent dans les différentes équipes qui ont la chance de jouer les compétitions européennes offrent une expérience non-négligeable.
Mais à ce jour, l’Eredivisie est, pour moi, plus un tremplin pour les jeunes qu’une force européenne. Toutefois, espérons que cela change dans les années futures pour le bien des Pays-Bas. C’est donc au PSV, l’Ajax, l’AZ Alkmaar, Groningen et le vainqueur des Playoffs, cette saison le Vitesse Arnhem, de monter au créneau la saison prochaine, et dans les années à venir, de montrer le niveau de ce championnat. Toutefois peut-être qu’avec le changement de règlement, qui offre aux champions de chaque pays d’être dans le chapeau 1 de la ligue des champions, cela permettra aux prochains Kampioenen de faire de l’Eredivisie une véritable place forte en Europe au fil des années.

Recoucou? Pas sûr
Recoucou? Pas sûr
@rhaydde : Je vois vraiment pas l’Eredivisie redevenir une place forte du foot européen, et gagner une C1. Les gros championnats ont beaucoup trop d’avance financièrement, le fossé se creuse et la tendance n’est pas prête de s’inverser. C’est d’ailleurs plutôt bien illustré par le cas Rafael van der Vaart, qui se dit intéressé par un retour à l’Ajax, mais préférerait quand même un contrat juteux en Angleterre.
Elle continuera donc à être ce qu’elle est depuis l’arrêt Bosman, une ligue de développement. Un championnat où les jeunes percent, apprennent le haut niveau, passent éventuellement d’un petit club à un des 3 gros clubs du pays, avant de partir à l’étranger dans l’un des gros championnats.
@bolwk : Le football est dirigé mondialement par la FIFA, qui sont des mafieux avérés. Et en Europe par l’UEFA, qui sont visiblement de la même veine que les mecs de la FIFA. L’économie mondiale est dans l’idée que le libre-échange c’est ce qu’il faut. On vit dans l’espace Shengen et l’arrêt Bosman est son représentant dans le foot. On arrive donc face à un petit casse-tête : comment empêcher des Européens de jouer partout en Europe alors qu’une entreprise peut très bien fonctionner qu’avec des étrangers. Or il semblerait que les clubs de football soient aussi des entreprises. On pourrait décider d’imposer un quota de joueurs néerlandais en Eredivisie mais ça n’empêchera toujours pas les meilleurs joueurs de partir dans les championnats où une équipe peut être composée que de joueurs non-indigènes. Autrement dit, il faudrait imposer une régulation européenne sur le nombre de nationaux par équipe, et je ne vois pas quel intérêt aurait l’UEFA là-dedans. Ils gagnent de l’argent avec les clubs qui profitent de ce système, c’est eux qui valorisent leurs produits. On ne tue pas la poule aux œufs d’or.
Néanmoins, hormis la possibilité que l’UEFA lance une régulation qui serait forcément profitable au football néerlandais, ce qui ne risque pas d’arriver, on pourrait faire du « football fiction » un peu plus plausible : les trois gros clubs néerlandais décident de devenir des topclubs européens. Ils investissent des millions sur des gros joueurs, gardent leurs pépites, font donc des bons résultats en Europe et gagnent encore plus de pognon. Sauf que, même si ça fait rêver, il faut se poser une question, savoir quelle est la cause qui entraînerait ces conséquences ? Un fort investissement initial de capitaux. Mais qui est capable d’investir tant d’argent pour un retour quasi-nul, car il ne faut pas se le cacher, le championnat est peu regardé, le pays est petit, autrement dit l’investissement est extrêmement risqué et pas très rentable. Twente a joué un peu à ce jeu et est en train de se casser la gueule violemment, AZ a connu la même histoire.
Autrement dit, l’Eredivise semble promise à rester ad vitam æternam un tremplin pour jeunes et peut-être que les retombées financières dues à ce rôle permettront d’envisager des politiques sportives un poil plus ambitieuses mais il ne faut pas rêver, même si les clubs néerlandais pourront briller sporadiquement, ça semble compliqué pour qu’ils reviennent durablement dans la « crème de la crème » du football.
@polprins : L’Eredivisie est, aujourd’hui, un championnat de seconde zone. D’un point de vue national, il y a encore cet engouement autour des clubs locaux et du trio Ajax, PSV, Feyenoord qui attirera toujours les foules. Sortie du territoire néerlandais, l’Eredivisie n’est plus grand-chose. Un championnat qui se révèle faible et qui ne montre que très rarement le bout de son nez en compétitions européennes. L’Eredivisie peut remercier son histoire, une donnée très importante notamment pour l’Ajax qui aura toujours la réputation de bonne équipe européenne même s’ils sont faibles. Le championnat néerlandais (et non pas hollandais !) est une source de talents pas chers pour les grands championnats européens, et parfois un club arrive à faire une belle plus-value comme avec Depay, Blind et d’autres. Il se peut que ce championnat se relève, que les entraîneurs s’adaptent à leurs joueurs au lieu de s’entêter parfois avec le 4-3-3 de Cruijff mais pour ça il faut de l’argent, et malheureusement ça ne tombe pas du ciel ! Les stades sont beaux, le fait d’avoir une équipe nationale qui marche peut aider le championnat. On n’a pu voir qu’il y avait de bons joueurs lors de la Coupe du Monde au Brésil mais les grandes écuries devraient changer leur philosophie. Avant l’Ajax, le PSV, le Feyenoord recrutaient les meilleurs joueurs d’Eredivisie, maintenant ces derniers partent directement à l’étranger comme Bas Dost. On ne peut pas enlever à ce championnat qu’il est gorgé de pépites et que les entraineurs osent faire jouer des jeunes pour qu’ils explosent (et rapportent de l’argent). A l’image du Vitesse, l’Eredivise est aussi un tremplin et Haller ne pourra pas dire le contraire.

4 thoughts on “Débat Oranje #1 – 4/4 : Quel futur pour l’Eredivisie ? Vraie force en Europe ou tremplin pour jeunes ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.