jeu. Juin 27th, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

McNamara comme Houston à Dundee United ?

3 min read

A chaque fois qu’un nouveau manager arrive dans un club, la première question que l’on se pose est : comment va-t-il organiser l’équipe ? Sera-t-elle une copie de la précédente (comme Avram Grant après Mourinho à Chelsea) ou y aura-t-il un remaniement tactique ? La succession de Jackie McNamara sera compliquée à assurer pour Peter Houston : Dundee United reste sur trois saisons de suite dans le Big Four et une victoire en Coupe d’Ecosse en 2010…

Son début sur le banc de United était très compliqué à l’avance : les Glasgow Rangers étaient motivés par les commentaires du président de Dundee Steven Thompson, qui avait critiqué avant la rencontre la possibilité de voir les Gers réintégrer la Premier League l’été prochain.

La première composition d’équipe de McNamara a été composée en mêlant continuité et changement. Le gardien (Cierznak), la défense (Watson, Dillon, Gunning, Douglas) et le milieu de terrain central (Flood, Rankin) ont été maintenus comme titulaires face aux Rangers en Coupe. Cependant, alors que Houston plaçait Johny Russell comme un attaquant de soutien, son successeur l’a positionné plus sur le côté droit. Ce petit changement subtil a fait passé le schéma tactique de l’équipe d’un 4-4-2 british à un 4-3-3 plus continental. Gary Mackay-Steven continue d’évoluer sur l’aile gauche, et Wilo Flood profite du nouveau positionnement de Russell pour avoir un peu moins de travail défensif au milieu de terrain.

Ally McCoist, le manager du club glaswégien, n’avait pourtant pas anticipé le match catastrophique de sa défense centrale composée d’Emilson Cribari et de Ross Perry, qui ont succombé à la pression de Russell (double buteur) et de l’avant-centre Jon Daly (auteur du second but de la rencontre). Le score final est sans appel : 3-0 pour The Terrors et une qualification pour le tour suivant.

Le mélange de joueurs de niveau Premier League, de jeunes talentueux et d’étrangers inconnus formant l’équipe des Rangers n’aura pas tenu face à United, malgré quelques bonnes périodes de possession et plusieurs occasions de marquer. Cependant, leurs meilleurs joueurs (Black, Templeton et Shiels notamment) n’ont pas existé du tout. Cette belle performance pour le premier match de McNamara à la tête de United aura éteint les quelques espoirs quant au véritable niveau des Rangers : ils n’ont pas (encore) le niveau de la Premier League.

Le 4-3-3 utilisé par le vainqueur permet à Russell et Mackay-Steven, les deux ailiers, de s’épanouir sur le terrain. Le premier marqua un doublé et le second cité fut très menaçant, obtenant de nombreux coups-francs.

Le seul coup dur de ce début d’une nouvelle ère à Dundee est la blessure aux ligaments de Gunning en défense centrale, dont la saison est terminée. McLean a pris sa place, même si l’avant-centre Daly est capable de jouer en défense centrale (bienvenue en Ecosse, royaume du Football Vrai).

Dundee a enchaîné cette victoire en Coupe par un succès en championnat 3-1 contre Hearts : les débuts de McNamara sont décidément réussis !

Les résultats du week-end :

En Scottish Premier League, Motherwell s’est imposé 2-1 à Hearts avec notamment le 19ème but de la saison pour Michael Higdon. Inverness, après son match nul et vierge à Ross County, reste à la troisième place au classement.

En quarts-de-finale de Coupe d’Ecosse, le Celtic s’est imposé 2-1 à Saint-Mirren. Falkirk a dominé Hamilton 2-1 grâce à un doublé de Blair Alston. Le derby de Dundee a vu United s’imposer 2-1 sur la pelouse de son voisin FC, avec le but vainqueur signé Gary Mackay-Steven. La dernière rencontre a vu Hibernian s’imposé 4-2 à Kilmarnock dans un match complètement fou, Leigh Griffiths ayant inscrit un coup du chapeau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.