lun. Sep 23rd, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Le journal secret d’Ally McCoist

3 min read

 

Cher journal,

 

C’est enfin les vacances, j’ai vraiment besoin d’un peu de repos !

Ce n’est pas exagéré de dire que j’ai eu la saison la plus difficile de tous les managers de l’histoire des Rangers. C’était un enfer, mais, contre toute attente, nous sommes parvenu à remporter la Scottish Third Division ! Je suis en train de me pincer à cet instant. C’est une ligue très difficile, au point que tous les joueurs travaillent la semaine au lieu de s’entraîner, mais nous sommes parvenus à finir en tête, même si je n’ai pas pu dépenser plus de £800000 sur un seul joueur. J’ai même réussi à remporter la prix de meilleur manager de D4, ce qu’aucun manager du Celtic n’est parvenu à faire !

Je suis particulièrement fier de mes joueurs après tous les obstacles qu’ils ont dû franchir. Ils ont été injustement critiqués tout au long de la saison par des idiots qui disaient que nous n’étions pas au maximum de notre potentiel ou que nous étions fainéants. Ecoutez, mon équipe venait tous les jours à 10 heures du matin pour l’entraînement, et tellement le travail était harassant, ils ne rentraient pas chez eux avant midi ! Je ne vois pas d’autres professions où l’on travaille aussi durement.

Ian Black, en particulier, a vécu lui aussi un enfer, mais les gens ne savent pas ce à quoi il a dû faire face. Quand il jouait en Scottish Premier League, il pouvait repérer le meilleur joueur adverse et lui péter une cheville. Mais en D4, il lui fallait tellement de temps pour distinguer le meilleur joueur chez l’adversaire qu’au moment où il l’avait enfin repéré, il était déjà sur la civière. J’ai passé ma saison à interpeller les arbitres pour leur dire que ce n’était pas juste pour Blackie, mais ils ne m’écoutaient pas ces imbéciles !

Mon porte-monnaie était très restreint cette année, et la D3 sera encore plus compliquée. J’ai donc besoin de renforts. Il me faut tout d’abord un défenseur central brésilien, mais ça ne sera pas suffisant non plus. Nous devrons aussi nous procurer un milieu de terrain hondurien. Ce Peralta, c’est exactement ce qu’il nous faut : il peut casser les chevilles de ceux qui veulent casser celles de Blackie. Comme ça, Blackie pourra avoir plus de temps à sa disposition pour déterminer quel adversaire devra subir sa loi. C’est un plan d’enfer !

Je suis totalement d’accord avec ceux qui disent que notre défense était notre talon d’achille cette saison. J’ai réglé ce problème en recrutant un autre attaquant et un autre meneur de jeu. En effet, on ne pourra plus critiquer notre défense si nous n’avons plus aucun défenseur sur le terrain. Lee McCulloch me répète sans arrêt que l’équipe devrait être mieux organisée. À l’entendre, on croirait que mon boulot consisterait aussi à organiser l’équipe après avoir constitué mon onze de départ. À ce rythme, il me demandera de parler tactique la prochaine fois.

Les choses iront mieux la saison prochaine, surtout depuis que Walter est devenu président du club. Je lui ai passé un coup de fil l’autre jour pour parler tactique justement, et il m’a répondu : « On balancera des longs ballons sur Laudrup ou Hateley, et si ça ne fonctionne pas, on jouera en 5-4-1 en essayant de marquer un but à l’extérieur ou d’attendre patiemment la séance de tirs au but. » Je ne sais pas comment on préside un club de football, mais cela me paraît très astucieux.

Sinon, il m’a promis une autre recrue. Apparemment, ça serait une ancienne légende du club qui reviendrait ! Je suis impatient de voir Daniel Cousin de retour à la maison…

À la saison prochaine !

Ally.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.