ven. Nov 15th, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

La Famille en Oranje : Episode 5

9 min read
Source: https://www.knvb.nl/nieuws/oranje/nederlands-elftal/24956/geheel-vernieuwde-website-onsoranjenl-live

Depuis plusieurs mois, je vous fais la présentation de la carrière internationale de joueurs de la même famille ayant joué pour l’équipe nationale néerlandaise. Aujourd’hui, les familles Berghuis, Metgod et De Boer.

Père & Fils

Frank Berghuis & Steven Berghuis

Frank Berghuis

Frank Berghuis est né le 2 mai 1967 à Vierhouten. Frank débute sa formation à AGOVV Apeldoorn, puis la continue à Apeldoornse Boys pour la finir à PSV. N’arrivant pas à trouver sa place à PSV, il décide de rejoindre VVV Venlo en prêt pendant 2 saisons. Il partira ensuite au PEC Zwolle en prêt également lors de la saison 1988/1989. La saison suivante c’est la consécration, il jouera toute sa saison en orange, d’abord en club au FC Volendam en jouant 33 matches et marquant 13 buts, son record, mais également en fêtant sa seule et unique sélection contre le Brésil le 20 décembre 1989. Cette sélection, Frank Berghuis la fête en tant que titulaire dans une équipe où l’on retrouve notamment Van Breukelen et Ronald Koeman, en face c’est le Brésil de Romario et Taffarel. Frank jouera 58 minutes dans ce match perdu 1-0. L’ailier gauche ne sera plus appelé en sélection, notamment dû à une forte concurrence au sein d’une équipe récemment championne d’Europe (1988). Frank Berghuis se fera également remarqué par de l’extra-sportif en 1991, alors qu’il appartient au FC Volendam, Frank Berghuis signe avec les turcs de Galatasaray. Le problème c’est que Galatasaray et le FC Volendam ne se mettront jamais d’accord et que Volendam exige que le joueur reste à Volendam, Galatasaray, n’ayant pas trouvé d’accord, abandonne l’idée de le recruter et le somme de rester aux Pays-Bas. Frank Berghuis n’abandonne pas et devant le Tribunal il obtient la résiliation de son contrat, mais après un essai peu fructueux à Sheffield, il prolonge tout de même au FC Volendam. Au final, sa seule aventure à l’étranger sera en Belgique à Lommel de 1993 à 1995. Il reviendra terminer sa carrière au pays, il jouera pour le SC Cambuur de 1995 à 2000. Il sera également entraîneur dans différentes équipes de jeunes et depuis 2014, il est sans club.

Source: https://www.ed.nl/psv/frank-berghuis-talent-bij-psv-top-in-volendam~a03a434d/

Steven Berghuis

Steven Berghuis né le 19 décembre 1991 à Apeldoorn. Steven finit sa formation au sein de l’académie de Go Ahead Eagles, qui deviendra la FC Twente Football Academy après la fusion avec l’académie Twente/Heracles. Un an après la fusion, il signe son premier contrat pro avec le FC Twente et intègre les Jong FC Twente. Il y fait ses débuts le 19 janvier 2011 contre Heracles Almelo en remplaçant Ola John. Steven satisfait Adriaanse lors de la préparation de la saison 2011/2012 et se voit le droit de prolonger jusqu’en 2014 avec une option d’une année supplémentaire. Le 30 juillet 2011, Steven Berghuis remporte son premier trophée à l’Amsterdam Arena lors du Johan Cruijff Schaal. Berghuis se fera d’ailleurs exclure lors de cette rencontre avec 2 cartons jaunes. Berghuis inscrit son premier but avec le FC Twente contre VV Zwaluwen le 21 septembre 2011, il en marquera 3 autres dans ce match remporté 8-1. Il continuera sa saison à VVV Venlo avec qui il jouera 20 matches et marquera 4 buts. En juin 2012, AZ recrute le jeune prodige de Twente et il y signe un contrat de 5 ans. Avec AZ il dispute plus de 70 matches d’Eredivisie et lors de ses 3 saisons il verra son club finir 3e notamment du championnat. La saison 2012/2013 le voit également remporter la KNVB Beker, finale qu’il disputera en remplaçant Jóhann Berg Guðmundsson à la 74e minute. Ses performances avec AZ lui offrent la possibilité de découvrir le championnat anglais. En effet Watford va aller le chercher, récemment promu en Premier League, le club d’Elton John offre 6,5 M€ à AZ. Il ne disputera que 9 matches à Watford, tous en tant que remplaçant. Berghuis se voit prêté dès le mois d’août 2016 à Feyenoord et ne reviendra pas à Watford après que Feyenoord ait payé les 6,5 M€ réclamés par Watford.

