mer. Nov 20th, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Au bonheur de Dam – S14/15 E24

7 min read

         La semaine dernière, je n’étais pas là. Et Feyenoord a perdu. Cette semaine, je suis là et tout va bien se passer, surtout pour le derby Feyenoord – Excelsior. N’EST-CE PAS ? C’est ce qu’on va découvrir tout de suite. Avec les 8 autres matches de la journée dont on se fout un peu, pour être honnête. N’EST-CE PAS ?

paysbas-300x150 

         Le NAC Breda – SC Cambuur se trouve finalement être assez important pour le maintien et on peut dire qu’Adnane Tighadouini a l’air de vouloir rester en Eredivisie l’année prochaine. Bien servi par Demy de Zeeuw, il ouvre le score à la 64e d’une frappe bien croisée. Et à 3 minutes de la fin du temps réglementaire, il double la mise d’une frappe enroulée à ras de terre. Bartholomew Ogbeche réduit l’écart à la 93e, pour le plaisir des yeux. Il revit totalement aux Pays-Bas. Mais il ne peut aujourd’hui empêcher la défaite de Cambuur. 2-1.

         Sur l’Heracles – FC Utrecht, tout s’est joué en 5 minutes. Bien évidemment, c’était en plein dans le match, donc il a fallu se taper les 90 minutes. Toujours est-il que Denni Avdic reprend victorieusement un centre de Simon Cziommer à la 76e. 4 minutes plus tard, Edouard Duplan centre pour Sébastien Haller, qui trouve le petit filet de Bram Castro après quelques dribbles sur place. Rien d’autre à signaler. 1-1.

         Une des équipes en forme du moment est l’AZ, en déplacement à Deventer face aux Go Ahead Eagles. Une faute de main de Mickey van der Hart offre l’ouverture du score à Simon Busk Poulsen, au bout de 33 minutes. Le pressing incessant de Dabney Souza dos Santos envoie Robert Mühren au but à la 60e, pour permettre à l’AZ de continuer à foutre la pression à Feyenoord pour la 3e place. 0-2.

         Cet ADO Den Haag – PEC Zwolle semblait un peu déséquilibré. Pourtant, Roland Alberg ouvre le score à la 43e minute sur un tir qui semble détourné de partout. Wilson Eduardo double la mise à la 59e d’un joli tir enroulé. Ben Rienstra redonne de l’espoir à Zwolle en se faufilant entre 3 défenseurs et à réduire l’écart à la 72e. Un affreux dégagement de Timothy Derjick permet à Mustafa Saymak d’égaliser à la 91e minute d’une frappe à mi-hauteur imparable. Mais l’ADO ne lâche pas l’affaire et arrache la victoire à la 93e d’un tir décroisé de Michiel Kramer dans une défense lâche. 3-2.

         Les Heerenveen – Groningen, on a l’impression d’en voir toutes les trois semaines, non ? Simon Thern ouvre le score à la 35e minute d’une belle frappe qui va se loger dans le petit filet de Sergio Padt. Michael de Leeuw égalise à la 50e, à la réception d’un centre de Tjaronn Chery. Le match tourne à l’avantage des locaux quand Hans Hateboer marque contre son camp à l’heure de jeu. Henk Veerman parachève le succès d’Heerenveen aec une jolie frappe, peu après le carton rouge pour Maarten de Roon. 3-1.

         Le futur champion, le PSV, recevait le dernier du classement, le FC Dordrecht. Cela commence très mal pour les promus avec une reprise plutôt jolie de Jeffrey Fortes dans ses propres cages dès la 4e minute. A l’heure de jeu, Ilias Haddad touche le ballon de la main dans sa surface. Pour attirer l’arbitre, Joshua Brenet se roule par terre. Si vous trouvez la logique, expliquez-la-moi en commentaire. Penalty, transformé par Luuk de Jong. Dordrecht se voit refuser un but tout à fait valable puisqu’il avait passé la ligne quelques secondes plus tard. Evidemment, le PSV va punir à la 70e, d’une frappe de près de Jeffrey Bruma, sur un corner mal repoussé par la défense de Dordrecht… 3-0, net et sans bavures.

         L’Ajax ne doit donc plus perdre de points pour garder un infime espoir, surtout avec le match de la semaine prochaine, et cela passe par une victoire à l’extérieur face au Willem II. Cela commence bien pour eux puisque Lasse Schöne sert très bien Arkadieusz Milik juste avant la mi-temps pour tromper Kostantinos Lamprou d’une frappe contrée. Mais un ballon affreusement mal dégagé de la défense du champion en titre atterit dans les pieds d’Ali Messaoud, qui n’a plus qu’à égaliser de très près, au retour des vestiaires. 1-1, point qui n’arrange personne.

