mar. Août 20th, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Scott Brown doit grandir dans sa tête

3 min read

Scott Brown, le capitaine du Celtic et de l’Ecosse, s’est encore fait remarquer par son comportement détestable lors de la victoire de l’Ecosse en Norvège (1-0) mardi dernier. Il doit devenir plus mature sur le terrain, et vite !

Scott Brown

C’est indéniable en ce moment. Le Celtic Glasgow est une bien meilleure équipe quand son capitaine Scott Brown est sur le terrain. On peut donc craindre le pire mardi prochain, quand l’AC Milan se déplacera à Parkhead pour un match décisif en Ligue des champions. À qui la faute ? C’est bien celle de Brown qui, par son tempérament bouillant sur la pelouse, pénalise grandement les siens. Il aurait aussi pu recevoir un carton rouge en Norvège mardi dernier, après un tacle assassin sur Veggard Forren. Sa passion lui joue incontestablement des tours. Il est un leader qui veut gagner chaque rencontre à tout prix, pour lui, l’équipe et les supporters. Il n’y a rien de critiquable à ce niveau là. L’inverse serait d’ailleurs anormal. Mais ne pas apprendre de ses erreurs est problématique et Brown devrait comprendre cela le plus rapidement possible. Il est temps que son expérience du haut niveau lui serve à ne pas perdre son sang froid quand un adversaire le provoque. Lui qui porte son club et son pays en haute estime devrait y penser plus souvent. Le plus tôt serait le mieux car son importance dans le jeu est cruciale. Brown sait motiver les siens grâce à son activité sur le terrain, sa hargne, son talent et son physique, mais il y a une limite à ne pas dépasser dans l’agressivité. Il existe une différence entre un tacle en retard et une attaque volontaire alors que le ballon est déjà loin. Lorsque Brown ne sera plus autant irritable, alors il sera un plus grand joueur et un non un boulet pour son équipe comme c’est trop souvent le cas dernièrement.

Un bon capitaine ?

Si Neil Lennon, le manager du Celtic, et Gordon Strachan, le sélectionneur écossais, lui ont confié le brassard de capitaine, c’est qu’ils croyaient en lui. Une raison de plus pour Brown de contenir son agressivité débordante car il doit beaucoup à ces deux hommes qui lui font confiance. Car un capitaine doit se rendre irremplaçable. Aucun autre joueur des Hoops ne possède autant cette qualité de leader innée. D’où l’importance de son absence pour le match crucial contre les Italiens demain. Fraser Forster, Kris Commons ou encore Georgios Samaras devront avoir ce rôle si le Celtic veut espérer créer l’exploit. Surtout que rien d’autre qu’une victoire ne sera satisfaisante pour les Bhoys face au club milanais en pleine crise. Quelque soit le résultat final, on espère que depuis les tribunes Scott Brown prendra conscience de ce qu’il rate.

1 thought on “Scott Brown doit grandir dans sa tête

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.