mer. Oct 16th, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Jupiler Pro League – La Chute

7 min read

La Jup’ – Minute

Charleroi a gagné ce week-end pour la troisième fois de la saison. Les Carolos l’ont emporté face à Lokeren et son buteur Harbaoui. Pour battre une équipe plutôt très solide depuis le début de la saison, les Zèbres ont notamment pu compter sur le troisième but en quelques semaines de l’ex médian du PSG Neeskens Kebano (pour les fans de Ligue 1 alternative, Sloan Privat, l’ancien joueur de Sochaux, à lui inscrit son premier but en Belgique ce week-end face à Genk). Charleroi en profite pour se caler bien tranquillement à la neuvième place du classement et pour mettre six points entre lui et la place de barragiste (la quinzième) occupée pour le moment par le KV Ostende .

Le FC Bruges de Preud’homme a éprouvé des difficultés pour venir à bout des universitaires de Oud-Heverlee Leuven. Les Blauw en Zwart ont du se contenter d’une victoire un but à zéro grâce à une réalisation de Vadis Odjija Ofoe. On notera l’exclusion peu avant l’heure de jeu de Maxime Lestienne pour un deuxième carton jaune.

Courtrai a créé la surprise ce dimanche en allant s’imposer (0-1) sur le terrain d’Anderlecht. Demi-surprise en fait si l’on se rappelle qu’il s’agit déjà de la quatrième défaite en championnat pour les mauves (plus que sur toute la saison dernière) et de la sixième en quatorze matchs toutes compétitions confondues. Un ratio assez incroyable pour le Sporting bruxellois. Sur le plan comptable, il s’agit du pire départ en championnat depuis la saison 1998-1999. Dimanche, Anderlecht ne s’est créé que deux occasions franches, toutes deux galvaudées par un Cyriac en manque totale de confiance après quasiment deux ans sans compétition en raisons de plusieurs blessures graves.

Et voilà, ça y est, le Standard a perdu ce dimanche ses premiers points de la saison. Après leur match nul médiocre de jeudi en Suède, les Liégeois ne sont pas parvenus à mettre en difficulté Zulte-Waregem. Et à la 78e minute, l’Islandais Skulason devançait la sortie de Kawashima pour convertir de la tête un coup-franc de Thorgan Hazard. Evidemment, personne n’est encore inquiet du côté de Liège. Il sera cependant intéressant de voir comment les Standardmen vont gérer leur programme difficile après la trêve internationale. En effet, ils rencontreront successivement en championnat Charleroi, Anderlecht et le FC Bruges.

Les Résultats

FC Bruges – OHL

1 – 0

Waasland-Beveren – Ostende

2 – 0

Lierse – Mons

2 – 1

FC Malines – Cercle

1 – 2

Charleroi – Lokeren

2 – 1

La Gantoise – RC Genk

1 – 2

Anderlecht – KV Courtrai

0 – 1

Zulte-Waregem – Standard

1 – 0

Le Classement

Malgré sa défaite, le Standard conserve sa place de leader de la JPL. Bruges revient à un petit point des Liégeois, Zulte à trois. Grâce à sa victoire en déplacement à La Gantoise (où Mircea Rednic, ex coach du Standard en 2012-2013, vient de débarquer), Genk dépasse Anderlecht et s’empare de la quatrième place. En bas de classement, Mons et Ostende font la mauvaise affaire du week-end puisque le Lierse, le Cercle et Waasland ont tous pris les trois points ce week-end.

Retrouvez le classement complet de la JPL ici.

La Course au Taureau d’Or

Grâce à son neuvième but de la saison Hamdi Harbaoui, l’attaquant tunisien de Lokeren, prend seul la tête du classement des buteurs. Il devance notamment d’un pion le Croate Ivan Santini, auteur de son premier but à l’extérieur de la saison à Anderlecht.

9 buts Harbaoui (Lokeren) +1
8 buts Batshuayi (Standard); Santini (KV Courtrai) +1
7 buts Hazard (Zulte)

Le programme de la 11e journée

Après l’intermède « Je vais à Rio, de Janeiro… », la JPL sera de retour le vendredi pour le choc des équipes qui galèrent (chacune à son niveau, hein): Mons recevra en effet  le Sporting d’Anderlecht au stade Tondreau. Il y aura aussi des matchs le samedi mais pas non plus de quoi annuler son week-end VTT dans les Ardennes. Par contre, le dimanche verra s’affronter les représentants des deux « mégalopoles » wallonnes: Charleroi et Liège. Si les deux villes ne sont distantes que d’une centaine de kilomètres à peine, elles s’inscrivent pourtant dans des terroirs très différents. Bien que sportivement, la concurrence ne saute pas aux yeux, les rencontres entre les deux équipes donnent souvent des matchs animés sur le terrain comme dans les  tribunes. A suivre donc.

