lun. Juil 13th, 2020

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Bröndby-FC Copenhague : moins décisif, toujours explosif

3 min read

A l’occasion du premier New Firm de la saison ce dimanche à 13h, le FC Copenhague tentera de conforter sa première place au classement sur le terrain de Bröndby, seulement huitième, qui aura à cœur d’enrayer la belle série de son meilleur ennemi.

Danemark

 

« A part cette rencontre, aucun autre match ne se finit en bagarre au Danemark »

D’un côté les Bleus et Jaunes. De l’autre les Blancs. Comme en Argentine, le derby de la capitale danoise s’annonce explosif. A moindre échelle quand même que Boca Juniors-River Plate, Bröndby-FC Copenhague, qui se jouera ce dimanche à 13h à Bröndby Stadion, attise les tensions.

Comme Boca Juniors, Bröndby, évoluant avec les mêmes couleurs que l’ancien club de Diego Maradona, représente un quartier populaire de la ville. Contrairement au FC Copenhague, fondé en 1992, perçu comme un club « riche ». « Le club a eu rapidement des ambitions en achetant des joueurs très chers, explique Morten Crone chef de la rubrique football pour le quotidien danois BT. Il y a un choc culturel entre les deux clubs. C’est la raison pour laquelle la rivalité est si grande. C’est un peu comme si on comparait Chelsea et West Ham ».

Le stade de 29 000 places sera plein. L’ambiance sera de mise pour le New Firm, le nom donné au derby danois. « A part cette rencontre, aucun autre match ne se finit en bagarre au Danemark », informe le journaliste de BT. Il y a un an et demi, des supporters de Bröndby encagoulés s’étaient infiltrés avec ceux du FC Copenhague. La sécurité était rapidement intervenue pour évacuer ces ultras. « Les joueurs vivent ce type d’événement une fois dans leur carrière. Sur le terrain, le match est très intensif. Il y a beaucoup de tacles », ajoute Morten Crone.

Brøndby_stadium_panorama

Bröndby n’a plus été champion depuis 2005 !

L’autre cause de cette rivalité est aussi sportive. « Avec Rosenborg en Norvège, Bröndby était à l’époque l’autre grand club de Scandinavie avant l’arrivée du FC Copenhague », précise Morten Crone.

Depuis 2005, Bröndby, qui n’a pas remporté le moindre titre de champion, est rentré dans le rang. Malgré la présence de joueurs de gros calibre comme Daniel Agger ou Johan Elmander. Alors forcément, le derby semble légèrement moins alléchant que par le passé face à un adversaire qui tutoie chaque année les premières places et champion à six reprises depuis dix ans.

N.Jörgensen : « le match le plus important de la saison pour moi »

Pour les joueurs, ce derby reste toujours LE match à gagner. « C’est un choc entre les deux plus gros clubs de Copenhague et deux des plus grandes équipes au Danemark, nous a confié le défenseur du FC Copenhague, Mathias Zanka, samedi dernier à la fin de l’entraînement. Même si Bröndby ne se bat plus pour le titre, ce match est toujours très important pour le FC Copenhague ». De son côté, Nicolaï Jörgensen, l’attaquant international du FC Copenhague, se positionne davantage. « Ce derby est peut-être le match le plus important de la saison pour le club… et pour moi aussi », nous déclarait-il avec le sourire une semaine avant le choc.

A 15h ce dimanche, l’ancien joueur du Bayer Leverkusen aura-t-il toujours le sourire ? La tendance des derniers « New Firm » en faveur du FC Copenhague peut déjà donner un indice. Mais en football, rien n’est acquis avant la 95e minute…

 

 

Retrouvez le plus beau but de l’histoire du New Firm. En 2001, le Sud-Africain Sibusiso Zuma offrait le titre au FC Copenhague grâce à un but de folie : 

 

Le résumé du match est disponible en cliquant sur ce lien.

6 thoughts on “Bröndby-FC Copenhague : moins décisif, toujours explosif

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.