mar. Oct 15th, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

27e journée d’Eredivisie

4 min read

27e journée d’Eredivisie ce week-end. Cette semaine, aucune confrontation entre membres du Big Four, mais des matches pièges comme le Feyenoord qui recevait Utrecht et l’Ajax, qui se déplaçait à Alkmaar. Au fond du classement, le VVV-Venlo et Roda JC devaient se relancer.

Roda JC Kerkrade, justement, se déplaçait Vendredi soir sur le terrain du PEC Zwolle. Sanharib Malki ouvre le score dès la 6e minute à la suite d’un mouvement collectif irréprochable. Bart van Hintum égalise pour les locaux à la 10e minute. A la suite d’un travail remarquable d’Arsenio Valpoort, une énorme faute de main du portier des jaunes (Roda) permet à Youness Mokhtar de donner l’avantage à Zwolle à la demi-heure de jeu. Sur l’engagement, une autre erreur de main de Diederik Boer permet à Roda d’égaliser par l’intermédiaire de Bart Biemans. Il faut alors attendre la 73e minute pour que Denni Avdic donne l’avantage final à Zwolle sur une frappe contrée qui lobe Mateusz Prus. Roda plonge un peu plus. 3-2.

Sanharib Malki, Serial Buteur, surtout en début de match.

Samedi en début de soirée, le NEC Nimegjen recevait le SC Heerenveen, toujours menacé par la Nacompetitie. Sur un contre rondement mené de Soren Rieks, Ruud Boymans ouvre le score pour les locaux, contre le cours du jeu à la 63e. Cependant, le football a une justice et Alfred Finnbogason égalise à la 70e sur un but de raccroc. Filip Djuricic donne l’avantage au SCH à la 72e d’une frappe magnifique bien enroulée dans la lucarne de Gabor Babos. Dans les arrêts de jeu, il double la mise sur un contre supersonique. 1-3. Heerenveen s’extirpe (définitivement ?) de la lutte pour le maintien.
Le PSV recevait le RKC Waalwijk afin de renouer avec la victoire. Ils se voient obtenir un penalty généreux dès la 6e minute, transformé par Dries Mertens. En deuxième période, Georginio Wijnaldum bat Jeroen Zoet en 1 vs 1 et double la mise pour le PSV. 2-0.
Rien ne va plus pour le VVV-Venlo qui recevait l’Heracles Almelo. Ce sont les locaux qui frappent les premiers à la 61e, par Everton. Mike te Vierik double l’écart à la 67e minute et plonge encore plus Venlo dans la crise. 0-2.
En soirée, le Vitesse Arnhem se déplaçait sur les terrains de l’ADO Den Haag. L’inévitable Wilfried Bony sonne la charge dès la 6e minute avec une frappe placée imparable. Piet Velthuizen, le gardien du Vitesse, doit sortir à la 25e sur blessure, remplacé par Eloy Room. Wilfried Bony en marque alors un deuxième à la 40e, dans un cafouillage à la suite d’un corner. Marco van Ginkel marque le troisième but à la 55e sur un joli tir croisé et Mike Havenaar parachève un succès important à la 88e pour le Vitesse.

Malgré la concurrence de Finnbogason et de Pellè, Bony devrait être meilleur buteur.

Dimanche à midi, le NAC Breda recevait la lanterne rouge, Willem II Tilburg et a fait carton plein avec une victoire fleuve 4-0 avec des buts de Kees Luijckx en première période et de Mats Seuntjens, Elson Hooi et Danny Verbeek entre la 62e et la 70e. Le NAC se relance au classement, tandis que Willem II ne profite pas de la déroute à domicile du VVV.
Un peu plus tard, le Feyenoord Rotterdam domine le FC Utrecht 2-1. L’inévitable Graziano Pellè ouvre le score à la 32e après un travail incroyable de Ruben Schaken. Cedric van der Gun fusille (oui…) Erwin Mulder en deuxième période après une perte de balle du capitaine rouge Stefan de Vrij, défenseur central. Cependant, sur l’action qui suit, Daryl Janmaat donne la victoire aux locaux sur un extérieur à ras de terre.
La pression était donc sur l’Ajax Amsterdam, en déplacement chez l’AZ Alkmaar. Siem de Jong ouvre pourtant le score à la 20e minute sur une belle passe de Ricardo van Rhijn avant que Daley Blind double l’écart à la 22e, sur une frappe en dehors de la surface. On pense l’AZ mort mais Markus Henriksen réduit l’écart à la 46e d’une tête. Siem de Jong marque un doublé avec un coup franc contré par la défense des locaux à la 60e. Jozy Altidore redonne l’espoir, en vain, à l’AZ à la 74e. 2-3.
Enfin, le FC Twente se déplaçait au FC Groningen afin de tenter de garder espoir. L’espoir a le nom de Leroy Fer, qui ouvre le score juste avant la mi-temps. Dusan Tadic sur penalty à la 80e et Luc Castaignos à la 87e finsse par donner une victoire confortable au FCT. 0-3.

La Triplette Infernale de l’attaque du Feyenoord Rotterdam.

Les Résultats

PEC Zwolle 3-2 Roda JC Kerkrade
NEC Nimegjen 1-3 SC Heerenveen
PSV Eindhoven 2-0 RKC Waalwijk
VVV-Venlo 0-2 Heracles Almelo
ADO Den Haag 0-4 Vitesse Arnhem
NAC Breda 4-0 Willem II Tilburg
Feyenoord Rotterdam 2-1 FC Utrecht
AZ Alkmaar 2-3 Ajax Amsterdam
FC Groningen 0-3 FC Twente

Classement

La prochaine journée envoie le Vitesse et le Feyenoord face à des équipes en forme, le PEC Zwolle et le SC Heerenveen (à domicile). Pour le PSV, qui se déplace à Kerkrade et l’Ajax qui reçoit le NEC, cela devrait être plus facile. Wait & see !

 

Bonus prononciation

Chaque semaine, en bonus, on va s’atteler à la prononciation de 4 noms hollandais pour votre culture générale et parce que rien ne m’énerve plus qu’une mauvaise prononciation :

Ryan Babel : Rayane Babeul (et non Babèl comme le film avec Michel Jonasz)
Stefan de Vrij : Chtéfane de Vreyy (le R est roulé)
Joris Mathijsen : Jorisse Matayzeun
Ricardo van Rhijn : Ricardo vanne Reyne (le R est roulé)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.