Vendredi 18/10
Mons – Anderlecht

Samedi 19/10
Cercle – Zulte-Waregem
RC Genk – Lierse
Ostende – Malines
OHL – Waasland-Beveren
Lokeren – La Gantoise

Dimanche 20/10
Standard – Charleroi
Courtrai – FC Bruges

Le Quartier européen

Une victoire, deux défaites et un match nul. C’était le bilan de la première journée européenne pour les clubs belges. C’est aussi celui de la deuxième. Pas de quoi faire des claquettes avec Annie Cordy sur la Place de Brouckère, vous vous en doutez.

En Ligue des Champions,  Anderlecht a subi une lourde défaite à domicile (0-3)  contre un pourtant peu impressionnant Olympiakos Le Pirée. Mitroglou a tout réussi pendant qu’Anderlecht ne parvenait pas à convertir ses nombreuses occasions dont, une nouvelle fois, un pénalty. Il n’y a vraiment pas matière à sourire du côté d’Anderlecht et pourtant le coach comme les dirigeants sont ravis-ravis: Anderlecht et ses jeunes ont été bons (si si! enfin, un peu quoi), c’est génial pour l’avenir. C’est pas faux si on ne tient pas compte du fait que justement  l’avenir des ces jeunes joueurs talentueux passera par d’autres clubs et qu’Anderlecht en profitera nettement moins sur le terrain que financièrement. Et oui, ça fait longtemps qu’on sait que ça se passe comme ça mais ça reste très frustrant quand même!

« Tu vas le rater, euh! tu vas le rater… » (dhnet.be)

En Ligue Europa, Genk a aligné une deuxième victoire consécutive, contre le FC Thun. Les Limbourgeois sont évidemment parfaitement placé pour se qualifier pour le tour suivant. A confirmer. Dans la même compétition, Zulte-Waregem a tenu pendant soixante minute avant de s’effondrer sur le terrain du Rubin Kazan et d’en prendre quatre. Le Standard a quant à lui confirmé ses difficultés étonnantes au niveau européen. Après la défaite contre Esbjerg, les Liégeois n’ont ramené qu’un point du terrain synthétique de Boras sur lequel Elsfborg les accueillait. La première mi-temps des Rouches fut très mauvaise. La rentrée de William Vainqueur (ex Nantes) à la place de Yoni Buyens à la pause a fait beaucoup de bien et a permis au Standard de revenir dans la partie et de ne pas déjà enterrer ses ambitions européennes pour cette saison.

Red Devils Corner

Voilà on y est. La dernière ligne droite (on l’espère en tout cas) pour la qualif’ pour la Coupe du monde 2014. Pour rappel, si les diables rouges parviennent à se qualifier, ce serait la première compétition internationale disputée par la Belgique depuis 2002. Je ne vous cache pas que c’est très long. Et je ne vous cache pas non plus que l’attente suscitée par cette équipe est à la hauteur de la frustration engendrée par dix années de déceptions et de revers.

Vous n’êtes pas sans savoir que pour se qualifier directement pour le Brésil et éviter la très piégeuse phase des barrages, il faut terminer en tête de son groupe. Pour cela, il suffit en théorie aux Belges d’obtenir un seul petit point sur les deux matchs restant à disputer (vendredi en Croatie et mardi prochain à Bruxelles face au Pays de Galles). En théorie seulement, parce qu’avec cinq points d’avance sur la Croatie et une différence de buts très favorable (+13 contre +6), il faudrait que les nappes à carreaux l’emportent à la fois contre les diables et massacrent l’Ecosse à l’extérieur  pour nous passer devant (si le PdG obtient le nul à Bruxelles). Le plus simple est donc de gagner ou de faire un nul en Croatie. Voilà, y a plus qu’à.

Confiance mais aussi méfiance seront donc les deux maîtres mots de l’équipe de Wilmots pour la semaine à venir. L’objectif sera d’obtenir la qualification dès la déplacement à Zagreb ce vendredi. Pour ce faire, les diables devront se passer de Benteke (de retour pour le PdG?), et sans doute aussi de Captain Vince Kompany et du red devil à plein temps Marouane Fellaini. Mirallas est quant à lui incertain pour ces deux rencontres.

Les espoirs de tout un peuple rassemblé dans l’optique de la jouissance ultime (restons sobre):

Gardiens: Courtois (Atletico), Mignolet (Liverpool), Casteels (Hoffenheim)

Défenseurs: Kompany (Manchester City), Alderweireld (Atletico), Ciman (Standard), Gillet (Anderlecht), Verthongen (Tottenham), Vermaelen (Arsenal), Lombaerts (Zenit), Van Buyten (Bayern), Pocognoli (Hanivre)

Milieux: Dembele (Tottenham), Defour (Porto), Witsel (Zenit), De Bruyne (Chelsea), Fellaini (Manchester United), Mertens (Naples), Simons (FC Bruges)

Attaquants: Hazard (Chelsea), Mirallas (Everton), Chadli (Tottenham), Lukaku (Everton), Benteke (Aston Villa), Bakkali (PSV)

Des kusjes.

1 thought on “Jupiler Pro League – La Chute

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.