lun. Mai 27th, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Beattie : un pari risqué pour Dundee

3 min read

C’est un pari risqué pour relancer un début de saison poussif. Dundee a fait signer cette semaine un nouvel attaquant : le vétéran Craig Beattie pour une saison, avec une rémunération au match joué. 

 

Beattie, qui a joué pour le Celtic, West Bromwich Albion, Swansea, Hearts et St Johnstone, ainsi qu’une foule d’autres clubs en prêt ou pour des essais, a rencontré de nombreux pépins physiques et une forme très inconstante au cours de ces cinq dernières années, mais a rechaussé les crampons une fois de plus afin d’aider des Dees peu adroits devant le but en ce début de saison à remonter en Premier League.

Les fans de Dundee ont eu des sentiments mitigés au sujet de cette signature. De Beattie, on retient par exemple sa fameuse célébration après avoir inscrit un but de retard contre le Celtic, son ancien club, en demi-finales de Coupe d’Ecosse en 2012. Ancien international écossais, Beattie a clairement (ou a eu) le potentiel de rêver en grand, mais il n’a pas convaincus certains clubs, comme Alloa, avant de s’engager avec les Dens. Même avant que ses nombreux problèmes physiques ne commencent, Beattie était loin d’être un buteur prolifique, inscrivant 40 buts en 207 apparitions, dont seulement 11 buts lors des cinq dernières saisons.

En dehors des préoccupations au sujet de l’identité du nouvel attaquant de Dundee, la décision du manager Bomber d’ajouter un nouveau visage à l’équipe semble un peu prématurée. En Doris, Boyle et le jeune Craig Wighton, il dispose de plusieurs options offensives intéressantes qu’il n’a pas encore testé en complément de la doublette d’attaquants Monti / McDonald. Il y a pourtant un secteur de jeu plus déficitaire en qualité, le milieu de terrain, trop peu créatif, comme cela a semblé flagrant lors de la rencontre contre Livingston avant la trêve internationale. Peter McDonald est en nette amélioration à chaque match et a été très impressionnant contre Livingston. Doris et Boyle offrent déjà des qualités physiques que Beattie pourrait apporter à l’équipe. Bomber est donc accusé de recruter un nom plutôt qu’un joueur, et il ne fait aucun doute, quelles que soient les détails contractuels, que Beattie est un véritable coup de poker.

Ayant dit tout cela, il semble que ce pari puisse s’avérer être un succès en fin de saison. Beattie est clairement absolument désespérée de retrouver un club et à rétablir sa réputation d’antan, et s’il est en mesure de surmonter ses problèmes d’endurance puis il va déchirer des bandes hors défenses du championnat. Compte tenu de la dépense minimale qui Dundee ont censément eu à faire signer Beattie, il ne devrait pas être trop d’un revers financier en cas de déménagement ne marche pas comme cela aurait été le cas si nous avions déboursé pour apporter Harkins retour pour un troisième sort à Dens.

Jusqu’à présent, même si nous n’avons pas effectué ainsi que certains fans attendus et a subi l’ignominie de sortir de la Coupe Ramsdens aux mains de Stenhousemuir, Dundee (aidé par une défense remarquablement avare) ont mis sur pied une série de résultats qui nous tient à l’extrémité droite de la table. Avec matchs contre Hamilton, Falkirk et Morton dans les prochaines semaines, Septembre et Octobre seront mois de resserrement de notre poussée de promotion. Est-ce que Craig Beattie être la réponse à nos prières, ou sera-t-il un autre Colin Nish? Nous devrons attendre et voir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.