En sélection, son prêt à Feyenoord coïncide avec ses débuts en sélection. En effet, le 27 mai 2016, il effectue ses débuts contre l’Irlande, ce sera une de ses seules sélections alors qu’il est encore à Watford. Les 2 suivantes le 1e juin, il débute pour la première fois en Oranje contre la Pologne, il fera une passe décisive pour Vincent Janssen. Le 4 juin, il débute face à l’Autriche lors d’une victoire 2-0. Le 1e septembre 2016, il joue l’intégralité de la rencontre contre la Grèce en match amical, perdu 2-1. Steven sera régulièrement titularisé mais perdra vite sa place au vu de ses prestations et de la concurrence (Arjen Robben). Il sera titularisé contre la Roumanie en match Amical lors duquel il fera les 3 passes décisives sur les 3 buts marqués par la sélection. Depuis ce match du 14 Novembre 2017, Steven Berghuis n’est apparu que 4 fois en Oranje et à chaque fois dans le dernier tiers des matches, dont une entrée contre l’Estonie dernièrement.

Source: https://www.transfermarkt.fr/steven-berghuis/profil/spieler/129554

Fratries

Edward Metgod & John Metgod

Edward Metgod

Edward Metgod est né le 19 décembre 1959 à Amsterdam. Jeune gardien, il débute au défunt club historique d’Haarlem lors de la saison 1979/1980. Le meilleur gardien de l’histoire de ce très bon club y jouera de 1979 à 1990 avant de rejoindre Sparta Rotterdam pour 7 ans. Il y disputera même la coupe UEFA et ses performances lui permettront d’avoir sa seule et unique sélection contre la France le 10 novembre 1982 lors de la défaite 2-1 contre les futurs champions d’Europe. Sa carrière reste moins impressionnante que celle de son frère.

Source: https://www.welingelichtekringen.nl/anp/metgod-aan-de-slag-bij-sparta

John Metgod

John Metgod est né le 27 février 1958 à Amsterdam comme son frère. John est un défenseur central qui débute bien avant son frère sa carrière. Il ment d’abord sur son âge afin d’intégrer le club de DWS, il dit qu’il a 10 ans alors qu’il n’a que 9 ans. Défenseur puissant, il est remarqué par Barry Hughes en 1974, l’entraîneur du club d’Haarlem. Il joue une saison au sein de l’équipe B avant d’intégrer les A. Il fait ses débuts en A le 14 septembre 1975 lors de la défaite 4-0 contre Groningen. Il remporte tout de même le titre de champion de D2 avec Haarlem. En 1976 il rejoint AZ ’67 dirigé par Hans Kraay Senior. Metgod remporte l’Eredivisie en 1981 avec AZ et sera finaliste de la coupe UEFA contre Ipswich Town, AZ perdra cette finale sur les matches aller et retour (0-3 ; 4-2). Ses excellentes performances avec AZ lui permettent de taper dans l’œil d’Alfredo Di Stefano, entraineur du Real Madrid. Il devient le second joueur étranger, après Uli Stielike, à jouer sous les ordres de Di Stefano. Il y jouera 49 matches au sein d’un club ayant perdu ses 5 finales disputées en 1983, contre Barcelone, la Real Sociedad et Aberdeen. Ils perdent également le championnat lors de la dernière journée au profit de l’Athletic Bilbao. Le Real recrutant Jorge Valdano, le club madrilène devait se débarrasser d’un joueur étranger déjà au club et le choix se porta sur Metgod. Il rejoint le double champion d’Europe Nottingham Forest sous les ordres de Brian Clough. Il y fera 3 très bonnes saisons avant d’aller à Tottenham, club dans lequel ça ne s’est pas aussi bien passé. Il rentre au pays en 1988 en signant à Feyenoord Rotterdam. Il sera essentiel à la résurrection de Feyenoord et sous les ordres d’un certain Willem van Hanegem, John Metgod remporte le titre de champion en Eredivisie. Le 16 janvier 1994, John Metgod fait ses adieux au football néerlandais contre VVV Venlo.

En Oranje, John Metgod c’est 21 sélections et 4 buts. Son premier match se joue contre l’Allemagne de l’Est le 15 novembre 1978 en remplaçant Johan Neeskens à la mi-temps. Son premier match complet en Oranje sera contre Chypre le 22 février 1981 lors d’une victoire 3-0. Il aura été à l’Euro 1980 sans y jouer et jouera sa dernière rencontre avec sa sélection, le 16 février 1983 contre l’Espagne 1-0.

Source: https://www.worldfootball.net/player_summary/john-metgod/

Frank de Boer & Ronald de Boer

Frank et Ronald de Boer sont nés le 15 mai 1970 à Hoorn. Alors qu’ils jouaient au VV De Zouaven, Johan Cruijff en personne les remarque et les fait venir à l’Ajax à l’âge de 14 ans.

