jeu. Juin 27th, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Ekstraklasa : Début de la phase finale et premier titre pour le Legia

6 min read

La finale de la coupe de Pologne opposait les deux meilleurs équipes actuelles du championnat polonais : le Legia Varsovie contre le Lech Poznan. Ce sont les hommes de la capitale qui se sont imposé 2-1 alors que le Lech menait pourtant au score. Mais ces derniers n’ont pas réussi à tenir le match et ont finalement cédé. Le Legia remporte son premier titre encore sans briller mais c’est une constante chez les légionnaires depuis maintenant le début de l’année…

Le legia soulève son premier titre !

 

La phase finale du championnat a enfin commencé ! Petit résumé du fonctionnement du championnat. Le championnat est divisé en deux phases : la première phase où les 16 équipes s’affrontent en match aller/retour. A l’issu de cette première phase le championnat est divisé en 2 parties : les 8 premières équipes jouent le titre et les 8 autres la relégation. Petite particularité dans cette seconde phase : pas de matchs retour, que des oppositions directes.

A l’issu du championnat deux équipes se détachent en tête du classement : le Legia avec 28 pts et Poznan avec 27 pts. Derrière le duo de tête suivent Jagiellonia Bialystok, le Wisla Cracovie, Wroclaw et Grandsk. Gorknik Zabrze et Pogon Szczecin respectivement  septième et huitième sont déjà contents d’être là.  Deux très belles affiches pour cette première journée de la phase finale  avec Legia vs Lech et Jaggiellonia vs Wroclaw.

Deuxième clasiko de pologne en moins d’une semaine l’Ekstraklasa prend des allures de Liga ! C’est un peu la belle entre les deux équipes puisque le Lech avait gagné il y a un mois en championnat mais s’était incliné la semaine dernière en finale de coupe. C’était un peu une finale entre les deux rivaux pour le titre. Le deal était simple : soit le Legia s’imposait et prenait 4 pts d’avance, soit le Lech prenait la tête avec deux points d’avance en cas de victoire. Dommage que ce match arrive si tôt entre les deux meilleures équipes polonaises. Le match a été pendant très longtemps ennuyeux et le spectacle se trouvait encore plus en tribunes que sur le terrain. Pendant les 10 premières minutes du match les deux kops de supporters respectant un silence en l’honneur d’un fan mort d’un coup de flash-ball tiré par un policier récemment.

 

Les joueurs du Lech se congratulent: ils viennent de reprendre la tête du championnat

 

Il a fallu attendre la seconde période pour enfin voir du football. Les 22 acteurs avaient décidé de tout garder pour la seconde mi-temps. Dès la 47e minute Darko Jevtic ouvre le score pour les Kolejorz. Sur un ballon perdu par Vrdoljak, Linetty mène la contre-attaque permettant au Lech de mener 2-0 à la 49e minute. Comme lors de la finale de la coupe de Pologne, le Lech n’arrive pas à conserver le ballon suite à son avantage. Il subit donc les attaques du Legia qui parvient à revenir au score à la 54e minute par Vrdoljak d’un coup de tête. Le Lech subit et ne doit son sursis qu’aux parades de son gardien bosniaque Jasmin Buric ! Le Legia s’incline finalement 2-1 et laisse son adversaire du soir prendre la première place. Reste néanmoins certaines interrogations sur le coaching de Berg : comment peut-il titulariser Mark Saganowskiego (36 ans) à la place de Orlando Sa. Certes « Sagan » a une brillante carrière, il fêtait son 300 e match en Ekstraklasa contre le Lech, mais il n’est clairement plus au niveau surtout dans ce genre de rencontre. D’ailleurs c’est avec l’entrée d’Orlando Sa que le Legia a pu reprendre l’ascendant sur son rival mais c’était trop tard. En cas de perte du titre pas sûr que Berg reste longtemps sur les bords de la Vistule….

 

Berg a du soucis à se faire...
Berg a du soucis à se faire…surtout vu son coaching face au Lech

La deuxième affiche que nous offrait cette première journée de phase finale était une opposition de style entre le Slask et Jagiellonia. Comme souvent Wroclaw se fait joueuse tant que Jagiellonia monte la muraille et s’en remet à son jeune gardien prodige de 17 ans Bartholomew Dragowski. C’est Flavio Paixao qui mène les attaques silesienne et s’offre 5 bonnes occasions mais ne parvient pas à ouvrir la marque.

