jeu. Juin 27th, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Red Imps : Polémique sur le rocher de Gibraltar

4 min read

Quelques heures avant que TLM S’en Foot vous parle de la deuxième division gibraltarienne, des révélations troublantes ont été faites dans les médias locaux. Des joueurs du Red Imps, faisant partie du réseau du Lincoln Red Imps, sont accusés d’avoir parié contre eux-même sur un match de Coupe face au Gibraltar United.

Le déroulement du match a fait également naître des soupçons de match truqué. Explications.

bet

Défaite dans les dernières minutes

La deuxième tour de la Coupe de Gibraltar voit l’entrée des équipes de première division. Le Gibraltar United, huitième et promu cette année au sein de l’élite, doit affronter le Red Imps, septième de la Second Division, et n’a plus grand chose à espérer en championnat. Au tour précédent, ces derniers étaient venus à bout du FC Olympique sur le score de 3-1.

United enfile le costume de favoris pour cette rencontre qui se déroule le mercredi 10 février, au Victoria Stadium. Entré à la mi-temps, Carl Ellul ouvre la marque juste avant l’heure de jeu sur une passe de Dexter Panzavechia. Cesar Rosa égalise ensuite sur une centre de Sean Gilbert pour le Red Imps. Néanmoins, en toute fin de match, un ballon perdu dans la surface de réparation est récupéré par Ellul qui voit sa frappe déviée par un défenseur avant d’aller mourir dans la cage de Jaylan Hankins. 2-1, qualification du Gibraltar United grâce à ce doublé de Carl Ellul, arborant un étrange numéro 89 sur son maillot.

Ce match aurait pu en rester là mais un article de la GBC (Gibraltar Broadcasting Corporation), l’un des principales médias de l’état, va faire l’effet d’une bombe, à quelques minutes du coup d’envoi d’un des autres matchs de Coupe. L’organe de service public révèle que la GFA, la Fédération Gibraltarienne de Football, a ouvert une enquête sur des joueurs du Red Imps, soupçonnés d’avoir parié contre eux-même sur le match de la veille. En toile de fond, le site Bet365.

Ce site de pari en ligne, dont le siège se trouve en Angleterre, s’est fait valider sa licence par le Gouvernement de Gibraltar et son fonctionnement est contrôlé par une commission spécialisée au sein du pays. Toute cette histoire part de là. En ouvrant les paris, Bet365 se trompé d’équipe. Au lieu de mettre Red Imps, se balladant dans le ventre mou de la deuxième division face au Gibraltar United, les parieurs se retrouvent avec l’affiche Lincoln Red Imps, champion de Gibraltar depuis treize ans, face à United. Le rapport de force s’inverse et la côte pour une victoire du « Gib » devient beaucoup plus grosse. Une erreur que certains joueurs du Red Imps auraient remarqué.

En effet, le site va se rendre compte de son erreur mais également des mises anormalement élevés. Toujours selon la GBC, « certains joueurs » de cette équipe vont parier 500 livres, ce qui est la mise maximale sur un match. Bet365 suspend les paris et rapporte l’incident auprès de la GFA. Une enquête est ouverte et les investigations continuent au moment où nous écrivons ces lignes.

Carl-ellul-1024x683

Ciel sombre sur Gibraltar

Le football gibraltarien se serait bien passé de cette polémique. Et ce n’est pas la première de la saison. Il y a quelques semaines, la GFA a ouvert une enquête pour des échauffourées entre les supporters et le corps arbitral du match Lincoln/Europa FC qui avait plus fait parler par son climat électrique que par son beau jeu sur la pelouse. La fédération veille à donner une bonne image du pays, surtout depuis l’entrée de Gibraltar au sein de l’UEFA en 2013. Les bons résultats de Lincoln lors des derniers tours préliminaires de la Ligue des Champions ont contribué au rayonnement du pays tout comme la campagne de la sélection nationale pour l’Euro 2016 malgré l’apprentissage difficile du groupe de Jeff Wood.

A Gibraltar, cette affaire Red Imps en choque plus d’un. Certains se disent même étonnés par l’amateurisme des joueurs. De plus, le Red Imps est affilié au champion Lincoln, qui se sert de cette équipe comme d’un deuxième réservoir de jeunes. Le même système est employé par l’Europa FC avec l’Europa Pegasus. Le Lincoln se retrouve, involontairement, mêlé à cette histoire même si c’est le groupe de Garry Lowe qui est le principal concerné.

De plus, le déroulement du match laisse pantois. Le Red Imps s’incline dans les arrêts de jeu notamment sur un ballon perdu dans la surface. Si le score était resté à 1-1, il y aurait eu prolongations et donc les joueurs ayant pariés pour une victoire du Gibraltar United, aurait perdu car le résultat qui compte, dans un pari sportif, est le score après les quatre-vingt-dix minutes réglementaires. Toutefois, il faut rester prudent car, même si la GBC parle de « certains joueurs », elle ne dit pas si les parieurs étaient titulaires, remplaçants ou même en tribune.

Du côté de la fédération, on se refuse à faire tout commentaire tant que l’enquête n’est pas terminé. Un responsable nous a confirmé que la GFA dévoilerait les conclusions de cette affaire dès que toute la lumière serait faite. En espérant que le soleil, appelé aussi football, reprenne le dessus sur ces nuages assombrissant le Victoria Stadium.

1 thought on “Red Imps : Polémique sur le rocher de Gibraltar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.