lun. Mai 27th, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Un nouveau match commence pour Fernando Ricksen

3 min read

L’ancien capitaine des Rangers a révélé à la télévision néerlandaise qu’il souffre de la maladie du motoneurone (MND). Une nouvelle qu’il a appris voilà deux semaines. Le combat le plus important de sa vie débute maintenant.

Fernando Ricksen

« Je suis très malade. Je me bats pour ma vie. » C’est avec plein d’émotion dans la voix que Fernando Ricksen, âgé seulement de 37 ans, a bouleversé le football écossais par cette annonce. Un choc qui dépasse même la rivalité avec le Celtic. « Nous sommes avec toi », a déclaré Neil Lennon, le manager des Bhoys et ancien adversaire sur le terrain. « Il était un très grand athlète, un bon technicien et un gros caractère  », a t-il ajouté dans un message touchant. Surtout que l’autre club de la ville a connu ce genre de choc par le passé. La légende Jimmy Johnstone a succombé à cette maladie. John Hartson a lui survécu d’un cancer aux testicules, tout comme Stiliyan Petrov d’une leucémie. Malheureusement, Ricksen a moins de chance de sortir vainqueur du match de sa vie. La MND implique des dommages importants du système nerveux, qui provoquent une faiblesse chronique et une fonte musculaire. Il n’existe pour l’instant aucun traitement. Le pronostic médical semble clair : il a quatre chances sur cinq de vivre seulement quelques mois, 14 en moyenne après le diagnostic pour être précis. Son ancien club s’est d’ailleurs uni pour lui apporter tout son soutien. « C’est une nouvelle terrible qui remet tout en perspective. Quand vous quittez le club, le lien survit », a réagi Ally McCoist, le manager des Rangers. Ricksen était arrivé à Glasgow en 2000 pour la somme de 3.75 millions de livres. Il disputera 182 matchs en tout avec le club d’Ibrox. Une grosse engueulade avec Paul Le Guen, manager des Rangers à l’époque, le pousse en 2006 à rejoindre le Zenit Saint-Petersbourg. Il y retrouvera son ancien mentor, Dick Advocaat, qui l’avait fait venir en Ecosse à l’époque. Il est désormais le coach du Fortuna Sittard, son premier club aux Pays-Bas, après avoir pris sa retraite plus tôt cette année. McCoist a d’ailleurs proposé un partenariat ainsi qu’un match de bienfaisance entre les deux clubs.

« Je vais la combattre »

Comme sur le terrain, Ricksen va devoir à nouveau se comporter en guerrier. « J’ai le fighting spirit en moi, je l’ai toujours eu. Ça sera difficile, mais je vais me battre jusqu’au bout. J’ai ma femme Veronica et ma fille d’un an Isabella. Elles sont ma seconde vie et je dois essayer pour elles. » Son autobiographie à paraître promet d’être passionnante. Il y révèle plusieurs anecdotes croustillantes de son passage en Ecosse. Ricksen raconte notamment comment il s’est retrouvé au milieu d’une orgie impliquant des coéquipiers et 12 jeunes filles dans son appartement. Il admet aussi avoir couché avec Katie Price, mannequin déjà apparue en page 3 du Sun, même si cette dernière vient de nier sur Twitter. Encore plus surprenant, il révèle avoir reçu une menace de mort de l’IRA, avant de disputer la finale de League Cup de 2005 contre Motherwell. Cela ne l’empêchera pas d’inscire un but pour une victoire 5-1 des Rangers. Des instants cocasses de sa vie qui redonneront un peu le sourire à ses fans et à ses admirateurs naissants depuis l’annonce de la rude tâche qui l’attend. Car l’essentiel est bien là.

Vidéo : Le moment où Fernando Ricksen révèle en direct sa maladie à la télévision néerlandaise

3 thoughts on “Un nouveau match commence pour Fernando Ricksen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.