Ronald de Boer est le premier à débuter sa carrière, le 22 novembre 1987 contre le PEC Zwolle. Il marquera son premier but également lors de ce match. Frank de Boer débute sa carrière à l’Ajax contre le PEC Zwolle le 21 septembre 1988, match perdu 4-1. Il marquera son premier but en pro contre N.E.C. le 24 mars 1991 lors d’une victoire 5-0. Ronald quitte Ajax pour le FC Twente à l’été 1991, et après une saison et demie réussie, l’Ajax le rachète. En 1994, Ronald de Boer est élu footballeur néerlandais de l’année, notamment grâce à son entente avec Jari Litmanen. Malgré cela, Louis van Gaal estime qu’il n’est pas assez bon pour un attaquant, mais Ronald préfère jouer au milieu. Avec l’Ajax, les de Boer remportent la coupe de l’UEFA 1992 (pour Frank), 5 titres de champion national (1990, 1994, 1995, 1996, 1998), 3 KNVB Beker (1993, 1998, 1999). L’année 1995 est celle de la consécration pour Frank et Ronald qui remportent cette année là le titre national, le Johan Cruijff Schaal, la Ligue des Champions, la Supercoupe d’Europe et la Coupe Intercontinentale. Ronald remporte à nouveau le titre de meilleur joueur néerlandais de l’année. Alors que la génération 1995 a quitté le club à l’été 1997, les De Boer restent à l’Ajax et vont glaner leur 5e titre de champion national. Fin d’année 1998, les frères De Boer entrent en conflit avec la direction du club, pour un transfert en direction du FC Barcelone qui multiplie leur salaire par 5. Le comité d’arbitrage donnera raison à l’Ajax, mais le club d’Amsterdam les laissera tout de même partir. Les 2 frères rejoignent le FC Barcelone et Louis van Gaal. Premier club étranger pour les jumeaux, mais le noyau de joueurs néerlandais était tel, que l’adaptation n’était pas difficile. La saison 1999/2000 les voient remporter le titre de champion d’Espagne avec le FC Barcelone. Ronald n’ayant pas convaincu ses dirigeants, il quitte le club pour les Rangers de Glasgow entraîner par Dick Advocaat et comptant également un contingent important de néerlandais. En 2001, Frank, toujours à Barcelone, est pris pour dopage et suspendu 6 mois. La substance, le Nandrolone un stéroïde anabolisant, a été retrouvé également sur ses coéquipiers en sélection, Edgar Davids et Jaap Stam. L’excuse de Frank de Boer est qu’il avait mis une pommade à sa fille qui en contenait et qui a dû pénétrer sa peau.

Frank rejoint son frère au Glasgow Rangers après un court passage à Galatasaray. Les 2 frères étaient à nouveau réunis sous les mêmes couleurs. Ils ne se lâcheront plus, puisque les 2 frères iront ensemble au Qatar alors que Frank n’était à Glasgow que depuis 6 mois. Les jumeaux signent à Al Rayyan. En 2005, ils quittent Al Rayyan pour Al Shamal toujours au Qatar. Après une saison, Frank arrête définitivement sa carrière en 2006, alors que Ronald continue jusqu’à sa blessure, une hernie, qui l’éloignera des terrains fin 2007. En mars 2008, alors qu’il revenait en forme, Ronald annonce qu’il arrête sa carrière immédiatement, ne voulant pas se blesser et libérant une place de joueur étranger dans le club.

La carrière en oranje a été bien différente pour les jumeaux. D’un côté Ronald a joué 67 fois pour la sélection néerlandaise et disputé 2 Euro (1996 et 2000) ainsi que 2 mondiaux (1994 et 1998). Il sera titulaire quasiment systématiquement dès qu’il est appelé, lui permettant de marquer 13 buts et faire 11 passes décisives. Après l’Euro 2000, très vite, Louis van Gaal ne le fera plus jouer. Pour Frank de Boer, la sélection néerlandaise a été bien meilleure pour lui. Avec 112 sélections, 13 buts (comme son frère) et 4 passes décisives, il aura une carrière internationale bien remplie. Il jouera une grande compétition de plus que son frère, puisqu’il sera encore là lors de l’Euro 2004 au Portugal. Sa carrière internationale aura duré 14 ans. Malgré sa suspension pour dopage et la non-qualification inadmissible des Pays-Bas contre la République Tchèque en barrage pour le Mondial 2002, il continuera à jouer en Oranje après ça.

Cette longue carrière bien remplie pour les jumeaux leur permet d’entrer dans la liste de Johan Cruijff des Oranje du siècle.

Source: https://www.sportskeeda.com/football/brothers-twins-fifa-world-cup

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.