sam. Déc 7th, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Olivier Ntcham : Un bras de fer au gout de déjà vu.

6 min read

Les histoires d’amour finissent mal en général. Après Moussa Dembele, c’est Olivier Ntcham qui va quitter le Celtic. Reste à savoir où.

Olivier Ntcham est un milieu de terrain Français né le 9 février 1996 à Longjumeau dans l’Essonne, non loin de Paris. Il connaîtra bien un club de la capitale dans son parcours, mais il s’agit du Paris FC, contrairement à Moussa Dembele & Odsonne Edouard, deux anciens titis du PSG. Il n’y restera qu’une saison avant d’atterrir au Havre où il y passera 2 ans. Il tape alors dans l’oeil de Manchester City qui le recrute pour 1 million d’euro.

Il participera à la première édition de la Premier League International Cup, une compétition entre des équipes Européennes U23. Les U23 de City, alors entrainés par Patrick Viera, remporteront le trophée avec Ntcham titulaire à chaque rencontre. En 2015, afin d’obtenir du temps de jeu, il est prêté pour 2 saisons au Genoa qui possède une option d’achat. Malheureusement ça se passe moyennement en Italie. Des relations tendues avec Ivan Juric, coach en 2017, font qu’il ne souhaite pas rester à Gênes malgré la volonté du club de payer l’option d’achat. A l’affut, le Celtic FC enrôle le Français pour 5 millions d’euros.

Il arrive dans une équipe entraînée par Brendan Rodgers avec Moussa Dembele en pointe, son grand pote des sélections de jeune. A l’aise au sein de la deuxième équipe la plus titrée du pays, il éclabousse le championnat de sa classe. Puissance, technicité, vision du jeu, il devient la clé de voûte du milieu de terrain aux cotés de Scott Brown, jouant 47 matchs TCC pour 9 buts & 6 passes décisives. Ses performances sont telles que les dirigeants du Celtic blindent leur joueur au bout d’une saison : prolongation jusqu’en 2022 et surement une belle revalorisation salariale à la clé. On se dit que la saison 18/19 sera celle de la confirmation

Malheureusement, ça sera tout le contraire. Pourtant, tout semble aller pour le Français qui réalise un mois d’août solide, ponctué d’une performance XXL lors du premier Old Firm de la saison le 2 septembre 2018. Il est même le seul buteur à la suite d’une action collective magnifique des Bhoys. Mais un évènement va commencer à le faire gamberger : le départ de Moussa Dembele. L’attaquant Français à rejoint Lyon dans les toutes dernières heures du mercato, non sans vagues. Les dirigeants & Brendan Rodgers sont secoués par les supporters et l’environnement autour du Celtic est un peu moins sain. Ses performances sur le terrain sont moins bonnes qu’à son arrivée. Pire encore, l’année 2019 commence mal pour lui avec 3 mois de blessures de janvier à mars qui lui font perdre sa place de titulaire au profit de Callum McGregor, Ryan Christie ou encore Tom Rogic. Dans son comportement, il semble malheureux, moins impliqué. Le départ de Brendan Rodgers fin février est un nouveau coup de massue : il jouera beaucoup moins en fin de saison, et a perdu de son rayonnement.

Nous arrivons donc en juin 2019 et les médias Français font l’étalage d’intérêts de l’OL & de l’OM pour Ntcham. Des rumeurs qui ne laissent pas insensible le milieu :

 » L’OM? Oui, c’est intéressant. C’est un grand club. L’Olympique de Marseille, c’est un très grand club, bien sûr »

https://rmcsport.bfmtv.com/football/mercato-l-om-c-est-interessant-reconnait-ntcham-1713494.html

Mais c’est début juillet que le Français termine d’annoncer ses velléités de départ dans le journal l’Equipe du 06/07 :

 » Le Celtic m’a beaucoup, beaucoup apporté. Mais partir est la meilleure solution pour mon évolution (…) On peut enchaîner autant de matches que l’on veut mais, avec tout le respect que j’ai pour mes adversaires, si le niveau en face n’est pas élevé, tu ne progresses pas. J’étais vraiment déçu de ne pas être parti à Porto l’été dernier. »