Paixao n'aura pas ce ballon bien pris par la défense sang et or
Paixao n’aura pas ce ballon bien pris par la défense sang et or

Tout le monde repart aux vestiaires sur le score de 0-0. Ca a du remuer dans les brancards chez les sangs et ors car dès le début de la seconde mi-temps (16 secondes de jeu) Frankowski ouvre la marque pour Jaggiellonia. Mais cette embellie est de courte durée est Wroclaw reprend la maitrise du match. Et c’est tout logiquement que Robert Pich égalise d’une tête bien servi par Ostrowski. 1-1 logique au vue de la partie. Les hommes de Silesie poussent mais ne parviennent pas à faire craquer la défense de Bialystok. On en reste là, Jagiellonia conserve sa troisième place tandis que Wroclaw voit le Wisla lui chiper la quatrième place ! Les places européennes s’éloignent alors que Wroclaw a passé une bonne partie de la saison dans le top trois…dur

Sinon dans les autres matchs Wisla continu son retour en forme en mettant un petit 4-1 a Gornik Zabrze. Mais la différence entre les deux équipes ne s’est faite que dans la seconde mi-temps (1-1 à la pause). Le Wisla prend la 4e place et se rapproche doucement du trio de tête…

Dans le dernier match le Lechia Gdansk c’est facilement imposé sur le terrain de Pogon Szczecin 3-1.

Groupe de relégation :

Putnocky s'est distingué et a permis à Ruch de ramener 1 pts de Kielce
Putnocky s’est distingué et a permis à Ruch de ramener 1 pts de Kielce

Dans le groupe B Korona Kielce était passé à coté de leur place dans le top 8. Leader du groupe de relégation avant cette première journée la défaite reçue 2-0 chez Ruch Chorzow à un peu refroidi les jaunes et rouges. Durant les 45 premières minutes ce sont plutôt les gardiens qui se sont mis en valeur. Mais dans ce duel entre Cerniauskas et Putnocky, c’est le gardien de la couronne qui rentre aux vestiaires avec un but dans la musette. Dans le temps additionnel Filip Starzynski cale un coup franc imparable pour Cerniauskas ! 1-0 pour Ruch. Au retour des vestiaires, Korona presse et Olivier Kapo voit sa tête repoussée par Putnocky le portier de Ruch. Putnocky se distingue encore à la 70e et 79e par deux arrêts décisifs. Et c’est finalement Ruch qui fait le break par l’intermédiaire de Zienczuk qui du haut de ses 36 ans vient assurer la victoire de Ruch. Ruch se rassure dès le premier match ce qui n’est pas le cas de Korona Kielce qui se retrouve maintenant 14e sur 16….

Le match à ne pas rater était l’opposition entre Piast et Gornik qui a accouché d’un 2-3 au scénario fou. Alors que les locaux, Piast, menaient 1-0 à la mi-temps  et qu’ils avaient fait le break dès la 47e , Gornik Leczna a planté 3 buts  en 20 minutes dont deux en moins de 2 minutes !!!

Les autres resultats:

Podbeskidzie Bielsko-Biała 2-2 Zawisza Bydgoszcz

Cracovia 1-1 PGE GKS Bełchatów

 

Classement

Groupe pour le titre:

POZ. M V N D G+ G- GOAL-A PTS
  • 1

  • Lech Poznań

  • 31

  • 15

  • 12

  • 4

  • 54

  • 28

  • 26

  • 30

  • 2

  • Legia Warszawa

  • 31

  • 17

  • 5

  • 9

  • 58

  • 32

  • 26

  • 28

  • 3

  • Jagiellonia Białystok

  • 31

  • 14

  • 8

  • 9

  • 44

  • 36

  • 8

  • 26

  • 4

  • Wisła Kraków

  • 31

  • 12

  • 10

  • 9

  • 51

  • 40

  • 11

  • 25

  • 5

  • Śląsk Wrocław

  • 31

  • 12

  • 11

  • 8

  • 44

  • 37

  • 7

  • 24

  • 6

  • Lechia Gdańsk

  • 31

  • 12

  • 8

  • 11

  • 39

  • 38

  • 1

  • 24

  • 7

  • Górnik Zabrze

  • 31

  • 11

  • 10

  • 10

  • 44

  • 47

  • -3

  • 22

  • 8

  • Pogoń Szczecin

  • 31

  • 11

  • 8

  • 12

  • 41

  • 41

  • 0

  • 21

 

 

Groupe relégation

POZ. M V N D G+ G- GOAL-A PTS
  • 9

  • Podbeskidzie Bielsko-Biała

  • 31

  • 10

  • 10

  • 11

  • 42

  • 50

  • -8

  • 21

  • 10

  • Ruch Chorzów

  • 31

  • 9

  • 9

  • 13

  • 35

  • 38

  • -3

  • 20

  • 11

  • Górnik Łęczna

  • 31

  • 9

  • 10

  • 12

  • 34

  • 39

  • -5

  • 20

  • 12

  • Piast Gliwice

  • 31

  • 11

  • 6

  • 14

  • 40

  • 46

  • -6

  • 20

  • 13

  • Cracovia

  • 31

  • 10

  • 8

  • 13

  • 36

  • 42

  • -6

  • 20

  • 14

  • Korona Kielce

  • 31

  • 10

  • 9

  • 12

  • 34

  • 44

  • -10

  • 20

  • 15

  • PGE GKS Bełchatów

  • 31

  • 8

  • 8

  • 15

  • 25

  • 43

  • -18

  • 17

  • 16

  • Zawisza Bydgoszcz

  • 31

  • 8

  • 6

  • 17

  • 34

  • 54

  • -20

  • 16

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.