mer. Jan 22nd, 2020

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Y’a du monde aux Balkans

3 min read

A la veille de la 12ème journée, 4 équipes se tenaient en 1 point : Dinamo, Hajduk, Rijeka et Lokomotiva. Le derby de Split et le choc Dinamo-Rijeka promettaient donc beaucoup en haut de tableau

 

LES RESULTATS

 

NK Slaven Belupo     3.2       NK Lokomotiva Zagreb

NK Osijek                  0.0       NK Zadar

HNK Hajduk Split     0.0       RNK Split

NK Istra 1961            2.1       Hrvatski Dragovoljac

Dinamo Zagreb          1.0       HNK Rijeka

 

LE RESUME

 

En ouverture de la journée, le Lokomotiva Zagreb se déplaçait sur le terrain du Slaven Belupo pour prendre la tête de la ligue. Après 2 buts du Lokomotiva dans le premier quart d’heure, on se dit que l’affaire est réglée, et on remet les bières au frais pour le match suivant. Sauf qu’un homme nommé Davor Vugrinec, 38ans, meilleur buteur de l’histoire de la 1ère division croate (136 buts), fait son entrée à la mi-temps. 1 passe décisive et 2 buts plus tard, le Lokomotiva pouvait rentrer à la maison et se mordre les doigts de ne pas avoir mis la pression sur ses concurrents pour le titre.

 

Le lendemain, au tour de l’Hajduk d’avoir la possibilité de prendre la place de leader avant le choc de la journée entre le grand rival du Dinamo et Rijeka. Ce derby entre les 2 équipes de la ville devant 8000 spectateurs a été âprement disputé et s’est conclu sur un socre nul et vierge malgré une large domination de l’Hajduk en seconde mi-temps (11 tirs et 66% de possession de balle). Cependant, la vraie surprise est venue de la conférence de presse avec la démission de Jens Andersson, le directeur sportif de l’Hajduk, seulement 4 mois après sa prise de fonction. Andersson a évoqué des raisons familiales pour justifier son départ (on n’est pas obligé de le croire).

 

En bas de tableau, 2 des 3 plus mauvaises attaques du championnat s’affrontaient pour un match digne de ligain : Osijek-Zadar 0.0. Osijek, dernier représentant de l’est de la Croatie, est en train de s’effondrer, englué entre problèmes financiers et mauvaise gestion sportive. Concurrent direct d’Osijek, NK Hrvatski Dragovoljac Zagreb, qui, comme tout le monde le sait, a affronté Bastia lors de la mythique coupe Intertoto 1997, défiait NK Istra confortablement accroché au milieu de tableau. Les joueurs de Pula ont réalisé une excellente première période (2-0, un expulsé adverse) mais se sont relachés en 2ème mi-temps encaissant un but et n’ayant plus le contrôle du match.

 

Dimanche, 19 heures, le choc opposait les 2 équipes présentes en poule de l’Europa League : Dinamo Zagreb (24 points) et Rijeka (23 points). Le Dinamo l’a emporté avec un but de la tête de Soudani qui a parfaitement surgi sur un coup franc très bien tiré par Pamic. Le but est arrivé tardivement (90+2′) mais était plus que mérité tant Rijeka a été particulièrement lamentable en refusant le jeu, se contentant de défendre toute la partie. Cette première défaite en championnat coûte cher pour Rijeka qui est maintenant relégué à 4 points du Dinamo.

Soudani, qui n’est pas soudanais mais algérien, a été l’auteur du but victorieux contre Rijeka

LES TOP SCORERS

 

8 buts Leon Benko (Rijeka)

5 buts El Arbi Hillel Soudani (Dinamo Zagreb)

 

LE CLASSEMENT


 

LA DECLA DU JOUR

 

Vedran Runje «Maksimir[stade du Dinamo] est l’un des stades les plus laids du monde»

 

LA PETITE HISTOIRE

 

Ce mercredi, en coupe de Croatie, Rijeka se déplaçait à Blato, club de 3ème division et petite ville située sur la sublime île de Korcula. L’environnement a dû inspirer Andrej Kramaric (3 buts en championnat cette saison) puisque ce dernier a été l’auteur d’un octuplé, ce qui est le record de buts en un seul match professionnel en Croatie! Lyon, prochain adversaire de Rijeka en coupe d’Europe, est prévenu.

 

Tu veux impressionner ta meuf ? Emmène là à Korcula pour tes prochaines vacances

Rendez-vous la semaine prochaine pour un «Y’a du monde aux Balkans» spécial Dinamo afin d’expliquer les problèmes et (nombreuses) erreurs de la politique sportive du club.

5 thoughts on “Y’a du monde aux Balkans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.