         Mine de rien, ce Twente – Vitesse redevient un petit choc pour l’Europe, surtout après ces 4 victoires d’affilée pour le club satellite de Chelsea. Bertrand Traoré parvient à centrer pour Zakarya Labyad pour l’ouverture du score à la 17e minute. Jesus Corona égalise à la 82e minute d’une jolie tête à la réception d’un corner. Un alignement scandaleux de la charnière centrale de Twente permet cependant à Renato Ibarra de servir parfaitement Valeri Kazaishvili dans les arrêts de jeu pour prendre les trois points et crucifier Twente. 1-2.

         Feyenoord – Excelsior. Le derby. Tom van Weert ouvre le score pour les promus dès la 7e minute, à la réception d’un ballon remisé par Dan Bovenberg, hors-jeu au départ de l’action. Forcément, la défense, déjà pas en forme, n’avait pas suivi. A la demi-heure de jeu, Feyenoord encaisse un autre but scandaleux, où Jordan Botaka a tout le temps de centrer devant Rick Karsdorp et où Tom van Weert est laissé seul par le reste de la défense. On évite même le 0-3 grâce à un bel arrêt de Kenneth Vermeer encore laissé à l’abandon. Fred Rutten fait alors rentrer Jens Toornstra et Anass Achahbar à la mi-temps. Le visage de l’équipe change et Kazim voit un ballon tout fait être détourné par la main de Jürgen Mattheij. Carton rouge, pénalty et pour la première fois depuis 6 penaltys, il est marqué. Par Kazim, évidemment. Feyenoord se sent alors pousser des ailes et pilonne le but d’Alessandro Damen, impérial. Le verrou explose à la 77e minute quand Kazim dévie une tête pour que Toornstra pousse du bout du pied le ballon dans les filets. Dans la foulée, Lex Immers donne l’avantage à Feyenoord d’une tête de près quand le centre d’Elvis Manu est contré par Sander Fischer. 10 minutes plus tard, Elvis Manu manque l’immanquable à 50 cm de la ligne. Mais Feyenoord sort quand même vainqueur d’un match fabuleux. 3-2.

Les Résultats

NAC Breda 2-1 SC Cambuur

Heracles Almelo 1-1 FC Utrecht

Go Ahead Eagles 0-2 AZ

ADO Den Haag 3-2 PEC Zwolle

SC Heerenveen 3-1 FC Groningen

PSV 3-0 FC Dordrecht

Ajax 1-1 Willem II

FC Twente 1-2 Vitesse

Feyenoord 3-2 Excelsior

Le Classement

         20 points d’avance pour le PSV, 10 matches à jouer. Bon. La vraie bataille sera pour la 2e place, avec l’Ajax, Feyenoord et l’AZ en lice pour la place en Ligue des Champions. L’AZ est d’ailleurs la seule équipe en forme des 3. La bataille pour les play-offs fera rage, autant que celle pour la Nacompetitie. En effet, Dordrecht perd 3 points sur l’avant-dernier, le NAC Breda, qui se libère un peu du poids de la descente directe.

         Le PSV-Ajax de la semaine prochaine est probablement la dernière chance de voir le PSV s’écrouler. Une défaite et peut-être que leur moral va s’écrouler. Peut-être. Pas qu’on croit encore à un suspense, mais comme dirait Lenny Kravitz le philosophe, it ain’t over ‘til it’s over. Feyenoord va à Utrecht, l’AZ reçoit Willem II, Twente reçoit le NAC Breda et le Vitesse reçoit le PEC Zwolle. En bas, le FC Dordrecht accueille les Go Ahead Eagles et l’Heracles va à Cambuur. Excelsior accueille le SC Heerenveen et Groningue voyage à La Haye. Belle petite journée.

#PointEurope

         Les seizièmes de finale de l’Europa Ligue ont démarré et les trois clubs d’Eredivisie encore en lice en compétition européenne ont joué jeudi.

  • L’Ajax a gagné 1-0 à domicile face au Legia Varsovie, sur un but d’Arkadieusz Milik. Il suffit d’assurer à l’extérieur pour voir les huitièmes. Ils en sont capables s’ils élèvent leur niveau de jeu comparé à ce qu’on peut voir en championnat.
  • Feyenoord est allé faire un match nul 1-1 face à la Roma, qui n’a absolument rien montré si ce n’est une madjer de Gervinho. C’est Kazim qui a égalisé, hors-jeu certes. Même privés d’Immers pour le match retour, Feyenoord est en bonne position pour se qualifier, s’ils ne prennent pas de but. Heureusement, c’est au Kuip.
  • Le PSV a malheureusement perdu à domicile face au Zenit 1-0, par l’intermédiaire du brésilien Hulk. Rien de rédhibitoire, mais il va falloir marquer à St-Petersbourg. On va être honnête, ce match schlingue la prolongation.

1 thought on “Au bonheur de Dam – S14/15 E24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.