sam. Sep 21st, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Dundee United, la jeunesse au pouvoir

5 min read

Quatrième de Scottish Premier League à cinq journées de la fin de la saison, les Tangerines séduisent l’Écosse entière. Une victoire en Cup couronnerait la belle saison de cette jeune équipe emmenée par Jackie McNamara. Portraits de ces talents les plus prometteurs.

Gavin Gunning (défenseur) – 23 ans

 Gavin Gunning

Ce jeune irlandais semblait destiné à jouer au football gaëlique, mais il se tourne rapidement vers sa version anglaise. Difficile en effet de refuser un transfert à Blackburn. Il rejoint Motherwell en janvier 2011 et quelques mois plus tard, il dispute une finale de Scottish Cup à Hampden contre le Celtic. Gunning n’empêchera pas la lourde défaite des siens (0-3), mais le natif de Dublin se signale par une lourde frappe qui heurte la transversale à la 35ème minute de jeu. Il rejoint ensuite Dundee United. Après trois saisons au club, les Rangers frappent à la porte. L’intéressé n’y prête guère attention. « Je vais continuer à jouer jusqu’à la fin de la saison et nous verrons bien ce qu’il adviendra cet été, admet le joueur de 23 ans. Les discussions se poursuivent avec le club. J’espère rester ici la saison prochaine. »

John Souttar (défenseur) – 17 ans

 John Souttar

16 ans et 99 jours. C’est l’âge que Souttar avait quand il a débuté chez les professionnels avec Dundee United, le 2 janvier 2013 à Aberdeen (2-2), sa ville de naissance. Quelques semaines plus tard, il prolonge dans son club formateur jusqu’en 2016. Défenseur central précoce pour ce poste, l’international écossais U19 a montré l’étendu de son talent il y a dix jours en demi-finale de Scottish Cup contre les Rangers (3-1). Son ancien coéquipier, Jon Daly est resté calme toute la rencontre. « Avoir déjà disputé deux demi-finales dans ma carrière, c’est spécial, reconnaît Souttar, qui espère effacer la défaite contre le Celtic (3-4) à ce stade de la compétition l’an passé. Nous pouvons produire un jeu offensif plaisant. Et nous espérons faire de même en finale (contre St Johnstone, le 17 mai). »

Andrew Robertson (défenseur) – 20 ans

 Andrew Robertson

La saison dernière, il évoluait en D4 avec Queen’s Park. Maintenant, il joue les premiers rôles en D1 avec United. Et le Glaswégien ne tarde pas à se faire remarquer. Contre Motherwell (2-2), il surgit de sa moitié de terrain et va inscrire son premier but sous ses nouvelles couleurs. Ce qui lui vaut le titre de meilleur jeune joueur du mois. Ainsi qu’une sélection avec les Espoirs écossais, contre la Slovaquie (2-1). Et puis en mars dernier, pour le match amical contre la Pologne (0-0), Gordon Strachan le sélectionne chez les A. Il rentre en jeu en seconde période. « La première fois qu’il a touché le ballon, il est monté vers l’avant, déclare Strachan après la rencontre. C’était fantastique. J’adore sa première touche de balle. »

Stuart Armstrong (milieu de terrain) – 22 ans

Stuart Armstrong

Lui est un pur produit de la formation à la Dundee United. Il débute en novembre 2010 contre Hamilton (1-0). « Je sens que le jeune Stuart Armstrong, qui a très bien joué, s’est fatigué en fin de rencontre », déclare à l’époque son manager Peter Houston. Durant ses deux premières saisons, le natif d’Inverness est utilisé avec parcimonie et fait des allers-retours sur le banc des remplaçants. Il inscrit son premier but contre St Mirren (2-2) en décembre 2011. La reconnaissance intervient en fin de saison dernière. Les journalistes l’éluent meilleur jeune joueur de la saison. Malgré l’intérêt persistant du Celtic pour le recruter, il prolonge son contrat jusqu’en 2016 en décembre. Pas étonnant que Dundee United s’attache autant à lui, surtout qu’à l’image de Robertson, il a déjà été appelé par Gordon Strachan en équipe nationale. C’était en mai dernier, pour affronter la Croatie (1-0).

Gary Mackay-Steven (milieu de terrain) – 23 ans

Gary Mackay-Steven

Il aurait pu percer à Liverpool, où il a joué entre 2007 et 2009 dans les équipes de jeunes. Mais les blessures empêcheront Mackay-Steven de faire carrière à Anfield. Après un bref passage à Airdrie United, il rejoint Dundee United en 2011. Son premier but, il l’inscrit en juillet 2011 contre St Johnstone (3-3). Quinze autres suivront, jusqu’à susciter la convoitise. Blackburn l’a déjà observé en août dernier. En novembre dernier, lui aussi reçoit une première sélection avec l’Écosse, contre les Etats-Unis (0-0).

Ryan Gauld (milieu de terrain) – 18 ans

 Ryan Gauld

Le Real Madrid, Liverpool, Manchester United, Arsenal… Les plus grands clubs du monde s’intéressent de près à ce jeune joueur de 17 ans, le dernier espoir d’un football écossais en crise. Gauld possède tout modestement le surnom de Baby Messi. Un sobriquet adapté par rapport à sa taille (1,64 mètres) et ses qualités de meneur de jeu, mais pas (encore) pour son talent. « Il possède la capacité de voir une passe avant tout le monde dans le stade » , analyse dithyrambique son manager Jackie McNamara. Il dispute son premier match comme remplaçant lors de la saison 2011-2012 contre Motherwell. C’est en avril 2013 qu’il est titularisé pour la première fois et Gauld en profite pour inscrire son premier but au cours de cette rencontre. Un signe annonciateur. Des qualités, il en a une palette. Le dribble est son arme principale. Peu de joueurs de Premier League peuvent se vanter de disposer d’autant de qualités techniques que ce natif d’Aberdeen. Une multitude défenseurs n’ont pas résisté par ses crochets utiles et ses feintes rusées. Cerise sur le gâteau, il vient même d’ajouter à cela un récent talent de buteur. Son centre de gravité très bas lui permet d’éviter les tacles rugueux des défenseurs et de changer de direction facilement, balle au pied. Le contre-partie est le marquage très serré imposé par ses adversaires.

4 thoughts on “Dundee United, la jeunesse au pouvoir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.