Au final, les supporters ne devraient pas être surpris, puisqu’il déclarait à Onze Mondial en décembre 2017 :

Tu veux t’inscrire dans la durée au Celtic ?
Pas forcément dans la durée. Mais, déjà, j’ai signé un contrat de quatre ans et c’est carré.

http://www.onzemondial.com/etranger/265249-exclu-web-olivier-ntcham-jai-du-faire-un-choix-entre-la-danse-et-le-foot

Si jamais il venait à signer en France, l’équipe qui le récupérerait ferait un superbe coup. Si l’OM tient la corde en terme d’intérêts, il ne faut pas oublier que les finances Marseillaises restent très incertaines. Ce qui peut faire enrager les supporters quand on sait que Porto reste à l’affut, tapi dans l’ombre. Le prix demandé par le Celtic FC se situe aux alentours des 15M d’euros, ce qui reste une somme non négligeable mais finalement si dérisoire quand on voit les prix du marché. Mais au fond, quel club lui irait le mieux ?

OM ou OL ?

Bien que l’OM semble avoir une longueur d’avance, n’occultons pas l’OL de l’équation et essayons de voir dans quel club il irait le mieux.

Les deux équipes cherchent à renforcer leur milieu de terrain. L’OM malheureusement a un besoin à chaque niveau tandis que l’OL est bien mieux armé sur ce plan avec des arrivées (Jean Lucas, Thiago Mendes), des joueurs confirmés (Aouar, Tousart) & des jeunes (Caqueret, Diop). Et même si Lyon cherche un 8, il semble que l’OM serait un meilleur choix sur le plan sportif pour Ntcham qui aurait une place de titulaire quasi assurée. Surtout que les supporters Lyonnais verraient d’un meilleur oeil l’arrivée d’un tonton en n°8, ce que n’est pas (encore) Ntcham. 1-0 OM

Maintenant, il faut regarder au niveau finances. Et la, c’est Lyon qui possède un large avantage sur Marseille. L’OM doit absolument vendre avant de recruter, et tous les dossiers concernant des départs semblent ne pas avancer. Du coté du Rhône, les finances sont saines et dépenser 15M d’euros ne semble pas insurmontable pour Jean Michel Aulas. 1-1

Niveau projet de jeu, l’OL semble malheureusement en avance sur l’OM. Les deux équipes se rejoignent sur le fait qu’ils vont attaquer un nouveau cycle. Sylvinho/Juninho contre André Villas Boas. Cependant, l’OM reste encore dans le flou du fait des erreurs récentes. Le fait de ne pas jouer de coupe d’Europe pourrait pencher dans la balancer pour Ntcham. L’assurance de participer aux poules de Champions League attire plus l’oeil des joueurs. 2-1 OL

En terme d’ambiance, l’écart est moins serré qu’il n’y parait. Si le Groupama Stadium est une enceinte réussie qui sait se montrer bruyante dans les grandes occasions, le Velodrome et ses supporters sont réputés. Malheureusement, il y a une forte grogne chez les Marseillais contre la direction, notamment Jacques-Henri Eyraud. Mais il y a une chose qu’on ne peut leur enlever, c’est la passion. Une passion qui sait être présente à tout point de vue, ce que n’a pas Lyon. Et quand on a connu le Celtic, la pression de Marseille ne fait pas peur. 2-2

Il y a un facteur à ne pas négliger, c’est qu’Olivier Ntcham est un Parisien. Il aura donc beaucoup plus à faire pour se faire accepter du public. Surtout après cette déclaration :

 » Tu as des clubs qui te font rêver ?
Le Real Madrid. C’est vraiment un club spécial. Et le Paris Saint-Germain. « 

http://www.onzemondial.com/etranger/265249-exclu-web-olivier-ntcham-jai-du-faire-un-choix-entre-la-danse-et-le-foot

Au moment de l’écriture de ces lignes, Olivier Ntcham est toujours un Bhoy. Et on le sait, encore plus du coté de Glasgow, un mercato se joue jusqu’à la dernière seconde. On n’est donc pas à l’abri de voir un départ se jouer dans les derniers jours voire les ultimes heures.

Remerciement à Valentin de @Celtic_FR pour ses infos sur Olivier Ntcham

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.